Twilight Town
Salutation à toi nouveau venu !

En cette année 2014, nous t'accueillons à bras ouvert !
Viens t'inscrire, et rejoints l'équipe de la Cité du Crépuscule toujours de bonne humeur et pleine de surprise !

A bientôt peut être pour partager les aventures de Sora et Cie ! Smile

Cordialement, Twilight et l'équipe administrative de Twilight Town !

Twilight Town


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

.:. Mes Partenariats .:.                      


Partagez | 
 

 :: IV/V - Place des fêtes ::

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
ShanGri-La
Lvl 05
Lvl 05
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Localisation : Everywhere We want!!
Emploi : Aucun
Loisirs : S'amuser!
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   23/1/2010, 02:16

Deux jeunes demoiselles étaient arrivées sur cette place durant le duel linguistique qui m'opposait au Maire et l'étrange créature se dirigea vers elles. Il leur parla mais ce qu'ils se disaient ne m'intéresse pas, j'avais déjà assez de problèmes comme cela et qu'elle ne fut pas ma surprise quand la simili s'interposa jusqu'à me protéger! Huhuhu... Décidément, les choses allaient bon train ces derniers temps, allais-je l'avoir tout de suite? C'était trop facile et ça m'en tira une grimace. Le geste partit tel un réflexe, je frappais le visage de la simili avec mon éventail replié ce qui la fit tituber et donc reculer. Je dépliais mon arme d'un mouvement simple du poignet pour pouvoir m'éventer avec, mon regard fixant avec dédain cette coquille vide puis je me tournais à nouveau vers l'homme en blouse blanche.

-Il semblerait qu'elle veuille revenir avec moi que tu le veuilles ou non! Tu n'as aucune emprise sur elle, c'est une simili, une coquille vide, rien d'autre qu'un simple objet sans valeur alors cesse de te fatiguer en vain pour une chose futile et inévitable...

Je continuais de battre l'air avec le voile souple, et pourtant plus solide que l'acier, de mon éventail tout en tournant autour de ce même homme, le seul et unique de cet endroit, en proliférant mes paroles vides de tout sentiments. Ca avait été si simple, si aisé, si facile que j'étais dégoûtée... La nausée me prenait alors que j'avançais vers la fille aux cheveux roses désormais emmêlés, elle ne bougeait pas et son regard était tourné vers le sol. Je m'arrêtai face à elle puis je repoussais ses cheveux derrière ses épaules avec mon arme à moitié replié en la regardant avec mépris et j'éclatais de rire. Je fis volte face pour fixer l'homme aux cheveux blancs et d'un ton pseudo joyeux lui décochais une phrase.

-Allons "Monsieur le Maire" ne vous inquiétez pas je prendrai soin de votre jouet favoris, elle m'aidera à assouvir ma vengeance envers ceux et celles de cette citée qui m'ont oublié et abandonné dans les Ténèbres et le Néant.

Je dépliais à nouveau mon éventail rouge brun mais cette fois-ci plus lentement et pour seulement cacher une partie de mon visage, ne laissant plus qu'apparaître mes yeux sous quelques mèches blondes-rousses rebelles. Enfin, un dernier rire franchit mes lèvres... Huhuhu...
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Lvl 100
Lvl 100
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14924
Age : 30
Localisation : La Cité du Crépuscule
Emploi : Gérant de la Cité du Crépuscule.
Loisirs : M'occuper des citoyens.
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   23/1/2010, 19:24

Malgré tout ses enchainements, Laeriu semblait sur d'elle et n'était pas plus inquiète que ça ... Tout alla assez rapidement, suite à mon opposition, je ressentis un peu plus loin de nous un Vortex s'ouvrir, et d'un coin de mon oeil, vis Naminé et Eiko en sortir ... Il était vrai que leur arrivé n'était finalement pas très intelligent de ma part. Sachant que soit un Membre des XIII ou Laeriu serais venu à ma rencontre ou celle de Laruxie pour nous attaquer et récupérer ce qu'ils veulent tous ...

Finalement, cet Laeriu est pas plus différente que cet Organisation ! ... Naminé et Eiko se rapprochais lorsque Nanaki sauta aussitot pour leur faire barrière, son imposante carrure à cet animal était tellement grand, que a coté Eiko et Naminé semblait si petite, ... Ainsi il les arrêtas pour que cela se finisse ici même ...

C'est lorsque tout à coup, je ne compris aucun dire de Laruxie qui s'intercala de nouveau entre moi et Laeriu, le regard attrister face à moi ... Laruxie semblait avoir du mal à parler. Mais était celon elle, prête à rejoindre Laeriu, étant tot ou tard, son destin. Elle préférais que cela arrivais maintenant que après ... Mais, Laeriu n'est pas sa véritable humaine ! Elle n'est que son Sans-coeur ! ... Pourquoi veux-t-elle retourné en elle ! Elle ne ferais de le mal autour d'elle je n'arrivais pas à comprendre cette réaction de Laruxie ... Elle elle voulais réellement se sacrifier ... Sacrifier son corp et son existence de Simili pour se perdre à jamais dans cette autre fille, qui sentait l'obscurité à plein nez ! ... Non je ne pouvais pas laisser une tel chose arriver, je ... je ne veux pas que Laruxie disparaitre ... de nouveau un étrange sentiment vint m'envahir le corps !? ... Que m'arrives-t-il ... Bon sang, j'ai ... ma tête qui semblerais vouloir exploser ... Comme si plusieurs chose en mois se cognais l'une à l'autre ... Et se battait pour essayer d'avoir raison l'une sur l'autre. C'était se que je ressentais en moi ... Pourquoi donc un tel sentiment m'envahis lorsqu'il s'agis d'elle ? ...


- Lar .... Laruxie ...

Disais-je sur un ton très triste de ma part, baissant en même temps mes yeux vers le sol ... Tenant toujours fermemant la Keyblade dans ma main ... Je ne comprenez pas ses paroles ... Je n'arrivais même pas à les acceptées ... Pourquoi donc ? ...

Laeriu riais de toutes son ame ! Un rire si froid et si orrible, que je n'arrivais même plus a comprendre qu'elle était la Simili dans tout ça ... Quelqu'un n'ayant aucun sentiment pour qui que se soit. C'était ce qu'elle était cette peste de Laeriu ... Elle reflétais la noirceur la plus obscure jamais vue jusqu'a ce jour dans ma Cité ... C'était étrange a un point inimaginable ! ... Elle enfoncée le couteau dans la plaie ... Dire que Laruxie n'était qu'une coquille vide ... un simple objet sans valeur !

Je devais agir, même si elle s'amusais a piétiné autour de moi tel un requin autour d'une proie ... Elle était loin de me faire peur. Et loin d'avoir la puissance que je possède moi même ... C'est lorsqu'elle giffla Laruxie que mon sang n'en fis qu'un tour ! ...


- CA SUFFIT ! ... Ce n'est le jouet de personne ! Es-ce bien clair !? Même Simili, Laruxie semble avoir beaucoup plus de sentiment que toi. Tu es loin d'égaler son pouvoir, face à elle je suis certain que c'est toi qui perdrais ! ... Alors bas toi, car si tu veux obtenir son corps. Laisse moi d'abord t'affronter ... Après tu l'affrontera toi même si je perd ... Autrement je t'enverrais dans les Ténèbres les plus obscures qu'ils soient ! ... Et sauverais ainsi une existance bien plus cohérente que toi ! Laruxie à fait beaucoup de chose dont j'en suis redevable ! ... Ce n'est pas toi qui dira le contraire es-ce clair ? ...

Je brandille alors ma Keyblade devant le corps de Laeriu, prêt à commencer à me battre. Mon visage se fronça, ainsi que mes yeux pour y laisser ma colère s'exprimer au regard de cette fille. J'attendais qu'elle réagisse à ce sujet ...

- Nanaki ... Garde bien Naminé et Eiko sur le coté en attendant ... ... ... Laruxie pardonne moi ... Je ... ne veux pas que tu quitte cette endroit ... Je ne veux simplement pas te perdre ... C'EST POUR SA que je vais tuer Laeriu !

Une aura de Lumière vint alors apparaitre autour de mon corps, tel était ma force que je possédait sans devoir pour le moment utiliser l'Armure. Du moins, je ne pense pas que l'utiliser sera utile face à cette fille. Elle n'était tout compte fait pas très puissante a sentir en elle les Ténèbres découler ... Elle devais pas être difficile à s'en débarasser ! ...

Sans qu'elle ne s'y attende, je fonca tête baissé vers elle, Keyblade en main, et lança un première assaut de Keyblade, ... Elle parait cependant très bien mes coups avec son éventail fermer, il était si puissant que ça son éventail ? ... Et sa force, m'impresionnais vraiment, elle arrivais a retenir mes coups ... Finalement elle semblait bien plus forte que je l'imaginais ... Qu'allais-t-il arriver à présent ...

Je fis un saut en arrière pour me remettre d'aplomb et en position d'attaque ... Voyant Laruxie se relevé un peu et ayant son visage tournée vers moi, avec un regard ou quelques larmes perlaient de ses joues ... Mon coeur était comme tordue à l'intérieur de moi même. Je n'arrivas pas a comprendre pourquoi je ressentait cela quand je la voyais ainsi ...

Avais-je des sentiments à son égard ? ... Non c'est ... impossible ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://darkheartI.skyblog.com
Lyriu
Lvl 48
Lvl 48
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1222
Age : 26
Localisation : Twilight Town
Emploi : ancienne gérante des chaumières
Loisirs : Torturer son petit frère (moi aussi je t'aime Angellis <3)
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   24/1/2010, 20:25

J'avais un genoux posé au sol et je fixais le sol en reprenant ma respiration. J'entendis des pas précipités puis des bruits de chocs métalliques, je relevai alors la tête quand je vis le Maire tenter de faire plier Laeriu, qui le paraît sans difficulté avec son éventail cramoisi, ils continuaient à s'affronter sans que ni l'un ni l'autre n'arrive à toucher son adversaire. Ce combat semblait durer une éternité à mes yeux car une partie craignait pour lui, tandis qu'une autre craignait pour elle... Je ne voulais pas disparaître pour plusieurs raisons mais une voix me murmurait de "rentrer chez moi" qu'il fallait que je lui fasse confiance. Des larmes continuaient de tomber sur le sol et sur mes mains posées sur ce même sol, plus je les ressentais, plus j'avais mal au niveau de ma poitrine et je commençais à voir au travers des yeux de la jeune fille blonde par flash. Quand le Maire fit un bond en arrière, je passai rapidement dans la tête de cette fille et compris l'erreur qu'il venait de faire... Je ne savais pas ce que je pouvais faire, ni même si j'arriverai à temps mais je m'étais relevée et je courrai vers lui. Tandis qu'elle avait déjà commencé son sprint pour lui asséner son coup fatale, je la voyais du coin de l'oeil me rattraper petit à petit, elle avait plus d'expérience que moi au combat et ça se voyait. Cependant, je refusais de perdre et encore moins de le voir mourir sous mes yeux... Quand j'arrivais devant lui, j'eu à peine le temps de faire volte face que je sentis quelque chose de tranchant me rentrer dans l'abdomen... Des filets noirs et blancs s'échappaient de mon corps, symbolisant ma fin, mon retour au néant... Mais pas "chez moi"...
Je la regardais dans les yeux avec un sourire satisfait, je la défiais du regard alors qu'elle me regardait avec un aire rageur et surpris. Je fis apparaître mon éventail à mon tour et l'enfonçais de la même façon que le sien était en moi. Seuls des filets de Ténèbres sortirent de son corps et elle me gifla, signe qu'elle avait perdu... Mais moi aussi dans un certain sens...

-C'est fini... pour toi... comme pour... moi... Tu ne feras... plus... de mal...

J'avais énormément de mal à parler et je tenais à peine sur mes deux jambes. Je pus sourire une dernière fois tout en versant une larme qui, pour une fois, je savais ce qu'elle signifiait... Etait-ce ça d'être heureuse? d'être triste? Ou tout simplement les deux?... Oui, je le savais, moi simili, j'avais enfin su ce qu'était un sentiment.... Je ferma les yeux et passa mes bras autour du cou de celle qui était moi et dont j'étais elle...
Revenir en haut Aller en bas
ShanGri-La
Lvl 05
Lvl 05
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Localisation : Everywhere We want!!
Emploi : Aucun
Loisirs : S'amuser!
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   24/1/2010, 20:51

Il m'attaquait sans cesse cherchant à briser ma garde mais mon éventail était plus solide que n'importe quel acier et j'en souriais tellement ses efforts étaient vains... L'homme en blanc fit un bond en arrière, erreur mon cher, je commençais à m'appuyer sur mon pied droit pour prendre mon élan que je la vis courir comme une désespérée vers ce dernier, je me propulsa de toutes mes forces et courrais pour la dépasser. Elle avait déjà beaucoup d'avance, même si je la rattrapais il serait trop tard. Je dépliais légèrement mon éventail dans ma course et lorsque j'arrivais à mon objectif j'eus des cheveux roses dans la figure alors... Je frappa devant moi mais je fus bloquée...
Des filets noirs et blancs, symbole du néant, sortaient du corps de la simili, ma simili! Non! NON!! Ca ne pouvait pas se terminer ainsi! Mais j'avais encore une chance si je la faisais rentrer en moi avant qu'elle ne disparaisse définitivement. Je commença à me rapprocher un peu plus jusqu'à sentir son souffle haletant sur ma peau mais aussi... quelque chose dans mon ventre et des filets d'un noir de jet passèrent devant mes yeux. Je palpa mon corps pour sentir un éventail et des filets en sortir... Mon visage dût montrer une expression de terreur car je savais que cette fois-ci je ne pourrai pas revenir... Jamais... Elle... avait osé... juste pour sauver... cet homme?! Quelle sotte!!

-C'est fini... pour toi... comme pour... moi... Tu ne feras... plus... de mal...

-Idiote... Tu vas disparaître aussi, ton geste a été inutile! Juste... pour lui?... Tu me déçois... Simili...

Alors que je dis ces mots, ma vision se troubla et j'eus juste le temps de la voir verser des larmes tout en souriant... Elle était vraiment heureuse? Pourquoi? Je ne voyais presque plus rien, seulement des formes floues, puis je sentis des bras m'enlacer. Je fus surprise mais je souriais et fis de même passant mes bras autour d'elle... Après tout, nous étions à nouveau ensemble... C'était ça que je voulais? La retrouver, ne plus être seule, ni oubliée... Je pleura à mon tour, j'avais peur de ne pas la retrouver même en la tenant fermement... Ne plus la perdre, j'étais jalouse... Jalouse, de cet homme qui l'avait protégé, moi qui ne l'avait jamais écouté... Je ne sentais plus rien, même plus le contact réconfortant de cette simili, Laruxie je crois... Il me semble qu'il l'avait nommé ainsi... Soit... Je me sentais légère dans mon coeur, mais mon corps aussi... C'était donc ainsi la fin, notre fin à toutes les deux... Je n'en voulais pas... "Pardon" c'est ce que j'aurai aimé leur dire... mais, hélas, c'était trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Lvl 100
Lvl 100
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14924
Age : 30
Localisation : La Cité du Crépuscule
Emploi : Gérant de la Cité du Crépuscule.
Loisirs : M'occuper des citoyens.
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   24/1/2010, 22:08

Tout mes sens s'était mis en éveil. D'un seul coup lorsque je fis ce bon en arrière. Cela c'est tellement vite passé. Je n'arrivais toujours pas à comprendre ce qui arrivais. Là, d'un seul coup ...

Quand j'ai vue Laeriu bondir vers moi avec une rapidité incroyable, et son Eventail vers l'avant. Prêt à me percer le corps, c'est à ce moment que je n'arrivais pas à y croire de mes yeux. Lorsque sous des pas rapides j'entendis Laruxie s'interposé entre elle et moi ... J'étais là, alors, bouchebé devant ce qui c'était passé. Tout comme le regard de Laeriu le montrait. Sa colère envers Laruxie de s'être interposée ainsi au dernier moment alors que ce coup ne lui était pas destinée. Elle l'as fait seulement dans le but ... De me protégé ... moi ! ... Mais ... Non ! Pas toi ... Je ne veux pas ... Pourquoi as-tu fait ça Laruxie ? ... Tout à coup des filets de Ténèbres, mais de Lumière aussi sortait du corps et de l'arme planté dans le corps de Laruxie ...

Son regard se figea alors un instant ... Pour terminer ses quelques mots qui lui était destinée à elle ... Contante d'avoir pu l'arrêter. Elle en fit tout autant. En pointant son arme, et l'enfonçant alors d'un trait, dans celui de Laeriu ... ... Ainsi, ... toute deux ... tuer par elle même ... Deux corps opposées, mais se tuant l'une l'autre ... Comme si, ni l'une devait exister pas plus que l'autre l'était ...

C'était si ... triste ce geste ... se dernier geste qu'elle a eu pour qu'elle n'es pas ce qu'elle cherchais au final ... C'est ainsi que ... comme à un ralentis ... Le poid du corps de Laruxie se laissa tomber ... Se rattrapant comme un dernier geste au coup de Laeriu ... Qui elle même tombais à genoux sur le sol ... doucement, elles tombèrent alors l'une comme l'autre ...

Laeriu fut la premier ... pourtant ce fut la deuxième qui était toucher ... mais là où l'arme de Laruxie était planté, des fillements de Ténèbres sortaient de son corps ... Jusqu'a entourées de plus en plus le corps de cette fille... Laeriu, fis un léger et dernier sourir en ma direction ... et une larme coula de sa joue ... était-elle finalement aussi gentil que Laruxie ? ... J'était totalement désemparer, a un point que je n'arrivais même plus a faire quoi que se soit ... ...

C'est ainsi, et sous les trépas des Ténèbres, que Laeriu disparaissait totalement de la surface de cet endroit ... sachant qu'elle avait perdus ... elle se laissa aller à travers les Ténèbres obscurent ... Libérant alors un coeur énorme sortant de sa poitrine. Un coeur qu'elle possédait toujours en tant que Sans-coeur. Mais qu'a présent elle libéra pour rejoindre le Royaume des Coeurs ... Ou peut être rejoindre un corps perdus quelque part ...

Le miens des coeurs, palpitait d'une vitesse incroyable ... Comme si l'on avait juste finis un marathon... Le stress me montait lorsque Laruxie tombaient ... jonchant alors le sol, d'où sa longue cheveulure mauve tomba sur le sol ... et ses yeux étaient fermée ... un bras vers le bas et l'autre vers le haut s'était installés alors ... comme si c'était là son dernier geste qu'elle fis ...

C'est ainsi que ... mon coeur ... se compressa complètement comme si il se déchirait ! ... J'avais tellement mal a celui-ci que j'en lacha ma Keyblade, qui tomba lourdement sur le sol ... Un bruit sourd métalique se fit entendre ... Mais je n'en faisait même pas attention ... Je ... marchais d'un pas lent ... forcé comme si j'avais moi même recu une lame dans mon corps, ... puis un autre pas s'en suivit jusqu'à ce que j'en tombe moi aussi ... désemparer, à genoux juste à coté d'elle ... levant mes mains vers mon visage ... je les regardaient ... j'avais l'impression d'avoir du sang sur celle-ci ... comme si lorsque j'avais attaquer Laeriu, j'avais attaquer en faite Laruxie ... c'était pour moi quelque chose que je n'arrivais pas a comprendre ... Mais un tel destin n'aurais jamais du arrivé ... il est bien trop triste pour moi ...

Mon regard quittait mes mains tremblantes ... pour se retrouvé sur le corps qui était étalée sur le sol de Laruxie ... Et c'est à ce moment là que plein de flash vint alors apparaitre dans ma tête ...

Ma rencontre avec elle ... sa joie d'être ce qu'elle est ... sa sociabilité qu'elle donna lorsqu'elle devais s'occuper de certaine chaumière dans la Cité ... lorsqu'elle venais me voir dans mon Manoir, prête a devoir de nouveau subir mes expériences ... c'était comme un plaisir pour elle de me faire cette joie de l'étudier ... C'était ... quelque chose qu'elle aimer tant faire pour moi. Quelque chose qu'elle a toujours voulus. Comme si elle aussi elle cherchait des réponses sur ce qu'elle était finalement ...

Nous nous amusions beaucoup entre certaine expérience, jusqu'à même en rire au éclat, nous faisions les imbéciles dans mon Laboratoir ... on a en réalité sans le savoir passé beaucoup de temps ensemble avant son départ ... Un départ qu'elle fit pour moi ... et pour elle aussi. Lorsqu'elle quitta la Cité pour un autre monde dans l'espoir que l'Organisation XIII ne tombe pas dessus ... Jamais elle n'auras eu le temps de me dire qu'elle était ce monde où elle était ... Ni comment il était. Quel forme il avait, et comment devait être les gens là-bas ? ... Elle ne pourras hélas jamais me le dire ... ni ... dire ... ce qu'elle ressentais pour moi lors de ses bons moments partagé ... Même si c'était une simple Simili. C'était comme si elle regorgeait de sentiment sans qu'elle ne s'en rende compte vraiment. C'était une Simili très spéciale ... très particulières ... mais ... quelqu'un que j'aimais par dessus tout ...

...

Tout ça ... pour ... ça ! ... Non, c'était un cauchemard ... la voir ainsi ... je me ressaisit alors d'un coup, prenant d'une de mes mains son dos, et de l'autre son bras la mettant sur elle. Puis je la secouais tel une marionette ...
Et réussis tout de même a sortir quelque mots ... pour elle ...


- Lève toi ! ... Lève toi ! .... Tu entend ce que je dis ? LEVE TOI LARUXIE ! ... STP revient ... Ne te laisse pas emporter stp ! Je ne veux pas que tu disparaisse. Viens nous allons faire plein d'autre expérience au Laboratoir. Nous amusez toi et moi comme nous le faisions ! Tu as des chaumières à t'occuper ! Laruxie stp ! ... Ne part pas je t'en supplis ! NON RESTE ! ... Re ... viens ... ...

Mais ... Elle ne bougeait ni s'exprimais ... seul un sourire vint s'afficher alors sur ses visages ... Et de son bras libre et pendant sur le sol, elle le souleva pour monter sa main à mon visage ... et essuya la larme qui y coulait ! ... Je ?? Je pleurais ? ... ... Puis une larme coula alors de la joue de Laruxie ... celle-ci coula de son visage, et tomba sur le sol lourdement ... Puis elle commençais a avoir une lumière qui l'entourait ... entourant tout son corps qui commençait à se soulevé doucement du sol ... Pour enfin s'arrêter ... Je ne devais même plus la portée ... Elle était en lévitation ... Et s'illuminait de plus en plus ... Lorsque tout son corps n'était plus visible ... et ressortait toutes une illumination de poussière de cristaux ... puis un à la fois se retirait ... d'elle même pour ensuite s'envolé vers le ciel ...

Mon regard était toujours plongé sur le corps de Laruxie ...
Mais Laruxie elle ... disparaissait devant moi ... me laissant là seul ... ...

Seul avec juste comme seul mot à lui dire ...


- ... Je ... t'aimais ...

Mes deux mains retombèrent sur le sol ... lourdement ... espérant que mes derniers mots lui étant destiné lui arriva avant de ne plus être parmis ce monde ... car le restant de son corps s'envolaient petit à petit vers un autre monde ... quelque part ailleur ... loin d'ici ...

Laruxie n'était plus.
Et moi je n'es sur la sauvé ... C'était là le sien des Destins ... Le seul destin qui lui était désigné après tout ce qu'on avait vécu elle et moi ...

Un destin ... se terminant ainsi ... tristement ...


Place des Fêtes => Laeriu & Laruxie => ???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://darkheartI.skyblog.com
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   27/1/2010, 22:23

Eiko tirait toujours les mains de Namine pour aller près du maire, mais le " chien rouge " s’interposa alors, et fit savoir à Eiko qu’il n’était pas l’animal qu’elle pensait qu’il soit… Mais, il parlait en plus ? Mais…qu’était-il alors ? Aucune importance pour le moment, la petite le saurait bien un jouer ou un autre. Elle mit alors sa main devant sa bouche, elle s’était bien rendue compte qu’elle avait fait une erreur… Elle sourit alors, sourire dont elle se servirait en guise d’excuses, puis se retourna vers la jeune fille à la robe blanche qui venait de parler… Finalement, Eiko ne pourrait pas aller vers le maire, car apparemment c’était trop dangereux, mais dans ce cas, pourquoi les avait-on fait venir ici ? Le manoir est dangereux, la place est dangereuse… Tout est dangereux ici ? C’était si flou… La petite invokeuse se mit alors à suivre la scène qui était en train de se dérouler, un peu plus loin. Elle vit que le maire se méfiait d’une jeune fille, qui semblait tout particulièrement… méchante, même si elle avait l’air moins méchante que les ennemis qu’Eiko avait combattu, et elle entendait que celui-ci cherchait un moyen d’empêcher Laruxie de " partir ". Partir ? Mais partir où ? En tout cas, cela ne semblait pas bien plaire à Twilight… peut-être ne voulait-elle pas qu’il vienne lui aussi. Non, ça ne pouvait pas être ça… Eiko se retourna alors vers Namine, pour voir si elle avait comprit ce qu’il se passait, puis, elle se dit alors que la " créature" qui se trouvait à côté d’elle, dont elle ne savait pas le nom ni la race, devait être au courant de ce qu’il se passait, non ?

-Dis, il se passe quoi en fait ?

La petite se mit alors à regarder la scène en attendant la réponse à sa question. Elle mit alors sa main au dessus de ses yeux, pour essayer de voir plus loin… C’est quelque chose que l’on fait tous, mais qui ne sert à rien… Enfin bref. Elle vit alors que les deux jeunes filles n'étaient plus là, et que "le grand" était à terre. Là, elle ne comprit pas grand chose, elle regarda alors Namine d'un air affolé, sans pour autant lui demander que faire...
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Ippo Makunouchi
Lvl 50
Lvl 50
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1361
Age : 26
Localisation : Présentation
Emploi : Boxeur
Loisirs : L'entraînement !
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   27/1/2010, 23:45

La jeune fille à la robe blanche et à la chevelure blonde fit un bond en arrière en remarquant l’animal sauter dans leur direction. Il est vrai qu’il était imposant et inquiétant à cause de ses multiples cicatrices, il devrait s’y faire. Beaucoup de gens le connaissait sur Gaïa puisqu’il avait aider Cloud à vaincre le grand Sephiroth, mais ici ce n’était pas le cas, le sujet d’expérience n’était qu’un misérable inconnu à la force prodigieuse. Une force dont il ne pouvait pas se servir actuellement, c’était le problème du Maire et des deux jeunes femmes - qui d’ailleurs semblaient se connaître - pas le sien. Naminé ne voulait pas rester sans rien faire mais elle n’avait pas vraiment le choix… A vrai dire, Nanaki ne lui laissait pas le choix. Elle aurait peut-être put réussir en assistant un peu, mais il semblait avoir réduit la totalité de ses espoirs en l’effrayant. La Naminé ajouta alors qu’elle allait rester ici pour protéger Eiko. C’était une preuve de courage, mais aussi une sage décision, elle n’avait pas à intervenir maintenant. Nanaki connaissait parfaitement ce rôle secondaire, puisque lui-même en jouait un actuellement, il ne pouvait rien faire pour s’interposer entre Laeriu, Laruxie et Twilight. Si, il le pouvait, mais ce n’était pas juste.

L’enfant aux cheveux décolorés elle n’osait rien dire, elle sourit simplement dans le but de s’excuser avant de se retourner vers son amie et de tirer sur sa robe. Nanaki leur tourna alors le dos pour essayer de comprendre ce qu’il se passait. Certes il sentait un certain danger, mais ce n’est pas pour autant qu’il comprenait la situation, il venait simplement de faire le nécessaire pour protéger les deux citoyens de la cité au crépuscule éternel comme le maire le lui avait demandé. Il ne faisait pas ça pour écouter l’homme car il n’aimait pas vraiment qu’on lui dicte ce qu’il devait faire. Non, il réagissait comme ça dans son propre intérêt, car il était ici pour ça. L’animal réfléchissait aux précédentes paroles de l’homme à la longue veste blanche alors qu’il venait de lancer un premier assaut sur Laeriu à l’aide de son arme pour le moins étrange, on aurait dit une clé… Twilight avait dit que Laruxie était plus sentimental que Laeriu malgré son statut de simili. Simili, c’était comme cette organisation dont il lui avait parlé non ? Décidemment Nanaki ne comprenait plus rien, il y avait des similis qui n’étaient pas mauvais, qui ne cherchaient pas à récupérer un cœur par la force ? Peut-être existait-il un autre moyen pour qu’ils puissent exister pleinement.

Tout semblait s’éterniser pour Laruxie alors qu’en réalité, l’action avait été particulièrement rapide… Des filets noirs étaient en train de s’échapper du corps de la jeune fille à la chevelure rose, d’ailleurs ses derniers stoppèrent l’éventail de l’autre jeune femme. Nanaki commençait à comprendre… Laruxie était la simili de l’autre jeune femme, et Laeriu avait besoin du corps de Laruxie pour récupérer la totalité de sa force puisque Laruxie était une partie d’elle-même. C’est d’ailleurs sa présence qui devait avoir permit à l’amie de Twilight de verser quelques larmes… car elle était sur le point d’exister pleinement, elle avait un cœur -, son cœur - qui lui tendait les bras. Cependant, elle ne pouvait pas se laisser faire pour la simple et bonne raison que les idées de Laeriu étaient mal placés. Laeriu venait de se faire transpercer par les filets noirs après avoir goûtée à l‘arme de son double sans coeur, les deux femmes étaient sur le point de mourir… Elles passèrent leurs bras l’une autour de l’autre, Laeriu semblait être en train de changer… Finalement, Nanaki risquait de rester ici plus longtemps que prévu, comprendre tout ce qui passait ici risquait d’être long. Des larmes commençaient à perler sur le visage de Laeriu qui succomba la première sous les yeux d’un maire qui connaissait une situation difficile une fois de plus. C’est alors qu’il fût interpellé par l’enfant qui lui demanda ce qu’il se passait ici.

- Regarde et tu comprendras… Je ne m’attendais pas à ça moi-même. Twilight, je me suis trompé à ton sujet, tu as fais ce que tu as pu.

Twilight était à genoux sur le sol et espérait que Laruxie reprenne connaissance, trop tard, elle était morte… Il risquait d’avoir du mal à s’en remettre. Il n’y avait plus qu’elle actuellement, Nanaki regardait le maire qui ne pourrait pas gérer une situation comme ça bien longtemps. Il avait besoin de réconfort, mais il ne connaissait personne capable de prétendre à ce rôle - normal puisqu’il venait tout juste d’arriver. Les deux jeunes filles que Nanaki empêchait de passer depuis le début pouvaient peut-être faire quelque chose ? Le corps de Laruxie commença alors à disparaître pour se rendre en direction du ciel - Son corps se dissipa complètement sous les yeux de l’homme à l’allure d’un scientifique. Eiko regardait Naminé. De son côté, Red XIII marcha d’un pas lent jusqu’au maire et se plaça à côté de lui, ses paroles risquaient de ne pas être très réconfortantes.

- Un ami à connu la même situation… Il a perdu celle qu’il aimait, elle est morte devant ses yeux et elle n’a rien pu faire. J’espère que tu arriveras à te pardonner toi-même. Tu ne pouvais rien faire pour l’aider. Allez vient, tu ferais mieux de ne pas rester ici pour l’instant.

L’animal leva la tête vers le ciel et poussa alors un hurlement, comme pour dire adieu à ces deux personnes qui avaient bien mérités de reposer en paix. Leur histoire n’aurait pas pu mieux se finir, rien n’était plus beau qu’une réconciliation comme celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ultimateps3.fr
Namine
Lvl 50
Lvl 50
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 25
Localisation : entre la lumière et les ténèbres
Emploi : ...
Loisirs : Dessiner
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   1/2/2010, 21:13

Namine se senti mal elle qui ne savais pas qui était sont autres moitié. Apparemment Namine avait raison les deux filles sont bien liée. Partir ? Non elle n’était pas sérieuse ? Apparemment si…Malheureusement …Elle se mit a genoux et regarde Eiko dans les yeux

-Eiko...je…je ne peux pas t’expliquer...mais en parle pas au Maire ok ? dit-elle a une voix basse

Elle se releva et quand elle se retourna, L’inconnu était partie et Laruxie…Inconsciente...Morte sans vie. Namine regarda le corps de Laruxie disparaître, s’envoler, en direction des nuages de couleur oranger. Namine commença à trembler.

Murmure : Oh Laruxie...pourquoi...Quesqui va t’arriver ? ?

Namine avança doucement vers le maire et elle s’assoie en face de lui les yeux fixés ou il y avait le corps de Laruxie.

-… Je suis désolée
Revenir en haut Aller en bas
http://zero.kiryu.labrute.fr
XI
Lvl 20
Lvl 20
avatar

Masculin
Nombre de messages : 403
Age : 24
Localisation : Néant
Emploi : membre de l'organisation XIII
Loisirs : rien de spécial
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   4/2/2010, 20:56

Colline du couchant => Marluxia => Place des fêtes

Marluxia apparu sur la place des fêtes et , enfin, il avait trouvé le maire de la cité du crépuscule qui était enfin réapparu de nulle part. Marluxia sentait que bientôt, il ferait un pas de plus vers ses objectifs personnels. Il fallait attendre maintenant Xaldin qui arriverait bien vite ,car celui-ci semblait avoir une forte envie de se venger face au maire à cause de la défaite qu' il avait subi ( ce qui serait un avantage car il se concentrera plus sur le maire que sur ce que le numéro XI tentera de faire), et ensuite emmener le maire ailleurs que sur cette place et ainsi être débarrassé des possibles gêneurs. Le numéro XI décida alors de ne pas sortir de suite son arme mais il se tenait prêt à esquiver une quelconque attaque des personnes présentes sur cette place puisque ici ne serait pas le lieu du combat contre le maire. Il décida alors de parler histoire de laisser le temps à Xaldin arriver et cultiver la haine du maire envers l' Organisation XIII :

- Salutation monsieur le maire. Cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas vu, non ? Je tiens à vous informer que pendant que vous vous cachiez on ne sait où, vos Gardiens ont eu quelques petits " problèmes ", enfin bref cela n' est pas le plus important, nous avons décidé de vous laisser le choix : soit vous finissez dans la prison la plus froide et sans sentiments de l' Organisation avec notre promesse que nous quitterions la cité du crépuscule, soit nous avons pour ordre de vous vaincre comme ce Gardien qui serait mort semble t-il... Je pense que le numéro VII a dit qu' il s' appelait Néo.Cela fait bien le deuxième qui meurt pour votre cité du crépuscule ? Maintenant, je pense que le choix est vôtre. Et quand à toi Naminé, je te rappelle qu' il y a un certain temps tu avais un choix, m' aider ou finir seule dans l' une des plus froides prison du manoir Oblivion et je pense que je n' ai pas besoin de te rappeler ce qui s' est passé. Mais je peux être bon et t' oublier pour l' instant si tu as l' obligeance de t' écarter.

Marluxia savait qu' avec un tel discours il ne recevrait que la haine du maire envers l' Organisation XIII. Et c' est exactement ce qu' il voulait, plus ses sentiments, quels qu' ils soient, seraient fort, plus la création de la carte sera facile. Ainsi, il ne lui manquerais que la carte du sosie de Roxas qui avait sans doute quitté la cité du crépuscule. Si il avait eu des sentiments, sans doute aurait-il eu un léger sourir. Maintenant, il n' avait qu' à attendre Xaldin, en évitant les conséquences de l' arrogant discours qu' il venait de faire. Il se tenait alors prêt à éviter une quelconque réplique du maire, ou de quiconque qui aurait pu l' attaquer. Pour l' instant, tout se passait exactment comme il le souhaitait, si un maire en rage allait gêner quelque peu les plans de l' Organisation XIII, pour lui, c' était parfait.
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum?mode=viewprofi
Xaldin
La Lance Tourbillonnante
La Lance Tourbillonnante
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Les pieds dans l\'eau...
Emploi : N°3 de l\'organisation XIII
Loisirs : Manger de la glace
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   4/2/2010, 23:14

Xaldin avait emprunté le vortex de Marluxia pour venir a la place des fêtes, il arriva quelques secondes a peine après le n°XI. La place avait l’air bien agitée et l’arrivée des deux similis n’allait pas arranger les choses. Le n°III jeta un bref regard autour de lui pour analyser la situation, il y avait Naminé et une autre jeune fille non loin d’un chien si on pouvait le nommer ainsi puisque se dernier avait de drôle de tatouage et une cicatrice à l’ œil droit, plutôt rare pour un simple chien… Il y avait aussi quelques habitants de la citée sur la place mais ces derniers commençait à quitter les lieux depuis l’arriver des deux membres de l’organisation, se qui était tout a fait normal.
Mais la raison de la venue de Xaldin dans la citée se trouvait a genoux a plusieurs mètres de lui, la lance tourbillonnante esquissa un large sourire cacher par sa capuche, bien sur se sourire n’était qu’un reflexe d’une ancienne vie. Le maire était a genoux et était entrain de pleurer, que c’était-il passer avant leurs arriver ? Peu importe, sa facilitait encore plus les choses, surtout qu’il avait laissé tomber sa Keyblade…
Le n°III voulus en profiter avant que Twilight ne remarque leurs arriver mais Marluxia adressa la parole au maire avant que Xaldin est eu le temps de se lancer. L’assassin sublime informa le maire que Néo était mort et adressa ces dernières paroles à la jeune simili aux cheveux blonds, il lui dit qu’elle ne devait pas se mettre en travers de leurs routes ou il la ramènerait au manoir, mais ces paroles étaient futiles, cette gamine était faible et elle ne pourrait jamais être un réel obstacle pour l’un des 13.


-Ton gardien Néo est mort de mes lances et tous ceux qui choisiront ton camp le rejoindront bientôt…

Maintenant que l’effet de surprise était perdu, Xaldin pensa que le meilleur plan était de pousser le maire a la faute, combattre avec la rage et la colère pouvait être un bon moyen pour certaine personne de révéler toute leurs puissances mais sa ne pouvait pas être le cas pour Twilight. Le maire avait un cœur pur et bon, la colère, la rage, le désespoir, tous ces sentiments ne pouvait que l’aveugler et le plonger dans les ténèbres, un monde inconnu pour lui.

-Il est mort en essayant de protéger la citée, il est mort pendant que toi tu te cachais… c’est a cause de toi qu’il est mort !!!

Encore des paroles pour énerver le porteur de keyblade mais c’était vrai, pendant que le simili le chercher, lui se cachait pour on ne sait quelles raisons… La mort de Néo était entièrement sa faute, s’il avait combattu les trois similis des leurs arrivé en ville comme il le faisait d’habitude, alors Néo n’aurait jamais eu à affronter seule deux membres de l’organisation.


Xaldin en parlant c’était déplacer vers la droite de Twilight, de façon a avoir les quatre citoyens bien en face de lui, mais surtout pour que le maire ne puisse voir les deux similis en même temps. La lance tourbillonnante voulait vraiment le combattre, il voulait attaquer cet homme faible qui pleurait par terre, il voulait se venger et lui rendre l’humiliation de la défaite de leur dernière rencontre.Mais avant de vraiment le combattre il devait emmener le maire dans un lieu plus tranquille !!!!

Xaldin fit apparaitre une lance dans sa main droite et un vortex tout pres du maire, Twilight était un bon combattant et il para facilement le coup de Xaldin grace a sa keyblade mais il avait peut etre sous estimer la force du n°III puisque le choc entre la lance et la keyblade propulsa le maire dans le vortex.


-Hum trop facile….

Et les deux similis disparurent dans le vortex en laissant les citoyens seules comme si rien ne c’était passer.
Mais avant d’attaquer il voulait voir la réaction de son ennemi.


Place des fetes --> Marluxia - Twilight - Xaldin --> Grille d'entrée
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum
Slyx
Lvl 28
Lvl 28
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Localisation : Au gré du vent, à la recherche de cette vérité...
Emploi : combattre, pour ma vie
Loisirs : Me laissez emportez par ses pensées sans fond, avançant espérant trouvez ma réponse...
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   16/2/2010, 23:47

III - Centre-ville "rue de la gare" =>Slyx =>-IV Place des Fêtes

Slyx traversa son intersection pour arriver finalement dans un endroit très vaste. On pouvait apercevoir quelques immeubles sur le coté, entourant toute la place en servant en même temps d'office de murs. Décidément, toutes les habitations se ressemblaient. Il pouvait y avoir quelque différences, mais elle n'était pas des plus frappantes. Les couleurs pouvaient différer ou parfois c'était la forme des immeubles qui changeaient, mais pas en n'en devenir fou. En faite, avec tout ces détails, on pouvait arriver à déduire des choses qui pouvaient sembler anodin pour les autres, mais qu'il ne l'était pas pour Slyx. Cette ville, s'il ne se trompait pas, était grande, probablement plus grande qu'il le pensait. Ce qui le poussait à dire cela était les immeubles. Tout simplement parce que ceux-ci était tous de la même forme ou presque et que ce n'est probablement pas dans un petit village qu'on construisait comme ceci. Ce qui laissait à dire aussi que si on dit grande ville, on dit grande place... Cette grande place était probablement l'endroit ou Slyx se trouvait en ce moment même. Il devait probablement se passé des grands évènements, comme des fêtes ou autres... Ce qui amenait aussi à dire qu'il y avait probablement un Maire, puisqu'il devait se dérouler des évènements et surtout que une ville comporte normalement un Maire. Il devait probablement sois se caché comme tout les autres habitants et envoyer des guerriers combattre pour protéger la ville. Sa expliquerais la présence de les quelques personnes que Slyx avait aperçu, qui semblait tous être des combattants. Il combattaient surement pour cette ville, mais dans quel but? N'ayant pas de sentiments, du moins n'en possédant plus et n'ayant plus vraiment la mémoire de ce que cela est, il ne voyait pas ce qui pouvait poussé ces personnes à combattre... Slyx se demandait aussi si chacun d'eux venait d'ici ou... d'un autre monde? S'il venait d'un autre monde, il voyait encore moins de raisons pour combattre. Sauf que, peut-être cherchait t-il quelque chose eux aussi? Peut-être que le Maire, du moins Slyx était sure qu'il devait en avoir un, leur avait demandé de combattre pour lui et en échange il les aideraient à retourner d'où ils venaient ou encore leur donner quelque chose. Ou encore peut-être combattait t-il lui aussi... Sauf que ça étonnerait beaucoup Slyx qui ne voyait pas vraiment un Maire se battre avec des armes. Mais par la même occasion... Après tout c'était sa Ville.

Quelque chose interrompit alors ses réflexions profondes. Au milieu de la place, du moins dans ces coins la, il y avait une jeune fille. Celle-ci portait une robe blanche éclatante qui lui descendait à la hauteur des genoux. Des cheveux blonds claire lui descendait en cascade sur les épaules. Slyx ne pouvait pas apercevoir son visage, puisqu'elle était de coté à lui et qu'il n'avait pas vraiment avancé depuis ce temps. Elle était là au milieu de la place à regarder dans le vide, comme si quelque chose venait de se passer. Ne s'attardant pas plus que ça, Slyx tourna son regard et ses yeux tombèrent sur deux autres étranges personnes... Du moins une personne et l'autre était... Il n'en savait rien. Il ressemblait à un gigantesque chien tout en étant pas un. On pouvait donc le qualifier de fauve, sauf qu'il n'en avait jamais vu de tel. Grand, massif sur ses quatre pattes, il inspirait la puissance et la souplesse. Il était orangé, ou rouge orangé, il n'arrivait pas à déterminer sa couleur exacte. Avec sa longue crinière qui lui partait un peu après la tête pour se terminer comme en cheveux si on voulait bien, complétait son corps de fauve. Il avait une queue longue, ainsi que des oreilles qui semblait très fine. Il était comme en position... De protection ou de mur. Il semblait avoir empêcher l'accès et ce n'est surement pas la petite fille qui était à ses cotés qui auraient passé. Celle-ci était plus petite que la jeune fille au cheveux blonds claire, portait un ensemble rouge et un drôle de ruban sur la tête. Elle semblait perdu, où se posait plein de questions. Comme les deux autres, qui semblait eux aussi sur le choc. Tout ces trois personnages, si différent qu'il le soit, venait de voir quelque chose qui les avait perturber ou du moins toucher. Slyx remarqua qu'il regardait tous au même endroit, ce qui laissait à dire qui s'était passé quelque chose ici.

-* Mais que peut t-il donc se passer dans cette ville? Chaque fois que je vais à un endroit, les personnes que j'ai vu semble soit avoir combattu, sois être dans de mure réflexions ou encore être comme ceux-ci, venant de vivre un gros évènement. En plus, ils ont l'air de tous être des combattants sauf ces deux jeunes filles. En plus, ça fais deux choses que je rencontres. Un étant une boule de poil au ailes de chauves-souris, et une étant un gigantesque fauve. Manquerait plus qu'il parle.*

Remarquant un banc à sa droite, Slyx s'y dirigea pour pouvoir mieux réfléchir. Il se comptait chanceux jusqu'à maintenant, puisque personne ne semblait avoir voulu l'attaquer malgré son statut de simili. Sauf que personne ne le savait, à part peut-être le musicien. Mais pour combien de temps réussirait t-il à tenir son secret? Arrivant finalement au banc en question, Slyx si installa du mieux qui le pouvait, avec l'intention d'attendre la suite des évènements. Qui sait, il pourrait peut-être en savoir un peu plus sur ce qui se pouvait bien se tramer ici, dans cette ville au soleil éternel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   23/2/2010, 10:57

Cité du Crépuscule ~ ??? ~ ---> Larxene ---> Place des Fêtes

La Place des Fêtes était sereine depuis quelques instants... Mais, cette tranquillité n'allait pas durer ! Un vortex noir apparut pour disparaitre aussitôt... Une silhouette, habillé en noire, se tenait à la place du couloir des ténèbres disparu... Cette silhouette avait une capuche noire qui cachait son visage... Il s'agissait d'un membre de l'Organisation XIII, vu la tenue que portée la personne apparut... La personne ? Non... Le simili apparut... La silhouette inspecta le lieu : après avoir fouillé quasiment toute la cité, elle ne pouvait être qu'ici ou au Manoir... Le regard du simili se portait de long en large puis s'arrêta net ! Quelque chose avait attiré son attention... Quelque chose, ou même quelqu'un.... Elle était ici ! Enfin retrouvée ! Il était temps ! Le simili qui la recherchait n'avait jamais trop de patience.... Et surtout pas avec elle... Elle n'avait pas changé d'un pouce : longs cheveux blonds, tenue blanche... Naminé. La petite sorcière manipulant les souvenirs de Sora... Enfin retrouvée ! Elle allait devoir bientôt subir une vengeance... Dont elle ne se doutait rien, certes... Mais, c'était elle la clé pour la défaite d'une personne... Une personne qui devait payer ! Une personne qui allait souffrir...

- Et bien, et bien ! Je te retrouve enfin, petite sorcière ! Comment sa va depuis la dernière fois ? Tu sais, tu ne m'écris jamais, tu ne m'envoie jamais de carte postale... Cela me fend le cœur, je commençais à croire que tu n'aimais plus ! Hahahahahaha ! Bref, j'ai donc décidée que je viendrais moi-même prendre de tes nouvelles ! Et la surprise et de taille, non ? Bon alors, Namine ? On va jouer à quoi toute les deux ? Hahahahahaha !


Ce rire... Cela ne pouvait être qu'elle... La silhouette au capuchon noir le retira, dévoilant ainsi son visage à la sorcière similie et au reste des citoyens présents... Citoyens dont la silhouette se moquait éperdument : elle n'était pas là pour eux, il ne servait que de décor, à son gout... Le visage révélait confirmait quel était le membre présent... Les cheveux blonds, les yeux verts, ce sourire maléfique qu'elle faisait constamment... La peur qu'elle provoquée... Larxene était de sortie dans la Cité du Crépuscule et elle avait bien défini pourquoi elle était là : Naminé ! La Nymphe de l'Organisation XIII s'approcha de la sorcière, ignorant les citoyens présents... Elle était face à Naminé... Celle-ci ne fit rien à part constatée qu'un de ses cauchemars était là... Larxene prit la jeune sorcière par le col et la jeta de l'autre côté de la Place des Fêtes... Elle tomba à terre... Pourquoi Larxene avait-elle fait cela ? Pour son plaisir personnel, bien sur ! Elle éclata de rire.... Tout semblait si facile pour elle... Il allait bientôt souffrir... Comme elle l'espérait... Il allait bientôt perdre un être qui lui était cher... Il allait bientôt payer de ce qu'il a fait à la Forteresse de l'Organisation XIII... Il allait bientôt périr à tout jamais... Il allait bientôt disparaitre !

- Toi et moi avons un petit problème à régler, ma chère Naminé... Je suis désolée de t'imposer cela... Si ce n'était pas pour lui, je pourrais mettre à pleurer ! Hahahahaha ! Sache que j'ai besoin de toi, sorcière insignifiante ! Il va souffrir et c'est grâce à toi... J'espère que tu lui as fait tes adieux la dernière fois que tu la vue, car c'était la dernière ! Alors ! Dépêchons-nous Naminé ! Je crois que Roxas nous attends... Pour le goûter ! Oh, bien sur ! C'est lui le goûter ! Hahahahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   23/2/2010, 23:02

Eiko regardait la scène, sans pouvoir faire quelque chose… Elle était triste de voir une nouvelle amie partir si vite, du moins, partir n’est peut-être pas le bon terme ? Enfin bref… Elle avait envie d’aller voir le grand, mais elle savait plus qu’autre chose qu’elle ne saurait pas quoi faire pour essayer de lui remonter le moral. Namine y était, quant à elle, allée pour essayer de soutenir le maire qui devait subir un choc sans égal. Elle se contenta alors de baisser la tête et de rester près de l’animal rouge dont elle ne savait toujours pas le nom. Alors que Namine faisait son possible pour soutenir le maire, une sorte de trou noir, un vortex précisément, fit son apparition sur la place. Un homme, aux cheveux étranges qui pour une raison inconnue, rappelait les cheveux de Kuja à Eiko, sortit et vint se placer près du maire. Il se mit alors à lui parler, mais Eiko ne suivait pas la conversation. Elle se contentait de le regarder, et par ailleurs, elle remarqua qu’il portait un manteau noir identique à l’homme de la Salle de contrôle, où elle s’était trouvée quelques temps auparavant. Peut-être voulait-il du mal au maire ? La petite invokeuse ne savait pas quoi faire… C’est alors qu’un autre homme fit son apparition, avec un manteau identique… Celui-ci semblait plus terrifiant aux yeux de l’enfant, il avait un visage plus sérieux. Eiko regarda alors ce qu’il se passait, sans trop oser s’approcher. Elle vit alors partir les deux hommes en noir en compagnie du maire. Peut-être les connaissait-il ? Si Namine n’avait rien fait pour les en empêcher, il devait bien y avoir une raison. Quoique, peut-être étaient-ils trop faire pour que Namine s’oppose à eux ? Elle penserait à lui poser la question plus tard. Sur la place, il ne restait plus que le fauve, Namine, et la petite Eiko…Quoique, non, il y avait quelqu’un près d’un banc, qui avait du arriver sans que la petite fasse vraiment attention. Alors qu’elle s’approchait à présent de Namine, une autre personne fit son apparition… Encore ?! Décidemment, c’était un vrai carrefour de rencontre ici ! Eiko ne bougea plus et se contenta de regarder la personne, encore avec un manteau noir… Une voix féminine, et agressive se fit alors entendre, et vu le rire qu’elle faisait, Eiko se doutait que cette personne n’était pas de son côté, et d’ailleurs, elle en eut la preuve lorsque celle-ci poussa Namine au loin. Enervée, la petite invokeuse prit sa flûte en main et partit d’un pas décidé, vers la femme au manteau noir. Une fois près d’elle, elle prit un air sérieux pour essayer de cacher son visage apeuré.

-T’es qui toi ? On va pas encore me piquer une de mes nouvelles amies, j’suis pas d’accord ! Non mais oh, j’en ai marre que tout le monde ennuie tout le monde ici !

Quelle erreur fatale de la part de la petite fille, si seulement elle savait à qui elle avait affaire ! Certes, elle se préoccupait de son amie, mais de là à s’aventurer ainsi face à une inconnue… Il fallait bien du courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Namine
Lvl 50
Lvl 50
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 25
Localisation : entre la lumière et les ténèbres
Emploi : ...
Loisirs : Dessiner
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   23/2/2010, 23:30

Mauvaise nouvelle, des membres de l’organisation apparaissaient les un après les autres .Mais le membre de l’organisation qui attirait le plus sont attention était le dernier membre de l’organisation arrivant et le seul qui resta. La maigreur de cette personnes lui faisait penser soit Demyx, Axel, Larxene, Zexion. Mais pas à Roxas qui a disparut depuis longtemps maintenant.

-Et bien, et bien ! Je te retrouve enfin, petite sorcière ! Comment sa va depuis la dernière fois ? Tu sais, tu ne m'écris jamais, tu ne m'envoie jamais de carte postale... Cela me fend le cœur, je commençais à croire que tu n'aimais plus ! Hahahahahaha ! Bref, j'ai donc décidée que je viendrais moi-même prendre de tes nouvelles ! Et la surprise et de taille, non ? Bon alors, Namine ? On va jouer à quoi toute les deux ? Hahahahahaha !

Namine cru faire une crise quardiaque, enfin si elle avait un cœur mais cela ne change rien elle était terrifier de peur rien quand entendant sa voix mais surtout son rire qui était pas du tout rassurant ! Pas de chance cette fois c’était bien Larxene qui était venus…Pour elle ! Mais pourquoi !?

-L….Larxene…AAAAAAAAAAH !

La sorcière blanche poussa un crie quand elle fut jetée par Larxene, elle tremblait, sûrement de peur. Elle essaya de regarder Larxene dans les yeux mais baissa vite sont regard. Elle recula mais fut bloquer par un mur. Elle était seule se coup si, les autres était plus la enfin prèsque.

-T’es qui toi ? On va pas encore me piquer une de mes nouvelles amies, j’suis pas d’accord ! Non mais oh, j’en ai marre que tout le monde ennuie tout le monde ici !

..Eiko?Oh non elle si frottait a plus fort qu'elle!

-Eiko!..Part!Enfui toi!....

-Toi et moi avons un petit problème à régler, ma chère Naminé... Je suis désolée de t'imposer cela... Si ce n'était pas pour lui, je pourrais mettre à pleurer ! Hahahahaha ! Sache que j'ai besoin de toi, sorcière insignifiante ! Il va souffrir et c'est grâce à toi... J'espère que tu lui as fait tes adieux la dernière fois que tu la vue, car c'était la dernière ! Alors ! Dépêchons-nous Naminé ! Je crois que Roxas nous attends... Pour le goûter ! Oh, bien sur ! C'est lui le goûter ! Hahahahahaha !

-...Lui…Roxas…Non…NE LE TOUCHER PAS! ! Ah…

Elle pausa ses mains devant sa bouche et releva doucement ses yeux vers Larxene qui vue son regard toucha un point sensible, et en fut ravie.

-…Pardon…Dit-elle a voix basse.


Dernière édition par Namine le 24/2/2010, 01:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://zero.kiryu.labrute.fr
Slyx
Lvl 28
Lvl 28
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Localisation : Au gré du vent, à la recherche de cette vérité...
Emploi : combattre, pour ma vie
Loisirs : Me laissez emportez par ses pensées sans fond, avançant espérant trouvez ma réponse...
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   24/2/2010, 00:15

Bien assit sur le banc, Slyx examinait tant bien que mal les trois personnes réunit ici, sans le compter. Oubliant finalement leur présence, il ferma ses yeux sous le soleil. Puis, il ressentit une sensation étrange, une sensation qui lui était familière... Celle qui était aussi sombre que la nuit la plus profonde jamais vu. Il ouvra ses yeux subitement et se mit de suite sur ces gardes. Un peu plus loin, près de la jeune fille habillé en robe blanche, un trou aussi noir que le néant apparut. Celui-ci laissa place à une personne, habillé avec un long manteau très sombre, capuche sur la tête pour cacher son identité...

-*Étrange... J'ai déjà vu ce manteau... Ha oui! C'était dans cette rue, il portait le même habillement... Est-ce la même personne? Non... celle-ci à l'air moins costaud et peut-être moins grande ou plus j'ai pas trop remarqué ça. Mais pourquoi porte t-il ça?*

S'avança légèrement, on avait l'impression qu'elle cherchait quelque chose. Puis elle se retourna, semblant avoir trouvé ce qu'elle cherchait. Elle regardait dans la direction de cette jeune fille, celle qui se tenait dans le milieu et qui semblais attristé. L'inconnu adressa alors la parole...

- Et bien, et bien ! Je te retrouve enfin, petite sorcière ! Comment sa va depuis la dernière fois ? Tu sais, tu ne m'écris jamais, tu ne m'envoie jamais de carte postale... Cela me fend le cœur, je commençais à croire que tu n'aimais plus ! Hahahahahaha ! Bref, j'ai donc décidée que je viendrais moi-même prendre de tes nouvelles ! Et la surprise et de taille, non ? Bon alors, Namine ? On va jouer à quoi toute les deux ? Hahahahahaha !

C'était une fille? Et bien... c'est vrai que sa silhouette semblait plus fine, mais cela n'était pas facile a déterminer surtout avec ce manteau.Elle avait des cheveyx blonds et un visage fin mais qui était tordu de méchancheté. Sorcière? Slyx regarda mieux la petite fille qui semblait répondre au nom de Naminé, elle avait l'air bien normal après tout... Son habit était simple et son visage doux comme un ange, elle n'avait pas l'air d'être le moindrement méchante et encore moins une sorcière! Sauf qu'il ne fallait pas se fier aux apparences...Aussi elle tremblait comme une feuille et avait crié. Un nom. Larxene... Ça pourrait toujours être utile, il tacherait de s'en rapeller. La jeune femme dénommé Larxene envoya valser la jeune "sorcière". Celle-ci n'osait même pas croiser son regard, elle semblait réellement traumatisé par cette femme. Slyx eut alors le réflexe d'aller se poster discrètement devant les autres, sans autant être devant.

Pourquoi? Slyx n'avait eu aucun sentiment lorsque celle-ci s'était fais faire un tour de vol plané gratuit, mais il n'avait pas aimé que la femme au manteau noir attaque un enfant, même si cela se reportait à être une sorcière.
Puisqu'il avait une chose qui gardait toujours et c'était la loyauté.Il n'avait peut-être pas de cœur, mais il avait des valeurs. Surtout que si elle avait attaqué la jeune fille sans aucune pitié,qui maintenant était pris collé sur le mur, cela signifiait qu'une seule chose, qui était que tout le monde était en danger... Compris Slyx. Du moins c'est ce qu'il pensait.

Elle riait de ses paroles, mais on aurait dit que ce rire était vide. Ne se portant pas trop a ces détails, Slyx écouta ce qu'elle avait encore à dire, prêt a tout.


-Toi et moi avons un petit problème à régler, ma chère Naminé... Je suis désolée de t'imposer cela... Si ce n'était pas pour lui, je pourrais mettre à pleurer ! Hahahahaha ! Sache que j'ai besoin de toi, sorcière insignifiante ! Il va souffrir et c'est grâce à toi... J'espère que tu lui as fait tes adieux la dernière fois que tu la vue, car c'était la dernière ! Alors ! Dépêchons-nous Naminé ! Je crois que Roxas nous attends... Pour le goûter ! Oh, bien sur ! C'est lui le goûter ! Hahahahahaha !

Ses paroles étaient sarcastique, dénué de tout sentiment. Ses "excuses", n'était autre que de la provocation. Elle semblait pas avoir la langue dans sa poche celle-la. Contrairement à l'autre que Slyx avait entrevue, qui n'avait même pas dit un mot et ne c'était même pas attardé à lui. Sauf que elle, s'attardait à une jeune fille qui devait surement sortir du commun des autres, pour s'attarder autant que ça. Aussi, qui était ce Roxas... Décidément, il était tombé à la bonne place! Pour le gouter... elle avait envie de le manger? Non probablement pas, sauf que cette Larxene, semblait en être capable... La Naminé elle, semblait tenir très fort a ce Roxas.

Entre-temps, l'autre jeune fille c'était avancé, flûte a la main! Elle comptait faire quoi? Soufflez jusqu'elle n'y ait plus de souffle? Sauf que ça l'étonnerait, sinon elle se serait pas avancé jusque là. Les paroles qu'elle dit alors expliqua légèrment pourquoi elle était la... Décidément, ces deux jeunes filles n'était pas fait pour le combat et le grand fauve ne s'avançait pas! Il devait le faire alors... S'il aurait eu des sentiments, il aurait poussé un long soupir pour finalement rire de la situation, qui pouvait être comique si on la regardait d'un autre sens. Hors il n'en possèdait pas, mais un jour il en possèderait un de nouveau...

S'avançant, Slyx se mit entre les 3 personnes. Tournant le dos a la femme au manteau noir, Slyx regarda la jeune fille qui possèdait une flûte.

-Je vais l'occuper pour vous... Ne te demande pas pourquoi, c'est par simple envie que je n'aime pas qu'on touche a plus faible que sois...

Sans aucun sourire, sans aucun sentiment et en la regardant droit dans les yeux. Voila comment il lui avait dit. Tournant le dos sans ajouter rien, il regarda celle qui avait une langue aussi fourchu qu'un serpent.

-Si ya bien une chose qu'il me reste, c'est des valeurs.L'une d'elle est de ne pas attaquer plus fin que sois... Ce n'est peut-être pas de mes affaires, mais j'ai envie de m'en mêler car tu aboie fort, mais est tu aussi forte que tu laisse le croire?

Sans toute fois sortir son arme, Slyx se mettait en position de garde, protégeant les deux jeunes filles derrière lui. Il allait faire ce qu'il pouvait, sans toute fois donner le maximum de lui-même. Du moins, il espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   8/3/2010, 20:44

Larxene s'approcha de la jeune sorcière blonde pendant qu'une citoyenne bizarre exigea que la numéro XII de l'Organisation XIII n'approche pas sa nouvelle amie, Naminé... La Nymphe Furieuse l'ignora : elle n'était pas là pour s'occuper des sous-fifres de seconde zones... Non... Sa véritable cible était à ces pieds : Naminé, la sorcière ayant le pouvoir de modifier les souvenirs de Sora, le stupide bébé à la Keyblade... C'est alors que Naminé fit un acte... Inconscient : elle OSA donner un ordre à la Nymphe ! ELLE ! CETTE gamine ! A Larxene ! Comment pouvait-elle se permettre une chose pareille ?! Surtout qu'elle exigeait que la Nymphe ne touche pas Roxas... Malgré le fait qu'elle s'excusa, la Nymphe ne pouvait permettre un tel acte, surtout venant d'une personne comme Naminé ! Mais, la Nymphe ne s'énerva pas... Même pas lorsqu'un autre citoyen lui demanda si elle était aussi forte qu'elle le prétendait... Non.. Elle ne s'énerva même pas contre cette... Chose ou créature... Enfin, un animal qui était à côté des deux autres imbéciles... Larxene observait Naminé... Un large sourire se forma sur le visage de la similie blonde... Pas un sourire de bonheur... Après tout, elle ne ressentait pas ce sentiment... Larxene souriait, certes, mais de façon cruelle... La sentence que Naminé allait subir dans quelques instants...

Larxene ne pouvait se retenir plus longtemps : elle explosa... Elle explosa, mais de rire... Ce rire tellement cruel, tellement méchant, tellement maléfique... Bref, ce sourire qui lui était propre... Lorsque la Nymphe riait comme cela, on pouvait être sur d'une chose : ses adversaires avait du souci à ce faire... De la foudre entoura les mains, recouvertes de gants noirs, de Larxene... Dans un éclat blanc, les kunaïs de la Nymphe apparurent...


- Eh bien Naminé ! Je ne pensais pas que tu m'avais oublier à ce point là... Je pensais que tu étais au courant que je ne pardonner aucune erreur... Donc, tu te doutes bien que l'ordre que tu m'as donné va te coûter très cher... J'espère que tu es prêtes à subir ta punition.... Hahahahahahahahahaha ! Non ! Finalement, j'ai une bien meilleure idée... Tu ne vas pas payer, toi ! C'est trop tôt et cela ne serait pas si drôle que ça... Tes petits camarades vont être punis à ta place ! Hahahahahahaha !

La Nymphe se retourna vers les citoyens, sourire machiavélique aux lèvres... C'est alors que tout se passa très vite... Sans qu'aucun citoyen présent ne puisse comprendre ce qui se passait, la jeune fille (Eiko) se fit envoyer contre un mur de la Place des Fêtes à pleine vitesse ! Une déchirure de griffes était présente sur ses vêtements... Larxene, elle, se tenait là où la jeune fille s'était tenu quelques instants auparavant... Larxene fonça alors droit sur l'animal ! Celui-ci ne put riposter à cause de la vitesse à laquelle la numéro XII de l'Organisation XIII se battait... L'animal (Nanaki) se fit propulsait lui aussi contre un mur mais il ne l'heurta pas : la Nymphe claqua des doigts et un vortex s'ouvrit, aspirant l'animal vers un autre endroit de la Cité du Crépuscule...

Place des Fêtes ---> Nanaki ---> ???

Larxene ne fit pas face au dernier citoyen (Slyx) très longtemps : elle fonça de nouveau... Le citoyen parvint à esquiver les premiers coups mais la vitesse d'exécution à laquelle la Nymphe faisait ses mouvements était telle, qu'il ne put tenir très longtemps également... Le citoyen se fit propulser droit sur un banc qui ornait les extrémités de la Place... La Nymphe était au milieu, encore debout... Enfin, la seule encore debout... Elle explosa de rire à nouveau... Elle s'approcha de nouveau vers Naminé, pointant ses kunaïs vers la jeune fille blonde...

- Tu vois Naminé ? Bientôt cela sera ton tour... Mais à la différence de tes pitoyables camarades, je ne te frapperai pas aussi doucement... Non, cela sera douloureux... Très douloureux ! Je veux que tu payes l'affront que Roxas m'a fait subir ! Je veux le voir perdre la raison en te voyant mourir... Je veux te voir gémir en le voyant disparaitre... Je veux te voir le rejoindre parmi les morts ! Hahahahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   10/3/2010, 23:11

Eiko était bien décidée à faire quelque chose, même si la peur prenait de plus en plus possession d’elle. La femme qui se tenait devant elle était bien plus forte qu’elle, certes, mais cela n’était pas une raison pour qu’elle ne protège pas une de ses amies. Par ailleurs, Namine criait à Eiko de partir, d’un ton apeuré, quelque peu inquiet. C’est alors qu’un homme s’approcha et se plaça en face d’Eiko, bien décidé. Il expliqua alors qu’il n’aimait pas que l’on s’en prenne au plus faible que soit…. FAIBLE ?! De qui parlait-il ?! Eiko ?! Non, elle n’était pas faible, loin de là… Du moins, elle s’en persuadait, car là, elle était en forte position de faiblesse, et cela pourrait lui couter la vie. La jeune femme blonde regarda l’invokeuse avec un regard qui n’était pas des plus sympathiques, et se remit alors à parler de sa voix hautaine à Namine, lui expliquant qu’elle avait besoin d’elle mais que, en gros, cela ne se ferait pas sans souffrance. Et là, tout ce passa extrêmement vite : Eiko regarda la femme au manteau noir et sans qu’elle ne comprenne pourquoi, elle se mit à avoir mal au niveau de son ventre et sa poitrine, comme si on la griffait de façon mortelle, comme si quelqu’un lui arrachait le cœur de façon brutale. Elle ne pouvait rien faire, elle était bien trop faible pour empêcher cela, au fond d’elle, elle le savait parfaitement. Elle se fit alors projeter de l’autre coté de la place, et s’effondra lamentablement au sol. Peut-être aurait-elle dût rester calme, ne rien faire ainsi, sur un coup de tête. Mais elle ne pouvait s’en empêcher, elle ne pouvait se permettre de laisser son amie, sa nouvelle amie, se faire avoir comme Laruxie auparavant. Du coin de l’œil, elle regardait Namine, mais malheureusement, la petite invokeuse ne pouvait rien faire en l’instant présent pour empêcher quoique ce soit… L’homme qui s’était interposé se fit alors attaquer à son tour, et fut également propulser loin de la scène principale… Namine se retrouvait alors seule devant son ennemie, Eiko s’en voulait de ne pouvoir rien faire…
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Namine
Lvl 50
Lvl 50
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 25
Localisation : entre la lumière et les ténèbres
Emploi : ...
Loisirs : Dessiner
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   11/3/2010, 23:07

Un inconnu s’approcha peu après que Eiko se mit entre Larxene et Namine mais a quel prix ?...Il ne conaissait pas la puissance de Larxene mais surtout sa cruauté.

Eh bien Naminé ! Je ne pensais pas que tu m'avais oublier à ce point là... Je pensais que tu étais au courant que je ne pardonner aucune erreur... Donc, tu te doutes bien que l'ordre que tu m'as donné va te coûter très cher... J'espère que tu es prêtes à subir ta punition.... Hahahahahahahahahaha ! Non ! Finalement, j'ai une bien meilleure idée... Tu ne vas pas payer, toi ! C'est trop tôt et cela ne serait pas si drôle que ça... Tes petits camarades vont être punis à ta place ! Hahahahahahaha !

Quand Larxene promet une chose elle le fait et dans les seconde qui suivait ses exactement se qu’elle avait dit elle commença par la petite Eiko. Namine fut "choquer " par la puissance de l’attaque vers la petite fille.

-EIKO !!!

Elle sen prit au drôle de félin qui était non loin derrière qui fut en plus éjecter par un portail. Larxene devait le prendre pour une menace, qui fut maintenant écarté.

-….stop…dit-elle d’une petite voix

Namine avait penser juste l’inconnu (Slyx) fut éjecter comme les deux autres sans qu’il n’ai eu le temps de réagir. Eiko était gravement blesser elle ne pouvais plus bouger .Namine était très inquiète pour elle mais c’était plutôt d’elle-même qu’elle devrait s’inquiéter.

-Tu vois Naminé ? Bientôt cela sera ton tour... Mais à la différence de tes pitoyables camarades, je ne te frapperai pas aussi doucement... Non, cela sera douloureux... Très douloureux ! Je veux que tu payes l'affront que Roxas m'a fait subir ! Je veux le voir perdre la raison en te voyant mourir... Je veux te voir gémir en le voyant disparaitre... Je veux te voir le rejoindre parmi les morts ! Hahahahahaha !

Elle pose ses mains sur ses oreilles et se mit presque en boulle et serra les dents.

-…..Non….Je t’en supplie….

Elle repensa à tout se qu’elle avait subis et sa faisait une sacré liste, elle était la souffre douleur préférer de Larxene avec Roxas et vu se que Roxas lui avait apparemment fait subir elle tenait énormément à sa revanche. Elle était plus que terrifier, tellement que les mots qu’elle avait dit était complètement étouffer et dur à comprendre mais surtout à entendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://zero.kiryu.labrute.fr
Slyx
Lvl 28
Lvl 28
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Localisation : Au gré du vent, à la recherche de cette vérité...
Emploi : combattre, pour ma vie
Loisirs : Me laissez emportez par ses pensées sans fond, avançant espérant trouvez ma réponse...
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   12/3/2010, 01:03

La réaction de la femme ne se fit pas attendre... Quand Slyx s'était avancé pour s'interposer, celle-ci ne fut même pas énervé ou du moins elle ne le laissa pas transparaître. Pourquoi Slyx s'était avancé, alors que les sentiments l'avait quitté depuis longtemps? Ce n'était pas pour la simple raison de ses "valeurs", mais pour un moment dans sa vie qui avait été décisif. C'était lorsqu'il avait vu sa famille, son village et toutes ces personnes dont Slyx connaissait tellement bien tomber bêtement au combat...

DÉBUT FLASH BACK

Bizarrement, le soleil ne brillait pas cette journée la, mettant du même coup l'humeur du jeune Slyx à plat. Il sortit tout de même dehors, pour pouvoir passer du temps avec son jeune père qui était un des guerriers du village. Voyant que celui-ci était occuper, le jeune garçon s'assisa sur le rebord d'une clôture bien décidé à attendre que son père termine son travail. Regardant dans sa paume de sa main droite, il admira une fois de plus la petite pièce d'or qu'il avait trouvé dans les bois la journée d'avant.

Son regard fut attiré vers la palissade, où il remarqua une ombre noir. Cependant, celle-ci semblait plus consistante, ne venant pas d'une ombre causé par le soleil. Puis, sans avertissement, une centaines d'ombres se matérialisèrent chargeant les habitations! Les yeux horrifié, Slyx n'entendait plus la panique qui faisait son effet, ni les cris ou encore les bruits de combats qui faisait rage. L'une d'elles chargea alors le garçon qui se tenait sur la clôture. Au dernier moment, une épée transperça celle-ci, laissant apparaître le père de Slyx!

Regardant son fils dans les yeux, il lui adressa doucement mais fermement la parole.

-Tu vois ces monstres? Ne les laisse pas t'approcher et surtout sache protégez ce que tu vois être plus faible! Ne...

Le visage de Slyx devint aussi blanc qu'un linge, son père était touché!

FIN FLASH BACK

Ce n'était pas le temps de remonter ces vieux souvenirs! Il devait oublier ce passé, il ne comptait plus maintenant et après tout, Slyx ne possédait plus rien! Alors à quoi bon de repenser à cela...Reprenant le cours du présent, il remarqua que Larxene, tel semblait être son nom, avait changer son visage pour un sourire pour du moins machiavélique! Laissant un sourire démoniaque sortir de sa bouche! Les paroles qui suivirent aurait pu en faire reculez plus d'un, mais Slyx ne connaissait plus ce qu'on appelait la peur.

Eh bien Naminé ! Je ne pensais pas que tu m'avais oublier à ce point là... Je pensais que tu étais au courant que je ne pardonner aucune erreur... Donc, tu te doutes bien que l'ordre que tu m'as donné va te coûter très cher... J'espère que tu es prêtes à subir ta punition.... Hahahahahahahahahaha ! Non ! Finalement, j'ai une bien meilleure idée... Tu ne vas pas payer, toi ! C'est trop tôt et cela ne serait pas si drôle que ça... Tes petits camarades vont être punis à ta place ! Hahahahahahaha !

Donc cette Naminé était comme le jouet ou encore le souffre douleur à la femme au manteau noir. Que représentait ce manteau? Il avait vu une autre personne le porter... Est-ce que cette Naminé était si spécial que semblait laisser attendre l'interlocutrice? Tant de questions sans réponse... Qu'il s'empresserait de découvrir! Sans avertissement, elle passa à l'attaque à une vitesse si foudroyante que ses yeux eut de la difficulté à s'adapter au changement direct de la situation! La jeune fille à la flûte, Eiko si Slyx avait bien compris son nom tout taleurs, se fit brutalement attaquer, l'envoyant valser sur un des murs de la Place. On voyait clairement sur celle-ci des marque de griffes profondes... Pendant que la jeune fille s'était fais attaquer, il y eut à peine une seconde d'écart que le félin se fit lui aussi envoyer dans les airs pour finalement disparaître dans un torrent noir, un vortex...

Ce qui signifiait que maintenant, Slyx était le seul combattant qui ne combattait que pour sa propre vie et probablement celle des autres. Il eut à peine le temps de réagir, que celle qui était aussi vite que l'éclair était en face de lui et lui assénait des coups! Il ne pu même pas retirer son épée, qu'il était en train de bloquer les coups avec ses bras! Totalement pris au dépourvu, il se fit envoyer sur un des bancs de la Place à une vitesse folle! Heureusement, il put reprendre son équilibre dans les airs lui permettant ainsi d'atterrir sans se faire trop mal sur le banc qui ornait l'endroit. La femme s'approcha de Naminé qui n'avait pas bougé ne serais-ce que d'un centimètre! Slyx put alors remarquer ce qui avait causé la déchirure sur la jeune fille à la flûte. Des kunais! Hors ceux-ci semblait pas normal, mais il ne pouvait pas réellement distinguer quoi que se soit...

-Tu vois Naminé ? Bientôt cela sera ton tour... Mais à la différence de tes pitoyables camarades, je ne te frapperai pas aussi doucement... Non, cela sera douloureux... Très douloureux ! Je veux que tu payes l'affront que Roxas m'a fait subir ! Je veux le voir perdre la raison en te voyant mourir... Je veux te voir gémir en le voyant disparaitre... Je veux te voir le rejoindre parmi les morts ! Hahahahahaha !

Pitoyable? Douce? Elle croyait réellement que Slyx s'était fais mettre hors combat aussi facilement? Ce n'était pas une simple attaque de rapidité, qui semblait être le point fort de celle-ci, qui allait mettre le guerrier à terre! Reprenant rapidement son équilibre, il devait avouer que ça avait été très rapide... Il devrait utiliser plus de lui-même, plus de ressource de combats sans toutefois utilisé le maximum de lui-même!Certes, il n'avait pas de sentiments, mais il n'avait pas l'intention de céder sa vie alors qu'il venait d'arriver et surtout cette Larxene semblait vouloir les anéantir ou du moins les voir souffrir. Ce n'était plus la question des deux jeunes filles, mais de sa vie. Son intention était simple: Il allait juste augmenter légèrement le niveau de combat, pour pouvoir mieux analyser et laisser l'idée à Larxene que Slyx était faible. Comme ça,il risquait moins de laisser sa vie et en plus il aurait plus d'un tour dans son sac...

-Hey, tu croyais réellement te débarrassez aussi facilement de moi?

Sans tarder, il partit en courant vers celle-ci pour pouvoir contre-attaquer. À quelques mètres de celle-ci, Slyx fit apparaître sa lame affilé qui sortait tout simplement de nulle part. La tenant dans sa main gauche il prépara sa petite feinte, qui espérait au moins la toucher un peu. Tout se passa alors très rapidement. Slyx porta un coup horizontale vers la jeune femme, mais avant que celle-ci touche sa cible, un portail aussi sombre que les ténèbre apparut entre les deux combattants. Slyx donna un coup puissant dans le portail, lachant son épée dans celui-ci. Le portail disparut aussitôt que les mains du jeune homme lachèrent l’épée qui s’enfonca dans les ténèbres profonde. Pendant ce temps, le portail avait créé un écran qui empêchait de voir Slyx qui s’était glissé en dessous du portail et de la jeune femme, se relevant de l’autre côté de celle-ci portant plusieurs coups,poing nus, vers celle-ci. Au même moment, l’épée que Slyx avait laché dans les ténèbres surgit juste au dessu de la tête de cette sadique, à une vitesse folle, qui était le coup que Slyx avait porté dans le vortex. Sans réellement savoir s’il l’avait touché, il se retourna pour regarder la jeune Naminé, faisant du même coup disparaître sa lame.

Pourquoi n'avait t-il pas user du vortex des ténèbres plus tôt? C'était simple. La première raison était de ne pas se faire remarquer. Quand quelqu'un usait d'un tel pouvoir des ténèbres, c'était pas très long pour qu'il se fasse repérer et par la suite attaquer! La deuxième, était tout simplement intelligente. Comment utiliser un portail alors qu'on ne connaît pas l'endroit? Il L'avait déjà fais certes, mais ce n'était pas très pratique. Aussi,en usant du vortex des ténèbres, Slyx avait révélé une information importante qui pouvait amener à contradiction. Pourquoi un homme fais des ténèbres s'était t-il porter à l'aide de deux jeunes filles? Il avait aussi révéler légèrement son identité, mais cela ne comptait plus vraiment pour le moment. Ce n'était qu'une partie de celle-ci, puisque cela ne pouvait pas révéler qu'il n'avait pas de coeur, mais laissé que deux hypothèse. Sois que son coeur était envahis par ceux-ci, ou encore qu'il n'en possédait pas ce qui était le cas. Se retournant pour regarder celle qu'il avait attaquer, Slyx adressa la parole de son ton qui ne possédait rien.

-Si tu te pose la question du pourquoi je n'ai pas resté là à regarder la scène après m'avoir attaqué, c'est pour une raison aussi simple que ta pauvre existence. Hors, je vais te laisser le plaisir de le découvrir par toi-même!

S'il avait laissé ces quelques paroles sortirent de sa bouche, s'était pour pouvoir examiner les kunais. Ceux-ci était électrifier! Du moins, sa ressemblait à ça. Des filaments électrique passaient dans ceux-ci. Ce qui expliquait en partie la violence de l'attaque envers Eiko, le reste étant fais par des kunais comme tout autre aurait fait. Slyx regarda vers celle-ci et remarqua qu'elle ne bougeait pas. Elle était trop faible... Reportant son attention pour le moment présent, il pensa qu'il devait faire attention aux armes de cette Larxene. Sans tarder, il enchaîna avec une autre série d'attaque.

Sautant par dessus la cible, Slyx sorta son arme lors de son saut, attaquant du même moment par la voie des airs. Il porta plusieurs coups, sans savoir s'il avait touché où non, pas le temps de s'attarder à ça, pour finalement atterrir l'autre coté. Il fit une autre salve de coups, pour finalement faire un autre saut périlleux par dessus la femme et se reposter devant la jeune Naminé. Il faisait maintenant face à son adversaire, arme à la main. Cette fois-ci, il n'allait pas se laisser surprendre facilement....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   17/3/2010, 16:47

Comment ?! Comment un citoyen-guerrier aussi faible et aussi idiot pouvait avoir réussi à retarder la Nymphe ?! Le guerrier (Slyx) était devant la Nymphe à présent... Qu'allait-il se passait maintenant ? La Nymphe n'avait pas des dizaines de solution à disposition... Une attaque directe... La Nymphe se prépara... De l'électricité apparut dans l'air... Les kunaïs s'électrifièrent encore plus intensément... Une énorme attaque se préparait... Et malheureusement pour Slyx, il en était la cible... Il allait disparaitre... Et la numéro XII de l'Organisation XIII vaincrait ! Il était temps de terminer ce qu'elle avait commencer ! La foudre continuait à gagner en puissance, rien qu'à la vue... Cette décharge devait être chargée à une puissance énorme en volts ! Naminé continuait à se terrer de peur derrière Slyx... Sans doute, ne serait-elle pas toucher par l'attaque si Slyx l'encaissait... C'est alors que cela arriva ! La Nymphe pointa ses kunaïs vers Slyx... La déchargé fonça droit sur le guerrier... Sa mort était inévitable....

Tout se passa alors très vite ! Slyx, en dernier recours, mis sa lame devant lui pour se protéger et ce que fit cette épée fut extraordinaire ! La foudre fut déviée, droit sur l'envoyeur... Larxene ne put comprendre tellement que l'action était aller si vite... La Nymphe encaissa elle-même sa propre décharge électrique... Elle poussa un énorme cri de douleur : l'intensité électrique était très forte même pour elle... Du au choc, la Nymphe de l'Organisation XIII fut envoyée droit sur un mur de la Place des Fêtes... Elle gisait à terre... Ses blessures avaient été réellement puissantes : non seulement sa propre foudre, mais le choc sur le mur... Elle était au sol dans un état pitoyable... Que pouvait-elle faire ? Maintenant, tout était perdu ! Elle avait échouée avec Naminé... Encore une fois ! Malgré, la haine qui l'habitait, elle ne pouvait rien faire... Il fallait qu'elle parte... Très vite ! Sinon, elle allait mourir ici... Elle fit apparaître un vortex... Il la ramènerait à la Forteresse... Mais, d'un seul coup, il disparut ! Slyx en avait profité : il avait assigné un ultime coup à la Nymphe Furieuse... Un vortex noir apparut mais autour de la Nymphe... Il l'absorbait... Il la détruisait... Impossible ! Pas une seconde fois, elle était Larxene ! La Nymphe disparut dans un ultime cri de douleur... Larxene avait été tué par Slyx... Tandis que le guerrier semblait heureux d'avoir vaincu la Nymphe, Naminé souri : ses soucis étaient partis... Pour toujours... C'est alors qu'une voix résonna :


- Idiot !

Slyx ne put réagir ! Une chose noire fonça droit sur lui et une étincelle jaune se planta dans son bras... Il poussa un léger cri de douleur... Larxene ! Elle était là ! Et vivante ! Elle avait plantée ses kunaïs de la main droite dans le bras du jeune guerrier... Comment avait-elle fait ?! Une décharge électrifiante parcourut le corps du guerrier en noir... Cette décharge était suffisamment puissante pour l'assommer... Il tomba à terre... Pas mort, mais sacrément amoché...

- Espèce d'imbécile ! Je l'avais déjà dit ! Je suis la plus rapide de l'Organisation XIII ! Tellement rapide que personne n'a remarqué que j'avais échangé ma place avec un de mes clones ! Hahahahahahahahaha ! Comment as-tu pu croire que l'on pouvait me vaincre avec autant de facilité ! J'avais tout prévue ! La preuve ! C'est toi qui est à terre et pas moi ! Hahahahahahahaha !

Larxene se tourna, droit sur la pauvre sorcière blonde... Sa peur était revenue... Cette fois, il n'y avait plus personne pour empêcher Larxene de capturer la pauvre Naminé... La Nymphe s'approcha de la jeune fille blonde... C'est à ce moment là qu'elle sentit une aura... Celle-ci... Cela ne pouvait être que le Supérieur... Mais que faisait-il à la cité ? Et, surtout, était-il au courant pour Roxas ? La Nymphe devait s'en assurer... Et puis, si le Supérieur était là, c'était l'occasion rêver de lui apporter Naminé... Il pourrait donner carte blanche à Larxene pour qu'elle s'occupe de la jeune sorcière en attente de Roxas... Cela serait tellement... FANTASTIQUE ! Larxene fit apparaître un vortex... Elle s'empara de Naminé et la jeta à l'intérieur... Larxene s'y engouffra et le portail des Ténèbres disparut... Laissant Slyx et Eiko seuls....

Place des Fêtes ---> Larxene & Naminé ---> Manoir Abandonné
Revenir en haut Aller en bas
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   4/4/2010, 13:03

Eiko ne bougeait plus : d’une part, elle se sentait mal pour ses blessures, mais elle s’en voulait également de ne rien pouvoir faire pour Namine. Larxene, l’ennemie en noir, n’hésita pas à redire une phrase étrange avec sa voix terrifiante envers l’objet de sa convoitise. Namine, elle, ne semblait rien pouvoir faire, pétrifiée de peur. L’homme, dont le nom échappait encore à Eiko, lui, ne s’avoua pas vaincu. Il se releva, et s’approcha de Larxene à nouveau, avouant alors qu’il n’était pas encore vaincu. Malheureusement pour lui, la jeune femme encapuchonnée avait probablement prévu son retour, et elle l’attaqua à nouveau, l’envoyer valser une fois de plus. Elle se retourna alors vers Namine et fit apparaître un vortex avant d’envoyer la jeune fille dedans, et de partir à son tour.
Sur la place, il ne restait plus qu’Eiko et Slyx, au sol. La petite invokeuse avait bien du mal à bouger, ne serait-ce que se relever. Elle resta à terre, ses petits yeux entre-ouverts. Namine était partie à présent, que pouvait-il lui arriver entre les mains de cette femme blonde ? Espérons qu’elle ne lui fasse pas de mal, bien que cela soit peu probable. Mais, en vérité, pourquoi est-ce que la femme encapuchonnée était venue chercher Namine ? Cela allait encore être bien flou pour Eiko, et qui sait, peut-être ne saura t’elle jamais la réponse. Ah, si seulement elle pouvait ressentir Moug, si seulement Moug pouvait l’aider à retrouver ses forces… Mais comment est-ce qu’Eiko pouvait faire pour essayer de se relever ? La volonté, certes, mais celle-ci ne suffirait pas. Les dernières forces restantes pourraient éventuellement être utiles pour l’utilisation de la magie Soin, mais si cela échouait, il y avait peu de chances qu’elle se relève, à moins que l’homme présent sur la place avec elle l’aide.
A l’intérieur d’elle, elle se concentra alors pour repenser à des évènements qui l’avaient marquée, des évènements heureux, ses journées entières en compagnie des moogles, de ses amis à parcourir le monde, du peu de souvenir de son grand-père… Comme lorsqu’ils ont vaincu Darkness, les dernières forces qu’ils avaient ont été partagées avec leurs amis. Alors, Eiko sentit un peu plus de puissance en elle, mais pas très longtemps. Aurait-elle échouée ? Elle réussi alors à ouvrir ses petits yeux, finalement, le soin avait marché. Heureusement. Elle se releva, avec bien du mal, regarda la place et se dirigea vers l’homme qui avait essayé de la protéger auparavant. Cette fois-ci, elle ne pourrait pas utiliser de soin, elle était encore bien fatiguée…

-Et maintenant, je fais quoi … ?
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Slyx
Lvl 28
Lvl 28
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Localisation : Au gré du vent, à la recherche de cette vérité...
Emploi : combattre, pour ma vie
Loisirs : Me laissez emportez par ses pensées sans fond, avançant espérant trouvez ma réponse...
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   4/4/2010, 21:41

Son épée en diagonale, Slyx en position fléchis voilà comment il se préparait. Il attendait une réaction quelconque de son adversaire, prêt à parer toute attaque... Celle-ci semblait contrarier, étonné du fait que le guerrier s'oppose à elle ne lui laissant qu'un seul choix: Attaquer. Elle le comprit assez vite... L'air se chargeait, comme si de l'électricité ou une charge puissante se préparait ne prévoyant rien qui vaille. Ce qu'il remarqua ne fit que confirmer ce qu'il soupçonnait: Larxene utilisait l'électricité! Tout autour d'elle, on pouvait voir des petits éclairs qui traversait d'une part et d'autre sur tout les cotés, perçant l'air avec les chocs qui se fracassait ensemble. L'électricité devint alors de plus en plus compact, comme si elle se rassemblais et préparait une charge d'électricité immense! Un petit sourire machiavélique apparut sur le visage de la femme. Slyx se positionna devant Naminé, sachant que ce sourire prévoyait quelque chose qui n'allait pas être du gâteau!

Tout se passa alors très vite, mais pas assez pour Slyx. L'électricité se rassembla en une seule charge pour se loger dans les Kunaïs de la Nymphe, qui pointa ceux-ci en direction de Slyx. La charge était tellement puissante qu'on pouvait sentir l'air se déformer à son passage! Au dernier moment, le guerrier positionna son épée face à lui pour pouvoir contrer l'attaque. Il concentra son énergie, l'épée changea doucement de couleur... Celle-ci devenait noir, entouré d'une "aura" ténébreuse. Au même moment, l'attaque se fracassa contre l'épée! Celle-ci renvoya directement la charge vers sa lanceuse, qui prit son attaque de plein fouet! Elle fut complètement éjecter, envoyé sur un des murs de la place! Voyant qu'elle semblait vouloir fuir, Slyx se fit un vortex pour réapparaître à coté de Larxene. Lui assénant ainsi un coup fatal. Elle commença à disparaître doucement dans les ténèbres, engloutit par ceux-ci... Décidément, l'attaque aurait été fatal pour le guerrier. Un semblant de sourire apparut sur son visage, pour rassurer les deux jeunes filles. Se retournant pour partir, une voix qui n'aurait pas du se fit entendre!

Idiot !

Il ne put réagir! Il vit une masse sombre sortir de nulle part, planta une arme dans son épaule, chargé d'électricité... Il s'écroula sur le sol, complètement désorienter avec des petits spasmes qui lui passait sur le corps. Comment? Comment étais-ce possible? Il l'avait vu disparaître.... Il avait senti son arme l'a touché pour lui asséner un coup final... À moins que.. À moins qu'elle sache faire cela... Les paroles qui suivirent ne firent que confirmer ce que Slyx pensait, apportant aussi d'autre informations très alléchante!

- Espèce d'imbécile ! Je l'avais déjà dit ! Je suis la plus rapide de l'Organisation XIII ! Tellement rapide que personne n'a remarqué que j'avais échangé ma place avec un de mes clones ! Hahahahahahahahaha ! Comment as-tu pu croire que l'on pouvait me vaincre avec autant de facilité ! J'avais tout prévue ! La preuve ! C'est toi qui est à terre et pas moi ! Hahahahahahahaha !

Un clone... Cette femme l'avait berné avec un simple clone... Mais quand est-ce qu'elle avait changé de place avec celui-ci? Peut-être lorsqu'il s'était fais éjecté, probablement. Il aurait du s'en douter que sa n'allait pas être simple, il aurait du être plus vigilant! Mais bon, ce qui était fais était fais... Puis, il venait de recevoir des informations très intéressante... Une Organisation? Nommé Organisation XIII... C'était vachement intéressant! Ça voulait peut-être dire qu'il était XIII dans cette Organisation? Ou un espèce de code... Bref, cette Organisation ne semblait pas vouloir faire la paix! Sauf qu'il en avait vu un autre tout taleur et celui-ci l'avait évité, ignoré... Peut-être qu'il n'avait pas le temps de s'attarder sur lui, surtout qu'il n'avait même pas engagé de discutions avec lui... C'est pas grave, après tout cette grande pie venait de lui révéler beaucoup de choses en peu de temps. Sans que Slyx le demande en plus! Laissant de côtés ses réflexions, il tenta de se relever quand il vit que la membre se dirigea vers Naminé. Il en fut incapable, les voyants disparaître dans un portail sombre...

Il ne restait que deux personnes sur la place. Slyx et l'autre jeune fille à la flûte qui avait tenté de protéger son amie. Il tourna sa tête vers celle-ci, qui semblait inconsciente. Il se trompa. Une petite lumière vive apparut, semblant redonner des forces à Eiko. Tel était son nom.... Savait-elle réellement se battre? Du moins, tout taleur elle n'avait pas fais long feu...Tout comme Slyx. Les blessures d'Eiko semblèrent être guéris, même si celle-ci semblait être faible. Se relevant, Eiko se dirigea vers Slyx qui était toujours au sol. Elle semblait beaucoup trop faible pour pouvoir aider Slyx dans sa blessure. Il se concentra, rassembla ses forces et se releva un peu. Il était maintenant a genoux. Prenant appui sur son épée, il se releva difficilement. Décidément, cette charge n'avait pas pour but de le tuer, mais de le faire souffrir. Il aurait du être plus vigilant.... Chassant ça, il regarda la fille. Elle semblait se demander quoi faire.... Slyx décida qu'il allait l'approcher, tant pis si elle serait effrayé! Il avait besoin d'en savoir plus sur cette Organisation que Larxene avait révélé. En plus, Eiko ne semblait pas avoir remarqué que Slyx ne possédait pas de coeur, ce qui était bien car comme ça il effrayerait moins... Il savait que les gens qui faisaient partie des ténèbres, n'avaient vraiment pas une bonne réputation. Mais ceux qui ne possédaient pas de coeurs, comme c'était le cas pour le guerrier, était encore beaucoup moins bien vue! Pourquoi? Parce que les ténèbres, eux, possèdent des sentiments et peuvent être ramené. Même si c'était rarement le cas. Tandis qu'un Simili, ce n'est qu'une "coquille vide". Ce qui en général faisait fuir encore plus les gens. Du moins, c'est ce que pensent plusieurs. Et il se trompe royalement! Certains possède des coeurs et l'utilise à mauvais escients. Tandis que tout les similis n'en possèdent pas, mais des gens comme Slyx, on un esprit. Cet esprit qui leur permet de comprendre tout de même des choses... Ce qui peux amener une grosse différence. En quoi? C'est simple, ceux qui ont un coeur, n'ont parfois pas d'esprit. Tandis que chez certains simili c'était le contraire... Il se demandait si la joueuse de flûte savait qu'il ne possédait qu'un esprit, même si c'était pas évidant à deviner. Elle savait qu'il faisait parti des ténèbres, à cause du vortex qu'il avait produit plus tôt, mais s'il se faisait fin joueur, elle ne remarquerait rien de plus.

Sur ce, il retira son épée du sol, laissant une petite brise de ténèbres l'envelopper pour l'aider. On pouvait la remarquer que si on examinait fixement. Les ténèbres.... Est ce qu'un jour il arriverait à retrouver son coeur? Pour pouvoir vivre normalement, passant à autre chose? Mais en même temps, il était tellement habitué à cette vie. Comment sa se passerait s'il retrouvait ses sentiments tout d'un coup? Peut-être que c'était mieux comme il était, en accord avec les ténèbres.. En plus, il perdrait probablement tout ses pouvoirs reliés à ça, ses pouvoirs qu'il avait à peine démontré et qui lui avait sauvé la vie plus d'une fois! S'il perdait ça, il ne lui restait que ses compétences de combat "normal", qui était certes très bien, mais contre d'autres personnes... Ou sans-coeurs et simili... C'était insuffisant. L'obscurité qui enveloppait finement le corps de Slyx, chassèrent les pensées de celui-ci... Il devait maintenant se concentrer sur la jeune fille, pour en savoir plus sur ce qui se passait et sur ce qui s'était passé! Son pouvoir, de Slyx, l'aidait à pouvoir reprendre ses mouvements et faire comme si rien n'était. Même si ce n'était pas réellement le cas.... Au moins, ses blessures se guérissait un peu. Se dirigeant vers la jeune fille, il tenta de faire un petit sourire, qui évidemment était faux. C'était que pour la rassuré, pour pouvoir y posé des questions. Il était à environ 1 mètre de celle-ci. Ses vêtements étaient déchirés, mais sans plus. On pouvait apercevoir les marques que la femme avait laissé sur Eiko. Des griffes! C'était simple, celle-ci avait positionné ses armes entre ses jointures, et avait donné un coup à l'horizontale. Une bonne manière de se servir de 6 kunaïs, trois dans chaque main. Mais bon, les blessures semblaient être complètement guéris... Il lui adressa la parole, même si celle-ci devait être très troublé par ce qu'il venait de se produire! Après tout, elle semblait tenir beaucoup à son amie. Une amie, qui était pour le moins étrange. Naminé... elle ne semblait même pas savoir comment tenir un arme, encore moins savoir combattre! En quoi pouvait-elle donc être si importante? Une sorcière, voilà ce qu'avait dit la Membre. Mais avec son visage, la peur qu'elle exprimait devant la Nymphe, on ne pourrait pas dire qu'elle est sorcière... Elle ne c'était même pas défendu! Sauf que, il ne fallait pas se fier au apparences. Tant qu'a Eiko, elle n'avait pas été choyer. Une attaque directe qui aurait pu être pire que cela, l'envoyant à la mort. Mais elle avait survécu, même si maintenant elle semblait se chercher. Tout à fais normal, pour une personne qui possédait des sentiments.... Elle était jeune aussi... Du moins, il pensait vu sa grandeur.

-Ça va aller... On retrouvera ton amie! Mais avant, qui était cette femme? Car, pour aider à retrouver ton amie, il faudrait en savoir plus sur celle-ci.... Dit moi, pourquoi cette Larxene voulait tant ton amie? À cause de ce Roxas? Et cette Organisation, pourquoi est-elle ici? Elle ne semble pas vouloir la paix...

Pendant ce petit "interrogatoire" Slyx, avait tenté de garder un sourire, une voix calme et apaisante. Ce qui avait probablement pas fonctionné.... Ses yeux disait qu'il ne ressentait rien... Sauf si celle-ci ne l'avait pas remarqué, ce qu'il pouvait être plausible aussi. Slyx se demandait aussi ce qui allait se passer par après. Devait t-il restez avec le jeune fille, du coup ayant une belle chance pour mieux en savoir sur cette ville et sur ce qui s'y passait? Ou devait t-il s'en tenir à ce qu'il faisait d'habitude, parcourir l'endroit seul? Bref, il allait y penser après que celle-ci lui réponde quelque chose. Il attendit une quelconque réaction de celle-ci, espérant qu'elle savait quelque chose....


Dernière édition par Slyx le 5/4/2010, 04:45, édité 2 fois (Raison : Des phrases ajoutées pour mieux aider à la cohérence du texte!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   20/4/2010, 18:58

Attaque de Similis
- Armure Astrale 1 -




- Reflets 49 -

Revenir en haut Aller en bas
Slyx
Lvl 28
Lvl 28
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Localisation : Au gré du vent, à la recherche de cette vérité...
Emploi : combattre, pour ma vie
Loisirs : Me laissez emportez par ses pensées sans fond, avançant espérant trouvez ma réponse...
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   2/5/2010, 06:57

La jeune fille ne répondait pas... Probablement encore trop surpris de ce qui venais de se passer voilà maintenant quelques minutes. Décidément, Slyx n'avait pas le tour pour faire parler cette source potentielle... Après tout, elle était avec cette jeune fille à la chevelure blonde et aux habits blanc, si innoncente au regard mais semblais caché d'énormes secrets. Après tout, elle s'était fais enlevé par Larxene, disant appartenir à une Organisation. Donc, avec tout logique, Naminé était donc spéciale... Mais en quoi ? Slyx voulait le découvrir, parce que sa pourrait toujours servir et en plus il pourrait en savoir plus sur ce nouveau Monde. Il allait reprendre la parole, lorsqu'un sentiment l'assailli. Ou plutôt une sensation, puisqu'il était dépourvu d'un quelconque sentiment. Un souvenir tentait tant bien que mal remonté à la surface du Simili, qui refusait l'accès à celui-ci. Slyx devait oublier ça, son but était de retrouver son coeur, ce n'est surement pas avec ça qu'il allait pouvoir y parvenir... Du moins, c'est ce qu'il pensait. Puis, il devait faire parler la jeune Eiko.

-Écoute, tu dev....

Il arrêta net dans ses paroles. Quelque chose derrière cette jeune fille à la flûte attira son attention. Le sol.... le sol semblait s'obscurcir ! Regardant vers le ciel, on pouvait apercevoir celui-ci devenir très sombre, aussi noir que les ténèbres et aussi vide que le Néant. Des nuages l'assaillait, mais des nuages qui semblait pas naturel. Il avait vu bon nombre d'orages, la Nature se déchaîner contre quiconque l'affronterait, mais ceux-ci n'était pas l'oeuvre de Dame Nature... Puis, cette ville semblait être éternellement crépusculaire. Alors, qu'est ce qui pouvait bien provoquer tout ce chaos ! Un cri se fit entendre, un cri strident celui d'une jeune fille. Regardant vers l'une des maison qui distinguait pas beaucoup vu l'angle de vue, Slyx aperçut la provenance de ce cri. Il eut à peine le temps de la regarder, que les volets se fermirent brusquement, baraquant toute entrés possible. Il comprit ce qui se passait, ce qui suivit ne fit que confirmer. Un silence sourd se forma. Le temps d'une seul et unique seconde. Cette unique seconde qui permit à Slyx de réagir et de comprendre ce qui se passait....

Le vent se mit à siffler, comme si quelque chose tombait et coupait tout air ambiant. Il sentit ce qu'il craignait, ce qui pensait qui allait se passer... Le vide. Sans avertissement, des dizaines et des dizaines de similis surgirent de tout endroit, bloquant toute les sorties possible ! Ils se courbait d'un sens et d'un autre, apparaissant au fur et à mesure à une vitesse phénoménale ! Le danger était potentiel, certes il savait ce qu'était des similis, puisqu'il en était un... Et qu'il avait eu le droit à une attaque étant plus jeune... Mais ce ne fut qu'un commencement... Les similis laissèrent un endroit vide, ce qui était anormal.

Une gigantesque chose, ayant une taille incroyable et une corpulence phénoménal, fit son apparition faisant trembler par la même occasion le sol au complet ! C'était comme un tremblement de terre... Slyx, le regardait tout simplement surpris, ou du moins il ne s'attendait pas à SA ! Il n'avait jamais vu cette chose et pourtant il en avait vu des choses ! Mais SA, ce n'était tout simplement pas qualifiable ! Des "tentacules" étaient au dessus de lui, bout pointu pas rassurant... Sans hésiter une seconde de plus, il se retourna vers Eiko, l'empogna et se mit à courir en direction inverse du monstre. Pourquoi sauver la jeune fille ? Parce qu'elle était une source. C'était ironique... Si on se rapellait que c'était son père quelques années auparavant qui avait fait la même chose !

Un simili porta un coup en direction des deux personnes. Slyx fit alors une glissade, évitant le coup, faisant tomber quelques similis au passage sans toute fois les tuer. Il fit apparaître son épée du sol avec sa main libre, se servant de celle-ci pour s'appuyer en glissant et remonter avec un saut de quelques mètres. Il lâcha la jeune Eiko dans le saut, ouvrant un vortex sombre pour qu'elle puisse y tomber et apparaître sur un Toit. Au moins, elle allait être en sécurité là... Le vortex se referma et c'est arme au poing que Slyx redescendit sur le sol tourbillonnant sur lui même pour découper en deux deux simili qui s'avérait à être trop près. Il évita un coup venant du coté gauche, donna un coup de pied vers la droite et sauta dans un Vortex pour se retrouver dans les airs une fois de plus. Lors de sa descente, il fit appel à son pouvoir, celui des Ténèbres. Sa lame devint noir translucide, laissant échappé des minis lames que Slyx pouvait envoyer dans n'importe quel direction....

Un atterrissage parfais... Ce qui était parfais pour la suite ! Une de ses mains posée sur le sol, l'autre étant sur le fourreau de l'épée appuyé sur le sol. Au même moment, une légère onde de choc se dégagea de l'homme suivi de lames qui sortirent du sol en direction horizontale pour transpercer tout ce qui se trouvait sur son chemin. Ce qu'il avait fait, c'était de mettre un contact avec le sol. Quand sa s'était produit, Slyx fut en mesure de dégagé de l'énergie et cette fois-ci sous forme de lames très aiguiser. Septs autres similis y passèrent, mais Slyx ne criait pas victoire, il était encore loin de celle-ci. À peine eu t-il le temps de bouger, qu'une main gigantesque le frappa de plein fouet, l'envoyant en direction d'un mur. Mais un vortex apparut, évitant la collision avec le mur. À son retour, il fut acceuilli par une dizaine de simili. Un le frappa sur le coté, l'envoyant vers la Chose. Celle-ci allait écrabouiller son pied, mais Slyx fut plus rapide. Il esquiva de justesse, donnant par la même occasion un gout vertical à la droite. Un autre simili de moins... Une des lames attaché au corps du Simili gigantesque s'écrasa droit devant Slyx. Celui-ci fit un bon arrière, évitant trois autres coups.

Sans avertir, le jeune guerrier envoya dans les airs son épée qui resta en suspens. Les deux mains libres, il les pointa vers le haut. On pouvait apercevoir deux sources d'énergies s'y assembler.. L'une étant rouge, l'autre étant violet-noir. Il se baissa, évitant le coup d'un simili, envoyant par la même occasion la main droite, celle qui était maintenant rouge, vers celui-ci. Il la mit directement sur le torse, envoyant une rafale de flammes sur celui-ci ! Le jet ne s'arrêta pas là, tel un tourbillon il alla frappé 2 autres similis. Seulement un des deux brula, l'autre ayant partiellement évité. Sentant un coup venir par derrière, Slyx posa sa main sur le sol vers le danger imminent. Des éclairs violets sortirent du sol frappant un autre simili, le tuant sur le choc. Se relevant à une vitesse digne d'un de lui-même, il vit une des lames de la chose s'approcher follement. Il n'aurait pas le temps de l'éviter...

Quelques centimètres.... Puis ce qu'il avait prévu se produisit. Sa lame en suspens vint bloquer le coup. Sans hésiter, Slyx sauta sur celle-ci et monta sur le "filet" . Tant qu'a sa lame, À Slyx, bloquaient les autres qui tentaient de l'atteindre. Il positionna ses deux mains vers le monstre, mais au dernier moment, celui-ci le fit valser sur ce que Slyx était, qui tomba. Une des lames se dirigèrent vers lui, mais un pilier sombre lancer par Slyx bloqua le coup. Celui-ci atterit plus loin. Un simili le frappa dans le dos, ce qui le fit basculer. Il tomba quelques mètres plus loin, il se releva et reprit son épée en main qui l'avait suivi lors de sa chute. Il enchaîna alors avec plusieurs combos, les coups fusaient de partout. Un coup vers la droite, une glissade découpant par la même occasion deux autres simili, un coup de pied en pleine figure sur un autre. Il se releva donnant un coup de haut en bas ensuite en diagonale. Il enchâina ensuite en utilisant son vortex. Il donna un coup dans celui-ci pour frapper en arrière de lui. Il envoya d'une de ses mains une autre rafale de flames. Se retournant, il n'eut pas le temps d'éviter le coup de pied du Simili géant. Pendant ce mini-combo, 6 autres similis y avait passé...

Tout autour de lui, ce n'était que des similis, tout comme lui. Que s'était t-il passer ? Pourquoi il y avait une attaque tout d'un coup ? Étais-ce du au passage de cette femme ? En tout cas, il n'avait personne pour l'aider. C'était surement pas Eiko, qu'il avait positionné sur le Toit, qui allait être en mesure de l'aider. Slyx pouvait apercevoir des visages à travers les barricades, mais ceux-ci s'éclipsait très vite. Cette attaque était arriver de nul part... Sauf, que après tout, quand il avait quitté l'endroit ou il avait été prisonnier, eux aussi venait de se faire attaquer ! Mais tout semblait être rentré dans l'ordre... Slyx se demandait s'il y en avait qu'ici. Si oui, c'était un "cadeau" de Larxene. Sinon, c'était une attaque, une attaque pour distraire et tuer. Voler des coeurs... Il n'allait pas avoir le sien du moins, ironie du sort il n'en possèdait pas. Il se battait pour vivre, pour récupérer justement ce qui lui est chère. Il se releva sans vraiment difficulté. Mais pour combien de temps ? Il était face à environ 30 similis.... Il était fort, certes, mais c'était beaucoup. En plus, cette grosse chose n'allait pas faciliter la tâche. Ce n'était que le début du combat, après tout Slyx avait encore beaucoup de surprise pour ces petits monstres, même si un en particulier ne l'était pas tant que sa...



Reflets Éliminés: 17/49 Reste 32



Armure Ancestrale Éliminé: 0/1 Reste 1


Revenir en haut Aller en bas
Vannell Ravenald
Lvl 12
Lvl 12
avatar

Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation :
Emploi : Ex-Protecteur
Loisirs : S'inventer des aventures avec ses amis
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   25/6/2010, 20:34

Centre-ville "rue de la gare" =>Vannell Ravenald, Enzo Heavenis => Place des Fêtes

Sur le chemin menant à la Place des Fêtes de Twilight Town, les deux garçons purent ressentir une secousse sous leurs pieds, et pas une petite. Il y eût aussi un grand bruit provenant du lieu où ils se dirigeaient. Un grand bruit qui avait presque totalement paralysé Vannell, la peur se lisant sur son visage. Il resta immobile, gardant toujours son appui sur ses jambes, et l'épée d'Enzo serrée fortement dans sa main droite. Des images et des voix lui revinrent dans sa tête. C'était des choses que Vannell ne pouvait pas oublier, des choses qui le hantaient quand il ne voulait pas y penser...

*Flashback*

Tout le village était regroupé non loin de l'entrée de la grotte qui menait au cœur de l'île. Il y avait beaucoup de monde, mais il n'y avait pas beaucoup de personne qui parlaient, juste un léger murmure entre personnes. Vannell respira profondément et soupira de même. Il était un peu stressé qu'il y ait autant de monde juste pour lui.

Aujourd'hui est un jour important. En effet c'est le 10eme anniversaire de Vannell, et comme tous les enfants du village qui passent à cet âge, la Cérémonie du Cristal est obligatoire. Cette Cérémonie qui a pour but de former l'enfant en tant que Protecteur: des personnes choisies par le Cristal afin de protéger le Cristal lui-même et vies humaines ainsi que effacer le Mal sévissant dans le monde, consiste à immerger l'enfant dans un liquide crée par le Cristal, le Crystalomyste, substance à propriété inconnue même pour les villageois, qui permettait à l'enfant d'obtenir un pouvoir appelé "Don" après y avoir plongé dedans complètement. Cette cérémonie est fermée à tous: seul l'enfant concerné doit y aller.


"Je t'attendait..." dit le père de Vannell. "Tu sais pourquoi tu est là je suppose?". Vannell soupira de nouveau. "Arrête de me mettre la pression, c'est déjà assez bizarre que je sois ici... Dit, il faut vraiment que je le fasse?" On pouvait sentir une note de "j'ai pas envie" dans sa voix. "Il le faut pourtant mon chéri." dit une voix douce venant de derrière lui. C'était sa mère. "Tout le monde est passé par la, y compris ta mère. Et puis, tu sais... j'avais peur moi aussi à cette époque, mais en fait ce n'est pas aussi terrible que ce que tu le penses maintenant." dit-elle en souriant, accroupie et sa main sur la tête de Vannell. "Oui mais..." Mais il fût aussitôt coupé par son père qui se dirigea vers Mystia, sa petite soeur. Vannell soupira de nouveau et tourna son regard dans la gueule béante de la grotte.

"Allons-y, quand nous serons arrivés tu devra continuer tout seul, nous sommes juste là pour te guider vers la Salle du Cristal. Et puis ne t'inquiètes pas, quand tout sera fini tu sera revenu vite fait dehors" annonça le père.

*Fin Flashback*

Vannell fût pris d'un léger vertige, alors que les tremblements avaient déja cessés depuis un moment. Il se redressa et rapidement, il s'adressa à Enzo, d'une voix un peu tremblante.

"Ca... Ca viens de là-bas!" cria t-il en pointant la direction où ils allaient. Vannell s'élança en avant, suivi d'Enzo, et tous deux se rendirent à la Place des Fêtes pour être surpris par un spectacle décevant devant leurs yeux. Il y avait non pas une dizaine de créatures blanches semblables aux précédents, mais une trentaine tout au moins. Mais il n'y avait pas que ça qui était aberrant aux yeux de Vannell. Un plus gros monstre était présent, entouré de toute cette masse blanche ondulante. Elle se différenciait non pas que par sa taille, mais par ses sortes de tentacules noires qui flottaient autour de lui. Vannell remarqua aussi qu'il portait le même symbole sur le visage que les créatures blanches a ses pieds.

Il remarqua aussi qu'ils n'étaient pas les seuls humains, il remarqua une silhouette noire non loin d'eux et une autre personne, plus petite que la précedente. bien que la distance les séparant était moyenne, Vannell n'arrivait pas a cerner la forme de ces personnes. Son vertige qu'il avait senti le tenaillait de nouveau. Il recula doucement de quelque pas, non loin d'Enzo.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.google.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: :: IV/V - Place des fêtes ::   

Revenir en haut Aller en bas
 
:: IV/V - Place des fêtes ::
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Town :: RPG(s) Secondaire(s) :: RPF - La Cité du Crépuscule - Saison 2 ~ "Vérités" :: 

 :: 
- Entrez -
 :: Le Centre de la Cité
-
Sauter vers: