Twilight Town
Salutation à toi nouveau venu !

En cette année 2014, nous t'accueillons à bras ouvert !
Viens t'inscrire, et rejoints l'équipe de la Cité du Crépuscule toujours de bonne humeur et pleine de surprise !

A bientôt peut être pour partager les aventures de Sora et Cie ! Smile

Cordialement, Twilight et l'équipe administrative de Twilight Town !

Twilight Town


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

.:. Mes Partenariats .:.                      


Partagez | 
 

 :: III/IV - Tunnel ::

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Twilight
Lvl 100
Lvl 100
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14925
Age : 30
Localisation : La Cité du Crépuscule
Emploi : Gérant de la Cité du Crépuscule.
Loisirs : M'occuper des citoyens.
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: :: III/IV - Tunnel ::   21/11/2008, 23:19

^
Passage souterrain


Terrasse du Couchant
v

free music


* Le Tunnel est un endroit sombre, mais protéger grace a un système concu par le Maire, pour éviter que les Similis étant dans le font du Tunnel ne sortent en ville ! Ici on fait que passé pour aller dans l'autre endroit. La ou on affronte alors les Similis en tout genre, et entraine donc les Citoyens un peu face a un autre attaque. Quoi qu'il en soit beaucoup de Citoyen aime aussi s'affronter entre eux ici dans ce Tunnel, pour voir de quoi certain sont capable, c'est un peu comme un Struggle sans règle ni loi ... cela arrive même que le Maire doit venir pour demander d'arréter car souvent cela part un peu en vrille si on laisser les Citoyens ce battrent trop longtemp entre eux. Quoi qu'il en soit ce Tunnel donne du remous a la Cité ! *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://darkheartI.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   29/11/2008, 17:21

Terrasse du Couchant => Safia <= Tunnel
Safia regardait avec étonnement ce Tunnel.

-*Il y a t-il quelque chose au fond?*

Elle sentait d'autres présences, elle ne pouvait expliquer ce que c'était...
Une creature étrange surgit alors, elle était blanche, une bouche sous forme de serrure, elle n'avait pas vraiment l'air sociable et se jeta sur la jeune fille.


-Ahhh!!

La jeune fille se debatit et réussi à se degager de la creature, elle couru pour atteindre la sortie, mais d'autres creatures apparurent devant-elles

-Mais que sont-ce ces créatures?? Une sorte de fantôme??

Elles se jetèrent sur elle, Safia n'avait jamais appris à se battre...

*Vraiment?*

-Au secours! A l'aide, s'il vous plaît!!

Elle avait beau crier personne ne venait à son secours.

-Non...

Flash back


Des voix, des rires...

-Safia, Safia arrête de te battre avec Tsukasa et viens manger!!

-J'arrive maman! Tsukasa m'apprends à me battre!

-Bon Safia va manger si tu veux, on reprends plus tard *sourire*

-Oh non!

La petite fille commenca à bouder, juste au moment ou son ami allait lui apprendre à sortir son arme! Elle ne s'était battue qu'avec une simple épée de bois depuis tout ce temps, elle voulait apprendre!

-Montre moi juste comment sortir l'épée Fantôme de moi même!!

Le jeune ami de Safia se mit à rire.

-On ne sort pas l'épée de soi même patate!

-On l'a sort d'où? Et puis d'abord pas Patate! Moi c'est Combatante!

-...

Les deux enfants se mirent à rire, tellement fort qu'il ne falut pas plus de deux secondes avant que la mère de la plus jeune arriva.

-C'est pas bientôt fini oui!! Safia depêche toi d'apprendre à sortir ton épée, ça va refroidir!

-*Pouffe de rire*, bon Safia, c'est simple, tu te concentre comme on a fait hier...

-Comment on a fait hier??

-Tu te fiches de moi là?

-Bon c'est bon, je me concentre, je pense à quelque chose d'heureux, je pense à l'au dela pour être relié aux fantôme pour qu'il me passe leur puissance...C'est ça?

-Euh...Oui c'est ça.

Il était étonné et allait l'être encore plus.
La petite fille se concentra fort et dûr sur l'épée, pensa à sa famile et...


Flash Back, Rêve ou Réalité?


-AAAHHH!!!

Safia sortit une épée blanchâtre de nulle part et commença à attaquer les créatures étranges, une part une elles disparaissaient, mais d'autres apparaissaient toujours, encore et encore...

-Il faut que je sorte d'ici et vite!

Qu'elle était cette femme et ce petit garçon qu'elle avait vu? Elle ne les conaissait pas...Existait-il vraiment? Et d'où sortait cette épée étrange? Tant de questions pour si peu de réponse...

-*Impossible...Cette fille serait...Moi??*

Elle pris la sortie et courut vers la Terrasse, de la terrasse elle alla vers la gare

Tunnel => Terrasse du Couchant=> Gare du couchant=> Safia => Gare Centrale
Revenir en haut Aller en bas
Luffy
Lvl 36
Lvl 36
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 29
Localisation : Chez lui
Emploi : En recherche d'emploi
Loisirs : Jouer à la PS3, à la PSP, lire les mangas de One Piece, Fairy Tail,Bleach et Naruto, aller sur internet, regarder la TV
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   20/2/2009, 19:04

Terrasse du couchant => Néo Smith => Tunnel

Néo arriva enfin à destination du Tunnel et avança jusqu'à la fin du tunnel. Il s'arrêta pour inspecter les environs pour voir s'il n'y a pas la pierre quelque part.

- Étrange, elle devrait être quelque part cette pierre.

En continuant d'inspecter, des similis de niveau le plus faible essayaient d'attaquer Néo dans le dos. Mais il avait tout prévu. Sans se retourner, Néo esquive les attaques facilement sans porter le moindre coup en se déportant vers la gauche et la droite ce qui mit les petits similis en colère. Ils attaquaient un par un jusqu'à ce qu'ils réussissent à l'avoir.

- Hop là, désolé mais il est hors de question de vous laisser me gêner à ma quête.

Néo, après avoir esquivé toutes les attaques, se mit en position d'attaque et se déplaça très vite pour se débarrasser de ses ennemis, un par un en un seul coup.

- Ne rêvez pas, je vous connais bien, vous ne me battrez pas.

Après une petite attaque surprise des similis. Néo pensa qu'il fallait chercher ailleurs. Il regarda une entrée qui menait dans un autre endroit du tunnel : c'était le passage souterrain.

- C'est sûrement là que je trouverais la pierre.

Néo avança et remarquait un autre petit système caché. Il avança vers le passage souterrain prudemment.


Tunnel => Néo Smith => Passage souterrain
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=1082491831
Ansem le Sage
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Localisation : Cité du Crépuscule
Emploi : Ancien Chercheur
Loisirs : Aider son entourage
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   20/2/2009, 19:14

Terrasse du Couchant => Unknown => Tunnel

Caché dans la pénombre de ce Tunnel, sur un coin où l'on pouvais difficilement distingué l'Unknown, celui ci regardais avec précision l'individu qui ce défendait avec une rapidité incroyable face a ses Reflets ... en a peine deux trois mouvement il en finis rapidement s'essuya l'épaule d'un coup de main puis parti en direction du passage souterrain, ... un peu plus dangereux tout de même que le Tunnel ... il rencontrera des Similis plus dur a cuir que ceux-ci ... Il avait plutôt intérêt a ce méfié ... mais l'Unknown n'était pas prêt a le laisser partir sans le suivre, discrètement il attendis que le citoyen passa en direction du souterrain pour sortir de son trou et le suivre a son tour ... discrètement ...

Tunnel => Unknown => Passage Souterrain
Revenir en haut Aller en bas
http://Twilight-Town.forum2jeux.com
Luffy
Lvl 36
Lvl 36
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 29
Localisation : Chez lui
Emploi : En recherche d'emploi
Loisirs : Jouer à la PS3, à la PSP, lire les mangas de One Piece, Fairy Tail,Bleach et Naruto, aller sur internet, regarder la TV
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   25/2/2009, 03:06

Passage souterrain => Néo Smith => Tunnel

Néo repassa dans le tunnel pour faire le chemin inverse et ainsi retourner au manoir sans perdre de temps. Il se mit à courir jusqu'à ce qu'il arrive à la sortie pour pouvoir enfin s'envoler. Mais Néo commença à avoir un peu soif et un peu faim. Son ventre gargouillait.

- Houlà, mon combat contre le gros simili m'a un peu fatigué mais j'ai encore un peu de ressources pour pouvoir aller au manoir. Quand je serais de retour au manoir, je reprendrais des forces.

Néo voyait la lumière au bout du tunnel et y passe pour revenir vers la terrasse du couchant.


Tunnel => Néo Smith => Terrasse du couchant
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=1082491831
Aqua
~ Chevalier Aqua ~
~ Chevalier Aqua ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Localisation : Les mondes
Emploi : Maitre de la Keyblade
Loisirs : Aucun
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   1/5/2009, 13:47

Place de la Gare => Chronos [Portail] => La cité du Couchant => Tunnel.

Un portail bleu fût son apparition dans un endroit sombre, lorsque Chronos en sortit, il n’en revenait pas… Où avait-il pu apparaître ? Il n’avait jamais vu un tel endroit dans la cité… Seul quelques lampes accrochées aux mûrs du tunnel faisait de la lumière, bien que celle-ci ne produisaient qu’un éclairage minime, Chronos avait pu voir qu’il se trouvait dans un chemin sans issu. Il était dans un carré, avec un couloir comme seul lieu de passage, celui-ci se situait de l’autre côté du jeune homme aux cheveux rouges.

- Je ne sais pas où je suis… Mais au moins, je suis tout seul. Héhé…

Dit-il en souriant, sa voix avait raisonné, il n’était donc pas si loin que ça de la sortie, cela aussi était rassurant en quelques sortes… Chronos dégaina son épée, il voulait voir si le vortex qui permettait de changer de monde allait fonctionner… Certes il pouvait toujours se téléporter de lieux en lieux, mais ce n’était ça qu’il l’intéressait le plus, il se demandait si il pourrait rentrer chez lui quand il le voulait. Il appuya alors sur la petite gâchette située sur le manche de son épée. Un portail s’ouvrit comme prévu, seulement il était différent de d’habitude, au lieu d’être bleu, celui-ci était rouge. Il se souvint alors de quelques paroles que l’on lui avait dîtes il y a longtemps de cela… « Tant que le portail est rouge, tu ne peux partir, en revanche tu recevra un bien inestimable. Tu le découvriras tôt ou tard… »

- « Ainsi, Twilight avait raison… Je ne peux pas partir… »

L’expression sur le visage du jeune voyageur avait changé, il était plus triste qu’autre chose, il aurait aimé être sur qu’il pourrait rentrer chez lui. Il n’avait plus qu’à espérer que le Maire l’aiderai à quitter la cité une fois que tout cela serait fini. Une autre question lui trottait dans la tête quel était ce bien inestimable ? Tout à coup, dans un éclat de lumière, l’épée de Chronos s’échappa de ses mains et commença à léviter en face de lui. Chronos était étonné, cela se remarquait très clairement sur son expression de visage. Puis, dans un autre éclat de lumière blanche, l’épée de Chronos se brisa…

- Quoi ? Il ne manquait plus que ça…

Chronos ne comprenait pas… C’était ça le bien inestimable ? Le vieux monsieur avait peut-être eu tord après tout. Mais cela n’empêchait pas que le jeune garçon soit plutôt mal à l’aise, maintenant, il ne pourrait plus quitter ce monde. A peine commença t-il à se demander ce qu’il allait devenir, que son fourreau disparu lui aussi dans une lumière blanche, au moins c’était clair, il en était fini de l’Archéo-Sabre… Et peut-être de sa quête par la même occasion. Puis, il se rappela alors des autres paroles du vieil homme. « En ce moment précis, ta quête ne fera que commencer… ».

- « Si seulement c’était vrai… Il ne manquerait plus qu’une attaque de ses créatures blanches… Ou même de Sans-Cœur… »

Chronos s’assis alors contre le mûr, se demandant comment il allait pouvoir aider le Maire à présent. Avec son épée avait aussi disparu son pouvoir de la foudre, qu'il avait eu tant de mal à assimiler au tout début de son aventure...
Revenir en haut Aller en bas
http://jeuxvideo.com
Terra
~ Chevalier Terra ~
~ Chevalier Terra ~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 481
Age : 30
Localisation : La Cité du Crépuscule
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   3/5/2009, 12:36

Attaque de Similis : 10 Reflets attaque le citoyen Chronos





Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com
Aqua
~ Chevalier Aqua ~
~ Chevalier Aqua ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Localisation : Les mondes
Emploi : Maitre de la Keyblade
Loisirs : Aucun
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   9/5/2009, 23:09

Alors que le jeune homme réfléchissait calmement à une solution pour ses problèmes, un groupe de créatures blanches apparurent devant lui. Dire qu’il redoutait leur venu. Maintenant, Chronos se retrouvait dans une mauvaise situation, il se demandait comment il allait pouvoir s’en sortir. Il se leva alors et se mis en garde, prêt à se battre à main nue, il ne pouvait pas mourir ici, il lui fallait sauver son monde à tout prix, ainsi que celui-ci… Même sans épée, il trouverait un nouveau moyen de voyager si il le fallait. Deux Similis se jetèrent alors sur lui en glissant sur le sol, le jeune voyageur réussi à en attraper hein et à le fracasser contre le sol. Quant au deuxième, il avait glissé derrière Chronos et l’avait frappé, bien que les dégâts étaient légers, le jeune homme ne résisterait pas longtemps à ce rythme la. Puis, il l’attrapa lorsqu’il fût une nouvelle glissade devant lui afin de le ruer de coup…

- Rah ! J’enrage… Dire qu’avec une épée, je pourrais en affronter mille de ses créatures…

Chronos reculait petit à petit, jusqu’à ce retrouver contre le mur de la grotte, il était encerclé par les reflets qui ne cessaient de glisser dans tout les sens… Puis tout à coup, alors que l’un d’entres eux était prêt à se jeter sur lui, le collier de Marle se mit à briller d’une lueur verte, une magnifique lueur verte…

- « Marle !? »

Puis, un portail de la même couleur s’ouvrit derrière Chronos, celui-ci tellement collé contre le mur perdit l’équilibre et tomba dans le portail. Il se demandait bien ou il pourrait arriver maintenant, la chute semblait sans fin, comme si il était perdu à jamais au fond de ce portail, comme si il ne pourrait plus jamais à en sortir, puis tout à coup, il aperçu quelque chose…

- « Mais, c’est un portail du temps !? Mais, ou suis-je ? »



Tunnel => Chronos => Terrasse du Couchant.

Reflets tués :
Revenir en haut Aller en bas
http://jeuxvideo.com
Shiri
Lvl 01
Lvl 01
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 24
Localisation : Hum... chez moi de préférence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Handball, Guitare électrique, KH, FF
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   24/6/2009, 21:27

Le jeune homme blond avait erré plusieurs heures dans cette petite ville, il n'avait rencontré que quelque personnes qui semblaient plutôt pressé et n'avait pas osé les déranger plus que ça. Malgré le fait qu'il y soit resté pas mal de temps, le soleil ne semblait pas vouloir se coucher plus qu'il ne l'était déjà, c'était comme s'il restait tranquillement au crépuscule, éclairant suffisament la Cité de magnifiques rayons jaune-orange. Il y avait peu de maisons, de petites rails traversaient la ville dans sa longueur et au bout se dressait une petite colline où l'on pouvait encore mieux admirer le "coucher" du soleil. Cloud avait déjà fini de faire le tour de la Cité mais il lui semblait bien qu'il lui manquait quelque chose à regarder, c'était l'entrée d'un petit tunnel sombre. Ce genre d'endroit attirait beaucoup l'attention de l'Ex-SOLDAT d'autant plus qu'il y avait de l'agitation à l'intérieur.

Cloud s'engouffra dans le tunnel, il y faisait très sombre mais au bout de quelque pas un lampadaire se faisait facilement voir. Il alla rapidement le rejoindre avant de mieux écouter les bruits qui avaient attirés son attention, il ne saurait pas dire ce que c'était, comme un glissement dans l'air. Ses questions à propos de ces bruits furent vite élucidés quand il leva la tête, apercevant ainsi une créature blanche qui nageait dans l'aire comme un poisson. Par relféxe, Cloud fit un bond sur le côté pour esquiver toute tentative d'attaque du Simili, il connaissait bien ces créatures pour en avoir combattus dans le Jardin Radieux. Des corps vide, sans coeurs, cherchant desepéremment à redevenir complet. Il empoigna rapidement sa Buster Sword qui se balançait quelque peu dans son dos et se mit en garde face au Simili, les deux mains sur le manche de sa lame qu'il levait un peu vers le haut. Mais c'est à ce même moment que sept autre reflets vinrent complété celui qui était tout seul, comme s'il avait appelé des renforts en voyant l'arme de Cloud.


*Hum, ce n'est pas le nombre qui me fera flancher, j'en ai affronter bien plus avec Leon.*

Le combat allait donc débuter, Cloud se rua sur le groupe mais l'Ex-SOLDAT avait apparemment oublié la vitesse assez évolué des Simili et il se retrouva vite fait avec plus personne en face de lui. Le temps qu'il se retourne, un reflet parvint à lui donner un coup dans le ventre avec ses deux jambes, l'impact n'était pas réellement puissant mais assez élevé pour faire valser Cloud contre le mur. Celui-ci se releva aussitôt et se promit de ne plus foncer dans le tas. Annalysant la situation, il se trouvait dans un couloir assez étroit ce qui rendrait le combat plus difficile. Il fit un petit saut pour s'appuyer contre le mur et d'ici, se propulsa vers l'un des Similis qui était un peu éloigné des autres, il fit un coup de gauche à droite puis enchaina avec un autre de droite à gauche, les reflets n'étaient pas très resistant et Cloud allait jouer sur sa force physique pour les éliminer rapidement. Après ces deux coups, avant que le Simili ne put faire quoi que ce soit, l'homme aux cheveux hérissés tourna sur lui-même en avant pour accumuler de la puissance grâce à la vitesse et donna le coup de grâce à son premier adversaire qui fila droit vers le sol avant de disparaître complètement.

Malheureusement il en restait encore sept, l'un deux s'était rué vers lui mais il eut à peine le temps d'esquiver son attaque en effectuant un saut périlleux arrière où il atteri maladroiteusement sur ses deux pieds. Profitant de l'effet de surprise, il n'attendit pas pour contre-attaquer, prenant appuis sur son pied gauche il fonça l'épée devant vers son ennemi. Le reflet encaissa difficilement les dégâts reçus car il se faisait repousser tout en prenant les attaques de Cloud, celui-ci, après avoir terminé sa petite course, donna un revers de haut en bas vers le Simili pour que ce dernier soit projeté dans les airs. Cloud se propulsa également pour arriver juste un peu plus haut que lui et arma son bras droit, prêt à donner son attaquer.


-Désolé, c'est terminé pour toi...

Il embrocha presque son adversaire qui s'écrasa violemment contre le sol avant de disparaître tout simplement. Pour être sur de ne pas se prendre d'attaque surprise, Cloud fit un bond en arrière juste après avoir achevé son deuxième Simili. Il faisait maintenant face à six Similis, ceux-ci n'étaient pas très fort mais en grand nombre ils pouvaient être dangereux.


Reflets tués :

Reflets restant : 6
Revenir en haut Aller en bas
http://...
Aqua
~ Chevalier Aqua ~
~ Chevalier Aqua ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Localisation : Les mondes
Emploi : Maitre de la Keyblade
Loisirs : Aucun
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   25/6/2009, 01:32

Centre ville « circuit du tram » > Chronos [Portail] > Tunnel



Un portail bleu et blanc plutôt ondulé venait de faire son apparition contre l’un des mûrs du tunnel, ce genre de chose n’était pas sans passer inaperçu. Surtout qu’avant de sortir de ce dernier d’un pas plutôt lent, Chronos avait entendu un bruit de lame, cela voulait certainement dire que les Similis n’avaient pas quittés le tunnel et quelqu’un ou plusieurs personne devaient les combattre. Une fois le garçon apparu, le portail ne se referma pas, cela annonçait peut-être la venue du samouraï qu’il avait rencontré un peu plus tôt au circuit du tram, qui passait son temps à observer le crépuscule de la cité. Lorsqu’il leva enfin la tête, le voyageur pu apercevoir qu’il ne restait plus que six Similis, alors qu’il n’en avait tué que deux avant de quitter cet endroit pour découvrir une scène du passé de Twilight grâce au pendentif de Marle qu’il avait rangé dans sa sacoche.

Chronos pu aussi remarquer un homme plus imposant que lui physiquement, il est clair que ce dernier avait l’allure d’un combattant, il était blond, aux cheveux ébouriffés, et vêtu principalement de noir. Quant à son épée, elle lui faisait penser à Auron, même si celle de l’homme ici présent était encore plus imposante que celle du gardien de la cité qui en ce moment même combattait un membre de l’organisation XIII. Le garçon n’avait même pas encore dégainé son épée qu’un Simili se rua sur lui, tandis que l’autre homme était lui aussi prêt à en découdre. D’un geste vif, Chronos dégaina son épée et anticipa parfaitement l’attaque du Reflet afin de le faire disparaître une bonne fois pour toute. Avant de partir réellement à l’assaut, Chronos pris la parole, il se demandait bien à qui il pouvait avoir à faire.

- Salut ! Je t’ai jamais vu auparavant.

Dit-il en souriant avant de se concentrer de nouveau sur les créatures blanches. Deux d’entres elles se dirigèrent vers lui, une venait d’effectuer une glissade afin de se placer derrière lui alors que l’autre avait décidé de lui foncer dessus, Chronos frappa le premier du plat de sa lame histoire de ne pas le tuer au cas ou l’homme qu’il avait invité à cette petite fête arrivait, le garçon était certains que ce dernier avait besoin d’en découdre un peu, après tout les samouraïs prenaient du plaisir à se battre. Chronos se souvenait d’ailleurs d’un monde qu’il avait visité ou un homme équipé d’un sabre l’avait été à purifier le monde en question… Ceux-ci n’étaient pas à sous-estimer. Le deuxième Reflet dans le dos de Chronos s’apprétait à attaquer, mais sans se retourner, il fit deux grand pas en avant et pointa son arme sans même se retourner vers la créature. D’un seul coup, un éclair s’échappa du bout de la lame et tua le Simili sur le coup, il est clair que l’épée Arc-en-ciel avait renforcé les pouvoirs de l’adolescent, et ce n’était pas pour lui déplaire, il aurait moins de difficultés a sauver Twilight Town avec l’aide du maire et des gardiens, mais surtout son propre monde auquel il pensait plus que tout.

Il fit un bond en arrière pour se replacer au même niveau que le grand homme blond, qui semblait sur de lui, il n’était pas du tout impressionné de voir de tel créature, soit il les connaissait déjà, soit il aimait se battre, a moins que ce ne soit les deux, ce qui n’était pas improbable.

« Peut-être que lui aussi il à l’étoffe d’un gardien, enfin c’est à Twilight de choisir ses gardiens, pas à moi. »

Chronos attendait de voir la suite des évènements, il était impatient de voir le style du combat de l’homme aux yeux bleus, au moins il pourrait se faire une idée de sa force, ce qui est sur c’est qu’il n’avait eu l’air d’éprouver des difficultés a tuer deux de ces Similis. Cette cité regorgeait de guerrier hors du commun, il était rare de voir tant de héros en tout genre concentré en une seul est même cité, alors que dans un seul et même monde, Chronos et ses amis n'étaient que sept tout au plus à être capable de lutter contre le terrifiant Lavos.


Reflets Tués :

Nombre restant : 4
Revenir en haut Aller en bas
http://jeuxvideo.com
Shiri
Lvl 01
Lvl 01
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 24
Localisation : Hum... chez moi de préférence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Handball, Guitare électrique, KH, FF
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   26/6/2009, 20:23

Il restait maintenant six Similis en face de Cloud qui était prêt à en découdre tout de suite, vu leur force, il n'aurait pas de mal à s'en défaire mais il fallait tout de même rester prudent. Il fixa un à un ses adversaires qui étaient en train de gesticuler dans le vide pour savoir lequel il allait tuer en premier, il commença donc à s'élancer sur sa cible quand un autre bruit, pas celui d'un autre reflet, le perturba. Il stoppa net sa course et fit un léger saut en arrière se retenant sur ses mains pour être sur de ne pas mal retomber. Toujours en garde, il regarda en direction du bruit qui l'avait perturbé et fut heureux de savoir que les Similis faisaient de même, il n'aurait donc pas à se défendre pendant quelque seconde. Ce fut un portail magique qui apparut à l'endroit même du son, comme un portail qui pourrait nous emmener dans différentes dimensions, en attendant un peu, un jeune homme qui semblait plutôt énergitique sortit de ce portail qui ne se referma pas pour autant.

Cet homme n'était pas spécialement grand, les cheveux tout rouge et les yeux verts, il ne semblait pas inquiet par la présence des Similis, comme s'il savait qu'ils étaient ici. En tout cas cet homme fut d'une grande aide pour Cloud, bien qu'il aurait pu se les faire tout seul, l'homme aux cheveux rouges se débarassa de deux reflets avec une grande dexterité et beaucoup de fluidité dans ses mouvements. Ce jeune garçon connaissait l'art du combat et il venait de le prouver à l'Ex-SOLDAT, toutefois il semblait tout dê même bien moins fort que lui physiquement, mais ça ce n'était pas facile à trouver, Cloud était une bête en matière de force brute. Le jeune homme adressa ensuite la parole en lui disant amicalement qu'il ne l'avait jamais vu dans le coin, c'était plutôt normal puisqu'il était depuis pas mal de temps au Jardin Radieux à pourchasser Sephiroth. Il répondit donc calmement à sa remarque.


-On discutera plus tard, tu veux ?

Ce n'était pas du tout pour montre de l'arrogance ou quoi que ce soit, mais Cloud préférait se concentrer sur le combat qui était en train de se dérouler et non à sa discussion avec un homme qu'il ne connaissait pas. Il restait donc maintenant seulement quatre Similis et il n'allait pas tarder à n'en rester plus aucun. Cloud brandit son épée en face de lui pour contrer une attaque faite par un des reflet qu'il avait à peine vu venir, le choc n'était pas terrible comparé à ce qu'il avait pu connaître, il en profita pour contre-attaquer le plus rapidement possible en assénant un grand coup de taille au Simili qui disparut avant même d'avoir rejoint le sol. Il n'en restait donc plus que trois, l'un deux se rua sur lui mais Cloud eut le temps d'esquiver de justesse en effectuant un léger bond sur le côté, sans attendre il sauta sur ce même Simili et le taillada de multiple coup jusqu'à qu'il disparaisse complètement. Plus que deux.

Il aurait pu facilement les avoir tous les deux mais peut-être que l'autre homme en voulait également pour lui, toutefois Cloud voulait tout de même tester s'il n'avait rien perdu de ses capacités. Il rangea tranquillement sa Buster Sword dans son dos à son emplacement habituel puis fixa longuement le reflet. Il leva son bras pour que celui-ci se trouve parallèle à son corps, une lueur rouge commença à émaner de son bras, elle devint de plus en plus intense avant que l'on puisse voir une petite sphère formée à l'intérieur de son avant-bras, on la remarquait plutôt facilement puisque la plupart de l'énergie lumineuse se concentrait à cet endroit. Il balança ensuite son bras vers son adversaire et la lumière concentrée fit apparaître trois boules de feu de taille raisonnable qui filèrent droit en direction du Simili. Celui-ci essaya de les esquiver mais les boules de feu le poursuivaient quelque peu et il se prit les trois en plein torax. Il s'effondra faiblement par terre avant de disparaître comme les autres. L'homme aux cheveux blonds se tourna ensuite tranquillement vers Chronos.


-Tu peux t'occuper de celui-là ? Ça me dérangerait de devoir ressortir mon épée pour ça...


Similis tués :

Simili restant : 1
Revenir en haut Aller en bas
http://...
Fujitaka
Lvl 01
Lvl 01
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 27
Localisation : La Cité du Crépuscule.
Emploi : Combattant.
Loisirs : Combattre xD !
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   28/6/2009, 18:38

Centre ville "Circuit du tram" => Fujitaka [Portail de Chronos] => Tunnel.

Avoir peur d’une forte concentration de lumière, il est clair que cela était peu commun, mais la traversé du portail de Chronos avait été pour le samouraï une véritable torture psychologique, cependant il avait fini par réussir à s’en sortir. Lorsque Fujitaka se retourna, il pu apercevoir le portail se refermer, comme si il était attendu. Il n’avait même pas prêté attention à ce qu’il se passait d’autres autour de lui, ni même où il pouvait être arrivé. Les yeux fermés, il pu sentir trois présence en plus de la sienne. L’une peu puissante, l’homme aux yeux de démons était incapable de discerner le moindre sentiment, une autre coquille vide… L’aura de Chronos était elle aussi toujours la, mais aussi beaucoup plus puissante que celle de la créature dénuée de cœur. Quant à l’autre, sa puissance semblait équivalente à celle du gamin, tout du moins en matière d’esprit, mais ses sentiments étaient totalement différent, même si lui aussi semblait se ranger du côté des héros, il paraissait un peu plus perturbé. Le samouraï regarda alors en direction des trois individus et ouvrit les yeux. La coquille vide était une créature blanche, il avait déjà reconnu le garçon aux cheveux rouges, quant à l’autre, il ne l’avait jamais vu. C’était un homme, tout aussi grand que Fujitaka, ses yeux étaient bleus et n’avaient rien de naturel. Il semblait plus fort physiquement que Chronos, peut-être au dépend de la vitesse, tout comme le samouraï qui possédait une vitesse et une esquive assez incroyable, surtout que son esprit lui permettait de voir tout ou presque sur trois cent soixante degrés.

La créature était en mauvaise posture, elle était même sure de voir sa vie écourtée par l’un des trois hommes. Même si l’un avait déjà rangé son arme. D’un geste vif, le samouraï dégaina son épée et d’un geste éclair se retrouva dans le dos du Simili. Alors que le monstre se diriger vers lui, Fujitaka rangea son épée dans son fourreau. Tout à coup, le monstre blanc, bougeant d’une façon peu esthétique se divisa en deux parties. Telle était la force du samouraï, trancher sans même que son adversaire ne puisse s’en rendre compte, et cela en plus de ses affinités avec les éléments. Oui, l’homme au kimono était vraiment quelqu’un de terrifiant, personne ne pouvait s’en sortir en parfait état après un combat contre lui aussi court soit-il. D’ailleurs, il l’avait prouvé à cet homme aux lunettes noires qui était parti quelques temps après précipitamment, comme si il avait une mission à accomplir. Fujitaka était un peu déçu, jamais il n’aurait imaginé que ces créatures soient si faibles, encore plus faible que la majorité des hommes de son monde…

- Gamin, je suis déçu. Dire que je t'ai suivi par simple curiosité...

L’homme pris enfin le temps d’observer le lieu dans lequel il se trouvait. C’était un endroit assez sombre, que le samouraï ne trouvait pas déplaisant, quelques lumières assez faibles accrochées en haut des mûrs faisaient guises d’éclairages. Le sol quand a lui était en pierre, mais lisse. Tout cela n’avait rien à avoir avec les grottes de son monde, tout simplement parce que l’homme y avait mis les mains, tout comme pour le reste de cette cité. Hormis le bois dans lequel il avait aperçu cette individu entièrement vêtu de noir, Fujitaka n’avait pas goûté aux plaisirs de la nature, la seule capable de l’apaiser, observer la nature dans le plus grand des silence, oui rien n’était plus agréable pour son esprit affûté. Enfin, il s’attarda sur l’homme blond, le fixant d’un air arrogant et très profond de ses yeux rouges, comme si il essayait de lire en lui, comme il l’avait fait précédemment avant de tuer le dernier monstre.

- T’es qui toi ? Pour info, moi c’est Fujitaka… Et ce que je cherche ne regarde que moi. Toute façon certains on déjà réussi à comprendre mon objectif, rien qu’en croisant mon regard. N’est ce pas gamin ?

Fujitaka était effectivement persuadé que Chronos avait deviné son but, celui de renouer avec la lumière, d’ailleurs il devait avoir senti la lumière en conflit avec les ténèbres dans le sabre du samouraï. Ce conflit qui lui donnait son tranchant. Un sabre très long (1m80) et difficile a manier pour beaucoup d’homme expérimenté. Mais Fujitaka lui en était capable et ce sans perdre de vitesse… Il n’avait plus qu’attendre une réaction des deux personnes autours de lui. Ils n'allaient certainement pas rester ici éternellement, surtout qu'aucun autre créature ne rodait dans le coin, peut-être allait-il découvrir une autre partie de l'endroit ou il était apparu. Même si ce crépuscule semblant etérnel n'avait pas du disparaître.

_____________________
Reflet tué :

Nombre restant : 0

__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://Euh...
Aqua
~ Chevalier Aqua ~
~ Chevalier Aqua ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Localisation : Les mondes
Emploi : Maitre de la Keyblade
Loisirs : Aucun
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   6/7/2009, 18:58

Il ne restait que quatre Similis depuis la dernière action de Chronos qui avait décidé de ne pas y aller trop fort. Après avoir stoppé ses mouvements, il pu entendre la réaction de son interlocuteur qui voulait se concentrer sur le combat avant de répondre aux questions. D’ailleurs il montra son efficacité en terrassant trois de ses créatures blanches à l’aide de son épée, il est clair qu’il ne comptait que sur la force, d’ailleurs son arme semblait assez lourde comparé à la lame de Chronos, longue et fine qui demandait beaucoup de doigté pour rester rapide et surtout pour parer les coups. Le garçon aux cheveux rouges se tourna quelques temps vers le portail bleu, le samouraï n’arrivait toujours pas, mais le gamin restait confiant, justement parce que le vortex était encore et toujours ouvert, comme si il allait faire venir un nouvel individu.

Alors qu’il restait encore deux Reflets, l’homme à la chevelure blonde rangea son sabre dans son dos, mais apparemment il n’en avait pas encore fini avec eux, une lueur rouge commença à entourer son bras, elle devenait de plus en plus forte, elle était d’autant plus facile à remarquer de part le fait que le tunnel était un endroit plutôt sombre. Trois boules de feu se dirigèrent ensuite vers un seul et même Simili, qui disparu sur le coup, il faut dire qu’un coup comme se dernier aurait certainement pu tuer 3 de ses créatures en une seule fois. Il demanda ensuite à Chronos de s’occuper du dernier, mais sachant que le portail était toujours ouvert, il rangea son arme à son tour dans son long fourreau noir avant de prononcer quelques mots.

- Je crois que ce ne sera pas la peine.

Dit-il avec le sourire aux lèvres. Comme prévu, le samouraï fit son apparition et dégaina son arme à une vitesse folle. Puis, il utilisa cette même rapidité pour trancher le dernier monstre, sans même que ce dernier ne puisse s’en rendre compte. Sa puissance était terrifiante, cependant, Chronos n’était pas impressionné par les deux hommes qui l’entouraient sachant parfaitement qu’en un contre un, il aurait toutes ses chances face à eux. De plus les trois hommes n’avaient aucune raison de combattre, même si le dernier venu était plutôt du genre à provoquer les autres sans aucune raison particulière, si ce n’est le simple plaisir de le faire. Il ajouta ensuite qu’il était déçu d’avoir suivi le garçon aux cheveux ébouriffés, il aurait pu avoir plus d’adversaire, seulement, l’homme à la large épée n’était pas censé s’en occupé avant lui. Chronos n’avait plus rien à faire ici, à moins que d’autres Similis ne fassent leur apparition. Il pu par la suite entendre la deuxième réaction du samouraï, à ce rythme la, l’ambiance allait vite devenir électrique, le gamin lui décida aussi d’y mettre son grain de sel.

- C’est vrai Fujitaka, il faut dire que tu es tellement prévisible. HéHé.

Chronos aussi savait être provoquant, même si ce n’était pas vraiment son genre, dans tout les cas il était prêt à dégainer son arme, au cas ou un combat entre les trois hommes éclatait dans le seul but de défendre leurs interêts. La situation promettait de devenir intéressante, à moins que l’homme à la chevelure blonde ne soit pas du genre à répondre à chacune des provocations qui lui étaient lancées, un combat sérieux aurait pu lui changer les idées avant d’aller rejoindre le Maire pour enfin lui parler de ce qu’il avait découvert dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeuxvideo.com
Shiri
Lvl 01
Lvl 01
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 24
Localisation : Hum... chez moi de préférence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Handball, Guitare électrique, KH, FF
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   14/7/2009, 23:42

Cloud avait demandé au jeune homme de s'occuper du dernier reflet qu'il restait sous pretexte de ne pas avoir envie de ressortir son arme pour ça mais il n'en fut rien. Au lieu de ça il se contenter d'esquisser un grand sourire sur son visage et dire que ce n'était pas la peine. L'homme aux cheveux blonds ne comprenait pas le fond de ses dires quand il s'aperçut que le portail ouvert par ce dernier était encore ouvert. Ses pensées furent approuvées quand un homme arriva par ce même portail, un ami à l'autre sans doute. Il était plutôt grand, un regard perçant et les cheveux noirs, il se trimballait avec un katana qui semblait pitoresque face à celui de Sephiroth mais il s'avéra qu'il l'utilisait avec une grande aisance. Il fit une belle demonstration devant les deux hommes où il exécuta avec une facilité déconcertante le dernier reflet, sa carrure n'était pas franchement impressionante mais sa force résidait dans sa vitesse qu'il ne ménageait pas.

Lorsque tout les reflets furent enfin anéantis, l'arrivant s'adressa familièrement au gamin aux cheveux rouges pour lui dire qu'il était déçu. De quoi pouvait-il bien être déçu ? Cela n'importait que peu à Cloud qui se fichait totalement de ce que pouvait penser ce samouraï. Mais quand l'Ex-SOLDAT croisa le regard de celui-ci, les deux s'arrêtèrent brusquemment, l'homme aux cheveux noirs le regardait d'un air arrogant, comme s'il était supérieur, sans le savoir Cloud en faisait de même. Puis le samouraï déclara la guerre au silence en demandant à Cloud qui il était. Toutefois il s'avéra poli en lui disant d'abord son propre nom, Fujitaka. Il annonça ensuite que ce qu'il cherchait ne regardait que lui, comme si on voulait le savoir de toute manière. Il ajouta aussi pour terminer, ou plutôt insinua, que le gamin avait déjà percé le fond de ses pensées.

Ce gamin ironisa la chose en disant qu'il était facilement prévisible, petit moquerie qui pourrait éventuellement provoquer l'étincelle qu'il manquait pour qu'un combat s'annonce dans le tunnel. Mais pourtant l'homme aux cheveux rouges prenait ça en rigolant, était-il stupide au point d'ignorer que la patience d'un homme pouvait avoir des limites ou bien s'amusait-il avec lui sachant pertinamment que même si un combat éclatait, il avait de grandes chances de finir vainqueur, ce qui fit légèrement sourire Cloud. L'homme aux cheveux blonds attendit de voir la réaction de Fujitaka mais il ne le pensait pas assez imbécile pour dégainer son sabre maintenant, ce fut donc à Cloud de répondre.


-Je m'appelle Cloud, ce que tu veux et ce que tu cherche ne m'interesse pas du tout. Et tu ferais mieux à l'avenir de garder ton regard argneux pour ceux qui le mérite, ce n'est pas de cette manière là que tu trouveras la lumière de ton coeur.

Cloud avait été clair et direct, à la fois courtoix en lui donnant son nom puisqu'il lui avait donné le sien et à la fois sincère sur la noirceur de Fujitaka qui ne passait pas inaperçu, même le dernier des imbéciles aurait pu voir que quelque chose le rongeait de l'intérieur. Une vengeance ? Un désir ? Qu'importait pour l'Ex-SOLDAT tant qu'il se tenait tranquille envers lui, sans quoi il serait obligé d'en découdre une bonne fois pour toute. Chronos les regardait les deux, toujours en souriant de plus belle, Cloud ne comprenait pas pourquoi il avait fait emmené le samouraï plein de noirceur avec lui, une connaissance certainement. Maintenant il ne restait plus qu'à attendre la réponse de ce fameux Fujitaka.
Revenir en haut Aller en bas
http://...
Fujitaka
Lvl 01
Lvl 01
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 27
Localisation : La Cité du Crépuscule.
Emploi : Combattant.
Loisirs : Combattre xD !
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   15/7/2009, 16:14

Le Tunnel… Un lieu sombre qui semblait parfait pour le samouraï et pourtant l’ambiance y était encore plus électrique qu’au circuit du tram. Tout d’abord parce que Fujitaka était en conflit avec lui-même, mais aussi à cause des deux autres individus présents. Ces derniers étaient du genre provoquant et étaient prêt à défendre leurs idées en faisant parler leur lame, même Chronos, qui pourtant avait un cœur qui débordait de lumière. D’ailleurs le samouraï ne comprenait pas sa façon d’agir. En effet, après les paroles de Fujitaka, qui regardait toujours l’homme aux cheveux blonds d’un air arrogant, il ne put s’empêcher de s’immiscer en disant que le samouraï était extrêmement prévisible. Il avait peut-être compris le conflit intérieur de l’homme aux yeux de démons, mais il ne pouvait pas se permettre de dire une telle chose, tout simplement parce que ce n’était pas vrai. Peu de gens étaient capable de comprendre ce que recherchait réellement cet homme. Chronos l’avait deviné parce qu’un homme totalement voué aux ténèbres n’avaient pas cette peur d’affronter cette terrifiante lumière, mais aussi à cause de l’énergie que dégageait son sabre, et qui ne faisait que de le rendre plus tranchant. En effet, plus le conflit entre lumière et ténèbres était intense, plus le sabre était tranchant, et en ce moment ce qu’il dégageait était particulièrement fort, il aurait certainement pu découper n’importe quoi… Autrefois, Fujitaka savait tout trancher, même la pierre et des quelques métaux, il découpait les lames de ses ennemis, tellement ces dernières étaient dénuées de toutes convictions. Si l’homme n’était pas maître de son sabre, alors il ne pouvait rien trancher, en revanche, dans le cas contraire, personne ne pouvait trancher sa lame et il pouvait passer outre le plus dur des aciers, voila comment Fujitaka avait été éduqué… Il avait beau être le plus brillant, et avoir appris à maîtriser les éléments naturels pour s’en servir en combat, il restait incapable de trancher le plus dur des aciers, même avec la lame qu’il possédait autrefois, lorsqu’il avait commis tous ses massacres sur les champs de batailles dans le seul but de défendre les intérêts d’un stupide et médiocre chef de guerre.

Puis, ce fût au tour de l’homme de réagir, il expliqua qu’il s’appelait Cloud et parla de la lumière de son cœur. C’est à cet instant que le samouraï fit de nouveau déstabiliser, ainsi lui aussi avait compris ? Peut-être avait-il vécu la même chose ? Fujitaka n’en savait rien, il était complètement perdu, lui pourtant qui avait un esprit si futé, qui était capable de discerner un mensonge, rien qu’en croisant le regard de quelqu’un, qui n’avait pas besoin de la vue pour trouver ses ennemis, et enfin qui pouvait lire le cœur des gens pour comprendre leur nature. L’homme aux yeux de démons était si perturbé qu’il en dégaina son sabre et le pointa juste devant le cou du dénommé Cloud. Il le regarda droit dans les yeux avec un regard devenu haineux, les ténèbres déferlaient dans ses yeux, cette couleur rouge était de plus en plus visible, comme pour un véritable démon. Le sabre quant à lui était entouré de deux auras distincts. Un premier blanc, entouré la lame de l’épée. Et un second, beaucoup plus imposant était de couleur noir et semblait contenir le plus lumineux des deux. Cela signifiait que Fujitaka était en train de ce lier aux ténèbres. Même le sol sous ses pieds s’était assombri. Il n’avait pas supporté d’être aussi faible, de ne rien pouvoir répondre pour sa défense… Donner son cœur aux ténèbres était pour lui la meilleure des solutions, finalement il avait fini par succomber complètement en choisissant ce qu’il y avait de plus simple, pensant devenir beaucoup plus fort. Même si il l’ignorait, Fujitaka était devenu un Sans-Cœur, prêt à tout pour mener à bien ses objectifs. L’aura blanche finit par disparaître, ne laissant que l’imposante couleur noire autour d’une magnifique lame argentée qui avait perdu de son éclat.

- Hahaha ! J’écraserai vos lumières…

Fujitaka fit un bon en arrière et pointa son arme vers Chronos pour lui faire comprendre qu’il le défiait lui aussi. En effet, maintenant que ce conflit intérieur avait disparu, il n’avait plus aucune raison d’avoir peur de la lumière, bien au contraire, il ne souhaitait qu’une seule chose, l’écraser. Cependant, le samouraï jugeait l’endroit trop peu spacieux pour mener un véritable combat, et non une misérable confrontation contre des créatures blanches. De ce fait, l’homme rangea son arme dans son fourreau et commença à créer un simple vortex sur le sol qui commençait à l’aspirer. Quelques rejets de cette force commençaient à cacher son visage. On aurait dit qu’il avait tout oublié, même son ancien but, il était devenu quelqu’un d’autre, beaucoup plus sombre et arrogant encore qu’il ne l’était déjà. Pour ce nouvel homme qu’il était devenu, les autres n’étaient que des misérables, il ne combattait que pour lui, pour prouver sa supériorité… Un objectif banal, sans aucun intérêt, mais bel et bien existant.

- Je vous attends dans un endroit plus spacieux.

C’est après ces quelques mots que disparu le samouraï. La situation était inexplicable, les quelques mots de Cloud associés à ceux de Chronos avaient suffit à le plonger des les ténèbres, parce qu’il était conscient de sa faiblesse et de sa peur passée. En fin de compte, il était bien plus faible d’esprit qu’il ne voulait le faire croire, sinon jamais il n’aurait été transformé en un puissant Sans-Cœur, avec une volonté propre à lui-même seulement à cause de paroles franches toutes plus vraies les unes que les autres. Le vortex ténébreux était resté ouvert, il restait à savoir si les deux autres étaient assez courageux pour se jeter en plein cœur des ténèbres pour arriver dans un lieux plus spacieux pour mener un combat sans grand intérêt, puisque Fujitaka n’enviait même pas de détruire cette cité de crépuscule, mais si il aurait aimé y faire naître les ténèbres éternels, il savait que c’était impossible. Des hommes étaient dénués de cœurs, tandis que d’autres ne voyaient que par la lumière, c’était le cas de Chronos, mais aussi du Maire qu’il avait rencontré précédemment au circuit du tram, alors que le véritable Fujitaka était allongé paisiblement sur un toit pour admirer un coucher de soleil sans fin.

Tunnel => Fujitaka > Terrasse du Couchant.

_____________
Revenir en haut Aller en bas
http://Euh...
Aqua
~ Chevalier Aqua ~
~ Chevalier Aqua ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Localisation : Les mondes
Emploi : Maitre de la Keyblade
Loisirs : Aucun
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   18/7/2009, 02:41

free music


Les regards des trois hommes ne cessaient pas de s’entrecroiser. Leurs yeux brillaient dans l’obscurité, ceux de Cloud était d’un bleu anormal et la couleur ressortait malgré le fait que le tunnel soit sombre, quant au samouraï ses yeux rouges était aussi parfaitement visible, de ce fait, il était facile de discerner le sentiment d’arrogance sur le visage des deux hommes. Pour le jeune garçon, le cas était différent. Il souriait de ses yeux verts à chaque fois que l’un des deux personnages croisaient son regard. Cela pouvait être provoquant, mais ce n’était pas le but, il montrait tout simplement qu’il n’avait pas peur des deux hommes malgré qu’ils soient plus âgés, ou peut-être plus expérimenté que lui en combat. Pourquoi s’inquiétait alors qu’en duel il était persuadé d’avoir ses chances grâce à ses capacités. De plus, il se disait qu’il n’aurait jamais pu obtenir le rôle si important de protéger les mondes en attendant les maîtres de la Keyblade si il n’était qu’un piètre combattant, incapable de tenir une épée. D’ailleurs, Chronos souriait face à la mort, à chaque fois qu’il pensait qu’il s’agissait de son dernier combat, il faisait preuve de courage, et avait une volonté de ne pas abandonner, et faisait cet effort parce qu’il croyait en lui. Ici, ça allait peut-être devenir la même chose, en effet la tension dégagée dans ce petit espace était si forte qu’elle parcourait sans cesse le corps du gamin. Le samouraï avait l’air perturbé par la précédente réaction de Chronos, d’ailleurs c’était son objectif… Il voulait absolument comprendre Fujitaka du mieux qu’il pouvait pour lui permettre de créer de nouveau ces liens avec la lumière qu’il lui manquait. Même dans les ténèbres les plus profonds, une petite lueur blanche existait, tout simplement parce que les ténèbres ne pouvaient exister sans la lumière et le néant, et inversement, Chronos l’avait parfaitement compris, tout était éternel.

Puis, Cloud apporta sa réponse après s’être présenté. Apparemment lui aussi avait ressenti que le samouraï recherchait la lumière, mais qu’il en était terrifié, il faut dire que ce n’était pas très compliqué tellement son sentiment de peur était intense, il ne pouvait pas le cacher. Fujitaka semblait paraissait encore plus déstabilisé qu’auparavant, comme si il n’acceptait pas que l’on découvre cette peur que lui seul pouvait réellement comprendre. Il finit par dégainer son long sabre et le pointa sur Cloud… Chronos alla se poser contre un mur pour observer la scène, il était serein et ne faisait qu’attendre, pour voir la suite des évènements, mais il était loin d’imaginer ce qui allait se produire par la suite, l’esprit de Fujitaka n’était pas si simple à cerner dans sa globalité. Les deux énergies autour de son arme représentaient la lumière et les ténèbres. La seconde, de couleur noire était beaucoup plus imposante que la petite lueur blanche. Mais ce n’était pas tout, le sol s’était assombri sous les pieds du samouraï. Chronos se souvenait avoir déjà vu se phénomène lorsqu’il avait combattu sur Héra avec l’aide d’un certain Steiner en face du grand royaume d’Alexandrie. En effet, un homme était devenu Sans-Cœur juste devant les yeux des deux hommes, le combat n’avait pas été simple, mais ils avaient tout de même gagnés. La couleur blanche fini par se dissiper totalement, ne laissant place qu’à une profonde obscurité. Il ajouta alors qu’il écraserait les lumières dans le cœur des deux hommes, avant de pointer son sabre sur le gamin pour le provoquer sans vraiment réfléchir, il venait surtout de prouver que la lumière n'affectait plus sa peur, mais sa profonde haine et sa colère qui ne cessait d'évoluer. Les ténèbres parcouraient ses yeux au même rythme que ses manières évoluaient.

- Je retrouverai cette lumière enfouie dans ton cœur, aussi profonde soit-elle…

A peine Chronos avait-il formulé ces quelques paroles que Fujitaka rangea son arme dans son fourreau et créa un vortex sous ses pieds. Les rejets camouflaient le visage et le corps de l’homme qui n’attendait qu’une seule en découdre avec Cloud et le garçon, mais pourtant il disparaissait Son regard était encore plus colérique et haineux qu’au moment où il l’avait rencontré pour la première fois, allongé sur un toit… Le Sans-Cœur pris alors la parole et expliqua qu’il attendait les deux combattants dans un endroit plus spacieux, comme si il était persuadé de les battre. Mais cela n’inquiétait pas Chronos, il cachait bien son jeu. Le samouraï disparu alors mais laissa le passage ouvert derrière lui afin que l’on puisse le suivre. Le garçon regarda l’ex-Soldat quelques temps puis se décolla du mûr sans dire un mot, il ne faisait que sourire, comme un enfant innocent, malgré le nombre de guerre qu’il avait connu dans les différents mondes qu’il avait visité. Il faut dire que ces mêmes visites n’étaient jamais inutiles. Le garçon sorti alors son arme, il la tenait fermement dans sa main gauche, tandis que la lame n’était plus argentée. Elle avait pris les couleurs de l’arc-en ciel. La lumière blanche venait de se séparer sous ses plusieurs couleurs, elles étaient toutes aussi belles les unes que les autres, mais la ne devait pas être le seul avantage. Chronos devait certainement y gagner quelque chose, de cette lumière défragmentée. Il pris alors le temps de libérer quelques sons provenant de sa bouche pour les exprimer à Cloud.

- Tu viens combattre avec moi je suppose ? Saches que ton assistance ne sera pas de refus… Cet homme n’est pas à sous-estimer, il n’en est d’ailleurs pas à son premier combat dans la cité. *En parlant de combat, je me demande comment s’en est sorti Auron face à l’homme en noir… Il faut que je prenne des nouvelles après ce combat *

Le garçon frappa alors le mûr du tunnel de son arme et fit une entaille assez imposante sur ce dernier. Il rangea l’épée Arc-en-ciel à l’intérieur de son fourreau placé à sa taille en entra dans le vortex ténébreux sans un seul moment d'hésitation, en ce moment même il ne ressentait pas la moindre once de peur, mais plutôt une certaine excitation, Chronos aimait les missions difficiles, et celle-là s'avérait être un véritable défi aux yeux du garçon. Il marchait maintenant dans l’obscurité, et cherchait la sortie qui l’aménerait jusqu’à son prochain combat dans un endroit logiquement plus spacieux.

* Héhé, elle est ici ! J'arrive...*


Tunnel => Chronos => Terrasse du Couchant.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeuxvideo.com
Ansem le Sage
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Localisation : Cité du Crépuscule
Emploi : Ancien Chercheur
Loisirs : Aider son entourage
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   30/11/2009, 00:52

Salle du Sommeil => Unknown => :VORTEX: => Tunnel

Ici c'est calme ... du moins pour l'instant ... bien qu'un reflet où deux pourraient surgir. Cela ne dérangerais pas mes mouvements ici ou ailleurs dans la Cité ... Cependant il me fallait me reposer un instant ... Après tout, je suis encore ... vivant malgré l'apparence de celle d'un Simili que j'ai ... je possède toujours mon coeurs ... Cependant mon corps est trop pris par les Ténèbres pour le montrez ... Maintenant ... J'était donc apparus dans le Tunnel de cette Cité. Un endroit plutôt calme coté fréquentation des Citoyens. Car peu viennent ici sachant que souvent les Simili ou les Reflets y rodent ...

Mon Vortex s'ouvrit et me laissa sortir alors ... Je m'avançais contre le mur de cette grande pièce fermé, qu'était en faite le Tunnel de la Cité du Couchant reliant celle-ci au Centre de la Cité du Crépuscule ... Je me posa alors contre ce mur ... Et me laissa descendre doucement pour finir accroupis les mains posées sur mes genoux pliés.

Qu'avais-je fait jusqu'à présent ? ... J'ai aider les gens qu'ils fallait ... Es-ce que Roxas de son coté n'est pas trop inquiet concernant ses souvenirs revenus ? ... En sera-t-il de même pour Kairi, Sora et Riku sur leur Ile ? ... Se souviendrons-t-ils de nouveau comme pour Naminé et Roxas ? ... Cela risque de les perturbés se soudain manque de souvenir qui resurgis de nul part ... Après les derniers évènement qui on eu lieu surtout ! ...

Quoi qu'il en soit, Naminé gardera un moment ses secrets ... ce n'est pas le moment de l'annonce ... Car derrière tout ça, Crystal, sa sœur apparaitra bientôt devant ses yeux. Es-ce que ses souvenirs seront perturbé à ce moment là ? ... Ou bien rien ne lui reviendras encore ... A moins de perdre ce qu'il possède ... Il faudra de toute manière que cela arrive ... tôt ou tard, mais un moment donné certainement !

C'est ainsi que mes pensées se perdirent à travers ce lieu ... Jusqu'où cela ira-t-il ? ... Je ne vais sans doute pas m'éternisé ici ... Mais me reposé un moment ne me fait pas de mal ...
Revenir en haut Aller en bas
http://Twilight-Town.forum2jeux.com
Haru
Lvl 42
Lvl 42
avatar

Masculin
Nombre de messages : 950
Age : 26
Localisation : Ile garage
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jouer aux jeux vidéos et surtout à Kingdom Hearts et Guild Wars.
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   13/12/2009, 14:19

Terrasse du Couchant => Haru => Colline du Couchant => Tunnel

Ses pensées allant pour Néo, Haru arriva en courant dans le Tunnel de la Cité. On en avait dit pleins de choses, l'une des multiples légendes de la Cité du Crépuscule. A cet endroit, on disait que quelqu'un chose d'inconnu gémissait au fin fond de ce trou noir. Personne ne l'a jamais vu car personne ne voulait s'aventurer à l'intérieur et prendre le risque de ne pas en sortir. Vérité ou non ? Un calme plat s'était pourtant installé et Haru n'entendait rien. Rien à part sa propre respiration. Cependant, le Tunnel étant tout de même éclairé, en arrivant, Haru vit un inconnu. Veste en cuir noir, coiffé d'une capuche qui ne laissait pas voir son visage. Le Gardien resta sur ses gardes, ne sachant si cet personne était hostile ou non. Pourquoi une personne ferait semblant d'être un membre de l'Organisation ? Le Rave Master se rapprocha de l'individu.

-J'imagine que c'est toi qui t'es introduit dans le bureau du Maire ? Qu'est-ce que tu as fait ? J'espère juste que ce n'était rien de mal car je peux te tuer en un rien de temps.

Haru était près à dégainer son épée si jamais l'individu attaquait. Puis Haru se demanda, si c'était bien la bonne personne, que devrait-il faire après? Il attendit la réponse du soi-disant "faux-membre" de l'Organisation XIII et se dit qu'il aviserait en temps voulu.
Revenir en haut Aller en bas
http://sorakh1.skyrock.com/
ShanGri-La
Lvl 05
Lvl 05
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Localisation : Everywhere We want!!
Emploi : Aucun
Loisirs : S'amuser!
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   13/12/2009, 22:48

Terrasse du Couchant => Laeriu => Tunnel

J'entrai dans le Tunnel en courant puis je m'arrêtai pour me plier en deux, essoufflée. Ce n'était pas le moment de prendre une pause j'avais déjà peu de chance de le retrouver ou le rattraper alors il n'y avait pas une minute à perdre! J'avançais doucement puis je trottinais ne pouvant pas encore aller plus vite. Je tournais et tournais puis j'entendis une voix masculine familière... Je m'arrêtai et tendis l'oreille...

-...bureau du Maire ? Qu'est-ce que tu as fait ? J'espère juste que ce n'était rien de mal car je peux te tuer en un rien de temps.

C'était bien lui! Il était donc venu ici pour trouver quelqu'un?... Un mot m'avait fait réagir, "Maire", donc il était bel et bien en contact avec ce dernier! J'en fut tellement heureuse que je ne pus réprimer un sourire, je me repris en main et avançais doucement et silencieusement...Lorsque j'arrivai derrière le jeune garçon aux cheveux blanc
, j'attrapai son bras.

-Désolée, mais je crois que je vais avoir quelques questions à te poser et, selon tes réponses, je te demanderais une faveur veux-tu?

J'affichais un sourire au jeune homme qui devait être surpris de me voir auprès de lui alors qu'il y avait quelques instant j'étais à moitié consciente... Qui plus est, j'allais lui poser des questions... J'ignorais entièrement l'homme en habit de l'Organisation puisque je savais qu'il ne me dirai rien de ce que je voulais...
Revenir en haut Aller en bas
Ansem le Sage
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Localisation : Cité du Crépuscule
Emploi : Ancien Chercheur
Loisirs : Aider son entourage
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   14/12/2009, 02:44

Le silence régnait ... l'eau coulait ... le bruit du vent dans les ventilations ... ses deux choses différentes ... mais distincte pour autant m'intriguait non pas pour leur bruit ... mais pour celui qui s'ajouta à elles ... le bruit de pas ... lent mais clapotant l'un après l'autre ... résonnant à travers les murs. Ceux-ci avançaient toujours dans ma direction, se faisant de plus en plus clair et distinct ...

Puis jusqu'à totalement s'arrêter de but en blanc. Je gardais cependant les yeux fermé ... gardant toujours à l'écoute les deux autres bruits qui différer encore et qui semblait ne jamais vouloir s'arrêter ...

Aussi étrange que cela puisse paraitre, je n'imaginais pas un instant, qu'il puisse s'agir d'un Membre de l'Organisation. Non, et mes doutes vinrent vite s'éclaircir lorsque une voix retentis dans ce Tunnel ... On me recherche pour un crime apparemment grave ? Hmm, il serait bon que ce cher "Maire" revois ses missions à assigné au Gardien de sa soit disant "Cité" ! C'est suite au parole du jeune garçon, dont le ton de sa voix pouvais être signifié ainsi que, savoir qu'il s'agisse d'un garçon, suite donc à cela vint s'ajouter un quatrième bruit encore, cette fois c'était non pas de l'eau, ni du vent, mais de nouveau des pas, cette fois plus rapide, et plus vite arrivé étant plus vite arrêter. Cela m'intrigua alors, que j'en ouvris un œil.

J'étais cependant toujours assis sur le sol, dos contre le mur du "Carrer" que forme ce Tunnel. Et avait le regard sur la jeune fille qui venais d'apparaitre. De long cheveux ornais son dos, quand au jeune garçon il était habiller normalement, et avait de cheveux hérissé tel ... quelqu'un que je connaissait ... un jeune Maitre de la Keyblade ... mais ses cheveux à lui avait une tout autre couleur ... Celle-ci attrapa le bras du jeune garçon, le tournant vers elle d'un coup bref, celui-ci fut surpris par son geste, puis elle débobina tout un charabia comme si cela était d'une importance capitale ! Des questions, des réponses ... au prix de cela une faveur envers elle ? ... Qu'il dois lui faire ... Étrange que tout cela se passe ici même alors qu'il y avait un bref instant j'étais au calme ... et dans un silence des plus total ... C'est alors que mon regard n'en fit plus qu'un détour total sur le visage de cette fille. Oui mais ce visage ! Il ne m'était totalement pas inconnu, où l'ai-je vue cette fille ? C'est incroyable ... J'ai l'impression de ... Mais oui ! Voila où j'ai vue ce visage identique au sien ! Dans la Salle de Contrôle ... Alors que cette Simili ! .... Simili ? Visage identique ? ... Cela voudrais donc dire qu'elle est son ... humaine ? Non mais je rêve. Comme le monde est petit ... A tel point que j'en éclatait de rire ! ...


- Hmm ah ... ah ah ! ... Ah ah ah ! AH AH AH AH AH !!! ... Je rêve ! Ah ah ah ah ! ...

Les deux étrangers me regardèrent alors que je pouffai de rire intensément ... J'avais une main qui venait vers ma bouche tellement rire me faisait du bien ... L'autre bras,et main, était posé au sol. Je tourna mon visage droit devant moi n'ayant qu'un mur comme vue, tout en continuant de rire ... Puis retourna de nouveau mon regard vers elle. Et ... lui.

- Twilight ... Twilight ... Si il t'as demander de venir me chercher. Je pense que l'idée est plutôt mauvaise mon ami. Ne crois-tu pas que d'autre chose urge ? ... L'Organisation pourraient arriver à n'importe quel moment. Et non, il s'amuse à donner de bête mission inutile à ses Gardiens ... Ha ha ha ha ... Et toi ... il serais bon d'éviter de perdre ce qui t'es le plus cher au fond de toi ... La prochaine fois, garde le bien au fond de toi. Oui je parle à vous jeune demoiselle. Ce visage ... je l'es juste entre-aperçus il y a peu. Tu lui ressemble ... tel une "Similitude" incroyable ! Hahahahahaha ! ... Comme quoi, tôt ou tard, le destin l'a rattraperas toujours ... Il serais bon que tu la retrouve et qu'elle revienne en toi. Il y a trop de Similitude dans ce monde, et dans bien d'autre monde. Cela ne devrais pas être ! Non ... Cela n'aurais jamais du être ! ... Ils n'existent pas. Pourquoi veulent-ils absolument possédé quelque chose qu'ils n'auront jamais ? ... A moins d'en volé à d'autre qui on perdus le leur ... Pauvre gens.

Je marquais une brève pause à ce bref discours qui m'était plus personnel que sa leur était destiné ... et repensait au faite est que j'avais rendus la liberté à cette Naminé, et à ce Roxas ... Alors qu'ils ne devraient plus exister ni l'une ni l'autre ... ni toute cette organisation qui a su reprendre vie par le pouvoir des Ténèbres les plus obscure qu'il soit ...

- Bon bref de bavardage. Partez ... et laisser moi ici . Je n'ai rien à vous dire de plus. Ni à vous donner. Sauvé vous tant que vous le pouvez ... L'Organisation XIII ne reculera devant rien pour vous ôtez le cœur de vos entrailles ... Soyez sur vos gardes. Seul mes paroles peuvent vous aidez ... Le reste n'est pas dans ma mission ...

Je devenais de nouveau silencieux, et rabattis ma tête en face de moi. Et ferma de nouveau mes yeux. Ils pouvaient essayer ce qu'il veulent. Un mur invisible seras toujours présent pour me protégé. C'était le seul moyen que j'avais pour me défendre réellement contre l'ennemi. Il me le fallait de toute manière ... J'allais attendre de nouveau ... Et voir ce que le temps allais me donner ...
Revenir en haut Aller en bas
http://Twilight-Town.forum2jeux.com
Haru
Lvl 42
Lvl 42
avatar

Masculin
Nombre de messages : 950
Age : 26
Localisation : Ile garage
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jouer aux jeux vidéos et surtout à Kingdom Hearts et Guild Wars.
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   15/12/2009, 21:23

Alors qu'Haru posait une question à l'inconnu, il sentit quelque lui tenir le bras et se retourna pour voir la belle citoyenne qui était à moitié écrouler tout à l'heure. Elle l'interrogea à son tour, avant même que l'individu à la veste noir ne réponde au Gardien, car elle avait des questions qui lui torturait l'esprit. Cependant l'homme éclata de rire tout seul, Haru ne comprenait pas pourquoi et le regarda avec un air interrogateur. L'homme à la veste prit la parole et parla de Similitude...Très mauvais jeu de mot pensa Haru...Mais quand l'individu vint parler de la jeune demoiselle, alors Haru la regarda et en effet, celle-ci ressemblait étrangement à...Laruxie... Mais le Rave-master n'avait pas de temps à perdre avec ça et il lui demanderait plus tard les liens qu'elle a avec Laruxie. La mission du citoyen était de le retrouver mais ce dernier voulait qu'il parte. Haru ne savait plus quoi faire et réfléchit.

-Tu dis n'importe quoi.

Haru se rapprocha de l'homme et s'arreta juste devant le mur invisible.
Haru l'avait senti et il ne voulait pas effrayer cet inconnu.


-Je n'ai pas peur de ces petits membres de l'Organisation XIII. Si on a peur ou si on fuit, notre fin sera toujours la mort. Il vaut mieux combattre l'adversaire plutot que de le contourner car si c'est adversaire est plus rapide que vous, vous vous ferez forcément tuer.

Puis Haru, toujours debout face à l'individu, ne tremblant pas, continua.

-Mais dites-moi qu'elle est donc cette mission? Qui vous la donnez? Vous n'êtes surement pas avec l'Organisation XIII d'après vos propos. De plus je n'ai rien à faire ailleurs, les autres citoyens s'occupent de la Cité. Tu n'as peut-être rien à nous dire de plus et pourtant, mon intuition me dit qu'il y a des choses que tu pourrais me dire.

Haru regarda le visage noir de l'homme, caché par l'obscurité de sa capuche qui l'assombrissait complétement.
Revenir en haut Aller en bas
http://sorakh1.skyrock.com/
ShanGri-La
Lvl 05
Lvl 05
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Localisation : Everywhere We want!!
Emploi : Aucun
Loisirs : S'amuser!
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   17/12/2009, 00:01

Je tenais toujours fermement le bras du jeune garçon aux cheveux argentés le fixant dans les yeux attendant une réaction quelconque... Mais rien venant de lui, par contre, l'homme enveloppé dans son grand manteau en cuir noir réagit au quart de tour et se mit à rire, d'un de ces rires bruyants qui peuvent vous donner la chaire de poule... Je me retournai lentement vers ce dernier relâchant au passage l'autre garçon qui mettait alors devenu indifférent même inexistant... J'avançai donc vers l'homme qui c'était à nouveau enfermé sur lui-même, le jeune homme derrière moi désormais répondit je ne sais quoi lorsqu'il finit je frôla un mur invisible me séparant de l'individu qui m'intéressais. Je sortis mon éventail de ma ceinture et, d'un geste vif, le plantai dans l'obstacle aussi facilement qu'un couteau dans du beurre. L'homme eu une réaction discrète, il comprit ce qu'il se passait, je fis descendre mon arme un mètre plus bas faisant vibrer l'air et tranchai donc le mur le protégeant de ce qui l'entourait. Un éclat allumait mes yeux d'une lueur proche de la folie et je me penchais un peu par l'ouverture vers ce mystérieux homme arborant un sourire.


-Vous semblez bien informé dites moi! J'aimerais que vous me dîtes où vous l'avez vu pour la dernière fois et si elle y est encore actuellement... Son apparence si elle diffère de la mienne, je veux que vous me disiez tout, absolument tout...

J'étais tout de même restée éloignée ne laissant passer que le haut de ma tête par la légère fissure, elle n'était là que pour faire pression sur l'homme en noir, rien de plus... J'étais prête à tout et à rien pour la récupérer mais aussi obtenir ce qu'elle a développé que je n'ai jamais pu avoir... Malgré que j'étais redevenue "entière" le côté des Ténèbres, dût au fait que j'avais été un sans-coeur, me murmurait intérieurement qu'il fallait que je détruise ce monde et récupère son coeur. Bien sûr, je ne perdais pas la raison au point de suivre ces noires envies... J'attendais inlassablement une réponse, une information, une indication qui pourrait me conduire à mon but final, rien qu'à cette idée des filets de Ténèbres s'échapaient d'entre mes doigts pour préparer un portail le plus rapidement possible...
Revenir en haut Aller en bas
Aqua
~ Chevalier Aqua ~
~ Chevalier Aqua ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Localisation : Les mondes
Emploi : Maitre de la Keyblade
Loisirs : Aucun
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   18/12/2009, 14:34

Place de la gare => Rue de la gare => Chronos [vortex] => Tunnel

Ce n’est pas la première fois qu’un passage lumineux se créait dans ce coin sombre, cette fois-ci encore, le voyage promettait d’être riche en surprises et en révélations. Chronos ne marcha pas longtemps avant d’entendre la voix de trois personnes différentes. Il faut dire que ce n’était pas très compliqué de les remarquer puisque leur voix raisonnait énormément dans ce lieu fermé. Il arrivait à en reconnaître deux sur trois – la voix féminine lui échappait, malgré une ressemblance avec celle de Laruxie – La première était celle de Haru, l’un des gardiens de la cité. Quant à la seconde il l’avait entendu, mais dans le passé, celui du Maire de cette citée au Crépuscule infini. S’approchant d’un pas lent, il finit par distinguer les trois silhouettes, elle semblait demander des informations à quelqu’un. En arrivant à leur niveau, Chronos comprit que l’interlocuteur de la jeune fille et de Haru n’était autre que l’homme en noir du passé du Twilight, mais peut-être aussi celui qui était entré par effraction au manoir, et dont Eiko avait prévenu son intrusion.

Il se passait beaucoup de chose, cette histoire approchait de la fin. Le treizième ordre lançait peut-être l’assaut décisif, et l’arrivé de ce personnage au sein de la cité, signifiait quelque chose. Oui il ne restait que quelques pages avant que ce récit ne soit terminé. Cependant, tout cela était peut-être le meilleur moment pour déstabiliser l’organisation. Simplement il y avait des gêneurs, les gardiens ne devaient surtout pas entendre parler de ce qui trottait dans la tête de Chronos, et surtout pas Twilight car il s’opposerait à l’idée qui était plus situé dans le domaine de la folie que celui de l’héroïsme. Enfin, il fallait au moins ça pour sauver un monde en détresse. Le garçon à la chevelure rouge porta alors quelques secondes son regard vers la jeune fille, cette dernière lui rappelait quelqu’un qu’il avait déjà vu, ses formes, cette coiffure, ses yeux… Oui elle ressemblait à quelqu’un qui vivait ici.

« Personne ne doit savoir qui est réellement cet homme avant Twilight… C’est peut-être lui la clé qui permettra au maire de se souvenir d’un passé qu’il recherche à présent. Cependant il ne faut pas précipiter les choses, Naminé sait peut-être quelque chose elle aussi, après tout elle aussi était dans cette mystérieuse scène. »

Chronos ouvrit sa sacoche et sorti l’objet en bois à la forte odeur de tabac avant de le lancer en direction d’Unknown. Ce dernier tapa dans un mur invisible avant de s’écraser au sol. Heureusement il n’était pas cassé. Le garçon se dirigea vers celui-ci et le ramassa. Au moins il savait maintenant que l’homme en noir avait pris ses précautions en créant un mur invisible. Certes, le gamin pouvait passer de l’autre côté à cause d’un simple vortex, mais se serait trop facile.

- Souvenir… J’ai à te parler toi ! J’étais persuadé de te trouver ici, inutile pour toi de te dévoiler au grand jour… Cependant il y a quelque chose que j’aimerai savoir… Quel est ton rôle dans l’histoire ? J’ignore ton identité, mais cette capuche noire qui recouvre ton visage montre que tu caches quelque chose, et qu’il te reste encore une chose à accomplir ici. J’aimerai simplement savoir quoi. Que cela est un rapport avec l’Organisation, ou les Maîtres de la Keyblade je vais une réponse.

Bien évidemment, Chronos espérait une réponse, mais cet homme n’était pas idiot, si quelque chose ne devait pas se savoir, il ne le dirait pas, il avait camouflé son identité pendant si longtemps, il n’allait donc sûrement pas prendre le risque de tout déballer maintenant en présence d’un gardien, d’une fille inconnue à Chronos, et justement de ce garçon fouineur voyageant de monde en monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeuxvideo.com
Ansem le Sage
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Localisation : Cité du Crépuscule
Emploi : Ancien Chercheur
Loisirs : Aider son entourage
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   18/12/2009, 23:35

Les choses, hélas, ne semblais pas vouloir se calmer, bien au contraire. Vite fait, nos deux amis citoyens trouvèrent comme par enchantement le mur que j'avais crées lors de l'arriver du jeune garçon au cheveux hérissé. Mais ce n'est certainement pas cela, qui pouvait les arrêter bien au contraire ...

Le premier qui entama une légère rébellion sur les propos que j'avais tenu était le jeune garçon, ... celui-ci n'allais pas en démordre sur mes propos, et s'empressa de dire son avis sur la chose.


- Hmm ... l'Organisation, ... elles causent bien trop d'ennuis encore une fois ! Il est sage de s'en débarrasser encore une bonne fois pour toute ... Mais ma mission ne te concerne en rien jeune garçon ... et concernant les choses que j'aurais a te dire, je me pencherais plus sur la question ... de ce que ton Maire aurait à te dire ... savez vous vraiment "tout" sur lui ? ... Hmm ha ha ... je crains que non, ... je suis là pour l'aider, rien de plus. Si vous ne voulais pas de mon aide ... tant pis pour vous. Mais ne m'embêter pas avec toute vos questions ...

C'est après quoi que l'humaine de cette Simili à la Salle de Contrôle prit à son tour la parole. Énervée, elle réussit par je ne sais quel magie, d'annuler une partis du Mur que j'avais crées. Incroyable, son pouvoir refléterait-il autant sur celui de sa Simili ... Elles sont donc si lié, ... tout comme l'était Roxas et Sora autre fois ... C'est une chose parfois difficile à comprendre, le rattachement d'un Simili à son Humain, mais pourtant cela semble bel et bien exister ce genre de connexion ...

- A quoi cela te servirais de connaitre ton double jeune fille ? ... Ton cœur baigne dans les Ténèbres ... je peux le ressentir ... toi aussi tu dois ressentir la même chose à mon égard ... hors, un jour tu as du le perdre, ce coeur ... qui t'était si cher à tes yeux ... tu as plongé tête baissé dans les ténèbres les plus profonds, pendant que ton autre toi s'amusais à chercher une existence à elle-seule ... Tu devrais la rejoindre ... Suit les murs qui te mènerons au Maire de cette Cité ... qui sais, la trouveras-tu peut être là bas ... ! ... Mais ... ? Hm ?

Je n'ai su terminer ma phrase, qu'un objet vint alors percuté le reste du mur qui était toujours présent. Mis a part la partis que la jeune humaine au coeur de Ténèbres avait retirer par ses soins. Surpris je tournais ma tête, me réveillant de nouveau de mes songes les plus profonds. Cet objet venais de plus loin où se trouvait le Garçon et la Fille (Haru et Laeriu). Et a ma première vue, je vis apparaitre un autre jeune homme au coeur aussi pur que la Lumière ! Du jamais vue, un coeur comme celui-la, pourquoi ne l'ai-je pas sentis venir ? ... Suis-je depuis si longtemps plongé dans les Ténèbres pour ne plus y voir la Lumière de ce qui m'entoure ? ... Peu importe ce genre de détail. Le garçon était ici, au bon endroit, et au bon moment. Surtout en ma présence même. Il semblait me connaitre mais moi, je ne l'avais jamais vue, ou du moins fait attention à sa présence dans la Cité ... Qui es-t-il ? ... Pourquoi soudain toutes ses questions à mon égard ? ...

C'est alors que dans un souffle qui venait du plus profond de moi-même je me releva. Les deux autres me regardèrent surpris que je me levais, mais aussi sur leur garde, de peur que je faisait quelque chose ... Je tapota légèrement le dos de ma veste qui était contre le mur, pour en retirer la poussière qui s'y étaient installé depuis. Et me tourna en direction des trois protagonistes qui se tenais face à moi. Je m'avançais avec de léger pas, tout en faisant totalement disparaitre mon mur, sur lequel la jeune fille était "posé", et perdu soudainement l'équilibre mais ne tomba pas pour autant, passant a coté d'elle, je marchais en direction du nouveau garçon qui venais d'arriver. Passant après quoi prêt de l'autre jeune homme a la tignasse argenté. Et passa alors son niveau pour toujours m'avancer jusqu'à finir ma route au milieu de ce Tunnel ... plus ou moins entre la Fille (Laériu), le jeune garçon a la grosse épée (Haru), et le nouveau venu qui se tenais toujours face a moi (Chronos).


- Bien bien, que de la visite ... je ne peu donc pas être tranquille un seul instant ? ... Hm ! Toi tu semble ... différent de part la pureté de ton coeur j'imagine ? ... Puis-je connaître ton nom ? ... Hm, et si tu veux savoir quel est mon rôle ... disons juste que j'essaye de rétablir la vérité au sein d'une Cité un peu perdue dans toute cette immensité de monde qui l'entoure ... Tu vois ... c'est moi même qui me suis confier la mission, si cela peut répondre à une autre question déjà posé. Mais ... je ne peux hélas vous en dire plus pour le moment. Mais ... ? D'où me connais-tu ? Tu sembles savoir des choses à ta façon de me parler. A a ta façon surtout de me dire les choses ... Tu semble le premier citoyen qui diffère des autres, que j'ai vue jusqu'à présent ... Étrange sensation de ... ressentiment ... je ne sais pas pourquoi ! ...

Il m'intriguais cet inconnu. L'aurais-je déjà entre-aperçus quelque part ? ... Non je ne crois pas ... mais pourtant cette sensation intense de Lumière en lui ... Il "lui" ressemble a un point ... je ne me serais jamais imaginé ! ... Je croisais mes bras, toujours face au jeune homme sur de lui, et attendrais patiemment une réponse de sa part ... Où bien un commentaire ou autre des deux autres citoyens présent ici ... qui par tout les moyens j'essaye de leur faire comprendre, que moi je ne pourrais pas les aider et qu'ils perdent leur temps à venir me poser des questions auxquels ils n'auront pas toute les réponses ...
Revenir en haut Aller en bas
http://Twilight-Town.forum2jeux.com
Haru
Lvl 42
Lvl 42
avatar

Masculin
Nombre de messages : 950
Age : 26
Localisation : Ile garage
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jouer aux jeux vidéos et surtout à Kingdom Hearts et Guild Wars.
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   22/12/2009, 15:24

L'inconnu ne semblait pas vouloir répondre aux questions des jeunes citoyens. Cette personne, qu'il ne connaissait pas, paraissait pourtant bien connaitre la Cité ainsi que son dirigeant...plus que les citoyens ne connaissaient le Maire. Haru, commença à s'enerver quand un gardien arriva : Chronos qui lui connaissait cette inconnu qu'il nomma "Souvenir"...Un souvenir...qu'était-il donc vraiment? Haru n'en avait pas la moindre idée. Mais l'homme à la veste noir était intrigué par Chronos...Selon lui, il était unique car son coeur était d'une pureté incomparable. Haru, quant à lui, ne voyait simplement qu'un fort citoyen. Cela semblait impossible à Haru qu'un être soit dénudé de côté ténébreuse car tout être qui vit, possède et la Lumière, et les Ténèbres dans son coeur...Car l'un ne peut subsister sans l'autre. Mais le Rave Master ne s'attarda pas sur ce problème et demanda à l'imposteur :

- Je n'ai jamais dit que nous n'avions pas besoin de ton aide. Justement, je suis venu ici pour te chercher. Si tu dis que l'Organisation XIII est très puissante, pourquoi tu ne viens pas les combattre avec nous?

Haru marqua une pause et avant une quelconque réponse il reprit :

-Et même si nous ne connaissons pas le maire mieux que toi, on lui fait confiance. Car en ce moment, il essaie de protéger cette Cité, de protéger les habitants. Même si on ne se connait pas, ça n'empeche pas de s'aider, la preuve évidente avec cette jeune citoyenne (Laeriu). Mais comme tu l'a dit, le temps presse, alors qu'est-ce que tu attends ici?

Haru attendit une réponse de l'inconnu, en gardant son regard sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://sorakh1.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: :: III/IV - Tunnel ::   

Revenir en haut Aller en bas
 
:: III/IV - Tunnel ::
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DICI.FR : Tunnel du Chambon : Et maintenant, place à la purge hydraulique ?
» Situation du glissement de la falaise de la Berche – Tunnel du Chambon – RD 1091
» lemedia05.com : Fermeture du Chambon : tarif réduit pour locaux et touristes au tunnel du Fréjus (complément d'infos)
» lemedia05.com : Tunnel du Chambon : des tarifs préférentiels pour les habitants au tunnel du Fréjus
» FERMETURE RD 1091-Grand Tunnel Chambon(Mizoën-Isère)depuis le 10 avril ap-midi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Town :: RPG(s) Secondaire(s) :: RPF - La Cité du Crépuscule - Saison 2 ~ "Vérités" :: 

 :: 
- Entrez -
 :: La Cité du Couchant
-
Sauter vers: