Twilight Town
Salutation à toi nouveau venu !

En cette année 2014, nous t'accueillons à bras ouvert !
Viens t'inscrire, et rejoints l'équipe de la Cité du Crépuscule toujours de bonne humeur et pleine de surprise !

A bientôt peut être pour partager les aventures de Sora et Cie ! Smile

Cordialement, Twilight et l'équipe administrative de Twilight Town !

Twilight Town


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

.:. Mes Partenariats .:.                      


Partagez | 
 

 Vergil Sparda - Fiche validée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Vergil Sparda - Fiche validée   29/6/2009, 08:50

Pseudo : Vergil

Second pseudo : Sparda

Apparence Physique :

Physiquement, Vergil est quelqu'un d'assez simple à décrire : Des cheveux très souples, mi longs, peignés vers l'arrière et d'une couleur d'ivoire pur. Son regard est des plus complexe à cerner. Une profonde cruauté en émane ainsi qu'un soif de puissance. A travers de sa couleur Azur, d'une grande beauté on y discerne un élément clé de ce personnage, quelque chose qui tourmente l'esprit, une pensée dictant simplement ces quelques mots : "Devil May Cry" les démons peuvent pleurer. Ses sourcils sont légèrement circonflexes et accentuent toute expression du regard. Son nez a une forme classique, et belle, d'un caractère pointu il se marie parfaitement au reste de son visage. Sa bouche est des plus simples, d'une belle forme là aussi, ni trop fine, ni trop grosse. Vergil porte souvent un long manteau de cuir souple de couleur bleutée, où sont représentés quelques signes tribals. Sur lui, c'est un corset bleu nuit, sans manches qui cache son torse ce dernier est un vêtement pour homme très bien taillé où les vagues successives se joignent au centre en s'incurvant vers le bas. Cet accoutrement met en place la musculature du Fils de Sparda, montrant sa largeur d'épaules et ses avancées musculaires du torse. On voit Vergil le plus souvent portant un pantalon de toile bleu très foncé, assez ample et souple lui permettant une grande liberté de mouvement. Aux pieds, il porte des bottes en cuir, tenues par deux lanières qui lui remontent jusqu'au bas du genou. Il a quelque fois des mitaines en cuir aux mains, de couleur beige.

Avatar de l'élégance, incarnation de la "classe" divine, voici cet être, au physique aussi plaisant que mystérieux.
Nul besoin d'user des mesures métriques ou pondérales, Vergil ne se distingue pas de par sa silhouette. D'une taille se situant dans la moyenne, pour une corpulence plutôt maigre il peu se fondre de ce côté là dans le commun des mortels, ou des immortels...
Un buste droit et d'apparence solide, surmonté par une paire d'épaules puissantes, maitresses de son image superficielle, taillant une paire de bras solides, aux muscles respectivement dessinés sans tomber dans un quelconque excès. Sachez que cette règle est valable pour l'ensemble de son corps. Arborant un torse rudement construit, marqué par des avancées pectorales conséquentes, ainsi que des abdominaux infaillibles et correctement dessinés, il est clair que son buste est digne de son rang de guerrier légendaire. Suite logique et perpétuelle de son corps, ses jambes restent dans la moyenne, dans Sa moyenne, à l'intensité devinée par la rapidité et la tonicité de ses mouvements.

Constamment vêtu d'un long manteau de cuir bleu, turquoise sombre, au col encerclant la partie arrière et latérale de sa nuque, se prolongeant jusqu'à ses pieds, sans se trainer, car rien en lui, pas même son affublement ne rampe... Veste taillée sous une couture défiant le qualificatif "haute", l'intérieur de la pièce est couleur ocre, alors qu'un motif blanc court depuis son flanc gauche jusqu'au fond des remous de toile où se termine la cape. Des manches tombantes aux lanières décoratives bordées de bandes couleur or, comme les boutons qu'elles agrémentent, sont là les seules attaches de la pièce, car Vergil ne semble jamais enclin à clore son accoutrement par delà son torse.
En dessous de ce Manteau s'étend un corset sans manches bleu nuit, dernier rempart entre l'air banal et la chair de cette idole coiffé d'albâtre. Constitué de solides lamelles de cuir là aussi, qui se croisent en un axe médian prolongeant le sternum de notre homme, en des arcs de cercles penchants vers le bas s'abaissant sous le regard du Fils de Sparda.
En deçà de ce haut, se dresse un ample pantalon de toile à la texture écailleuse imitant les plus fines et prestigieuses peaux reptiles, d'une couleur semblable au corset le dominant.

Histoire du personnage


Chapitre 1 : Retrouvailles sanglantes.

Vergil qui se trouvait dans une bibliothèque pour une raison inconnu (même lui ne savait pas ce qu’il cherchait) fouillait dans les livres de cette bibliothèque, quand un homme surgit de nulle part et commença à lui racontait l’histoire de Sparda, Vergil qui voulait être tranquille menaça cet étranger avec son Yamato, mais l’étranger ne semblait pas avoir peur de la souffrance, il marmonna des paroles sur ce que les humains éprouvent devant le mal, Vergil ne comprenait pas où il voulait en venir il décida de le suivre, ce dernier se présenta sous le nom d’Arkham et l’accompagna jusqu’à jusqu’à l’entrée d’une tour, là ils se séparèrent Vergil entra dans la tour pour l’ activer, tandis que Arkham partit remettre une invitation à Dante qui possédait la clé qui leur manquer à savoir l’amulette de Dante, Vergil activa la tour comme prévu, tout était en place il ne restait plus qu’à attendre Dante, Vergil attendait au sommet de la tour que Dante viennent.

Alors qu’ils attendaient Dante, Vergil et Arkham sentirent la présence d’une intruse Arkham qui semblait avoir un lien avec cette fille humaine partit à sa rencontre mais il ne la tua pas, Vergil le savait mais pour l’instant la priorité était de bien accueillir Dante, après une longue attente Dante arriva finalement, après une courte discussion Vergil décida d’attaquer Dante il se battirent sans pitié mais Vergil l’emporta et prit l’amulette de Dante avant de le transpercer avec ‘Rébellion’, Arkham arriva le moment était venu d’ouvrir le portail vers le monde inférieur, mais alors qu’ils allaient partir Dante se réveilla Vergil en conclu que le démon qui était à l’intérieur de Dante venait de se réveiller, Vergil voulut en finir mais Arkham l’en empêcha en disant que sa ne servait plus à rien de se battre avec Dante, Vergil le suivit mais la guerre entre lui et son frère Dante était loin d’être fini.

Chapitre 2 : Duel des 2 frères démoniaque, la femme sacrifier, révélation.

Vergil et Arkham sautèrent du haut de la tour, des démons les attaquèrent Vergil les élimina un par un et réussit à se frayer un chemin, mais il entendit un bruit derrière eux c’était Dante qui les poursuivait, Vergil se tourna vers Arkham, ce dernier donna un ordre au leviathan (une créature qui survole la tour) ce dernier avala Dante, au moins ils seraient tranquilles pendant un moment, Vergil et Arkham atterrirent devant l’entré du sous-sol de la tour, maintenant il fallait se rendre au fin fond de la tour pour la rendre complète.

Vergil pénétra devant il devait résoudre les énigmes de la tour ainsi ils affrontèrent Nevan un démon ressemblant à une femme, ils récupérèrent une boule d’énergie qui servait à activer un pont qu’ils activèrent, alors qu’ils se dirigeaient vers la prochaine porte ils entendirent un tremblement de terre se produit puis il entendirent des coup de feu, Dante avait terrasser le Leviathan mais Vergil et Arkham avait encore une grosse avance, alors que Arkham venait d’ouvrir la porte Vergil le tua car pour lui il était trop émotif, incapable et inutile, Vergil continua sa route seul.

Il trouva une deuxième boule d’énergie et alla activer le deuxième pont, il fut sur un pont attaquer par un cheval démoniaque géant, Vergil réussit à le battre et continua, finalement il arriva au lieu où il fallait activer complètement la tour, il fut attaquer par Beowulf un très ancien démon, mais Dante l’avait déjà affaibli Vergil n’eu aucun mal à c’en débarrasser, il récolta de nouvelle arme grâce à l’énergie de Beowulf, il versa son sang dans le socle et y mis les deux allumettes, il attendit un moment mais ça ne marcher pas il manquai quelque chose, alors qu’il était entrain d’y réfléchir Dante arriva et après une courte discussion un nouveau combat sanglant s’engagea entre Vergil et Dante, après de longue minute de combat, l’intruse nommer Lady qui est en fait la fille d’Arkham arriva en prétendant que Vergil avait manipuler Arkam, puis le combat s’arrêta en raison de la fatigue de Dante et Vergil.

C’est alors que Jester un bouffon pour le moins étrange apparu et se moque de Vergil, Dante et Lady, Vergil ne le supporta pas et attaqua Jester mais il était trop affaiblie Jester le repoussa sans problème puis il s’avéra que Jester était en réalité Arkham ce dernier mis à terre Dante et utilisa le sang de Lady qui était la clé qu’il manquait pour activer la tour, Arkham profita de la surprise provoquer par l’activation de la tour pour faire chuter Vergil, Dante et Lady, Vergil tomba lourdement sur une pierre et fut assommé tendit que Arkham allait ouvrir le portail, mais Vergil se reveilla et refusa de laisser tomber et commença à gravir la tour.

Chapitre 3 : JACKPOT : Les chocs finaux

Vergil commença à gravir la tour, les démons étaient plus puissant et plus nombreux mais cela ne ralenti pas Vergil, Vergil sortit finalement du sous-sol de la tour il devait à présent gravir la tour il commença à gravir petit à petit, des démons arrivèrent pour lui barrer la route mais Vergil s’en débarrassa facilement, finalement il trouva une entrer alors qu’il allait franchir la porte et rentrer dans la tour une lumière s’alluma derrière lui et des démons en forme d’anges apparurent et attaquèrent Vergil, qui les battu non sans mal, Vergil continua sa route.

Il arriva dans la bibliothèque de la tour, Lady se trouver dans cette bibliothèque mais Vergil l’ignora complètement et continua sa route, il devait résoudre une autre énigme après de longue recherche trouva la pierre de lune puis la pierre solaire et ouvrit la porte, le portail était là il fallait juste le franchir, mais un démon noir qui avait la forme de Vergil Doppelganger attaqua Vergil, qui après l’avoir exposé à la lumière réussi à le battre, Vergil pénétra finalement dans le monde inférieur.

Le monde inférieur était apparemment diviser en plusieurs parti, Vergil avança puis franchi un mini portail et se retrouva dans un plateau d’échec géant, Vergil attaqua les pièces mais il en revenait sans cesse finalement Vergil compris qu’il devait détruire le Roi, Vergil fonça sur le roi et le détruisit finalement tout les pièces disparurent. Vergil continua la route toute tracer par son frère, il arriva finalement un endroit étrange il vit Dante en difficulté face à Arkham qui avait pris la forme d’un démon complet.

Pour la première fois depuis longtemps Vergil décida d’aider Dante à terrasser Arkham, un long combat s’en suivi mais finalement Dante et Vergil réussirent à vaincre Arkham, Vergil vit l’épée de leur père Force Edge et les 2 amulettes, il plongea dans le fond du monde inférieur.

Ils tombèrent dans la cascade démoniaques Vergil récupéra Force Edge et son amulette mais il lui faut celle de Dante, après un cours échange de paroles, un combat légendaire s’en suivi Vergil et Dante se battirent avec toutes leurs forces et c’est au terme d’un long combat que Vergil fut battu, il tomba de la cascade dans le fin fond du monde inférieur.

Vergil affaibli après une très longue chute se releva, il entendit un rire derrière lui, il se retourna et vit 3 yeux rouges briller dans l’ombre, c’était lui l’adversaire que son père avait affronté, Vergil savait qu’il n’y avait aucune échappatoires il dégaina son Yamato et fonça sur le mystérieux adversaire.

Chapitre 4 : Nelo Angelo

Vergil se réveilla, il ne savait où il était, il ne savait pas ce qui c’était passer après qu’il est attaqué le mystérieux adversaire, il ne pouvait pas parler, il regarda sa main il était dans une armure noir, il avait dans les mains une épée étrange, il regarda autour de lui tout était trouble, il fit un tour sur lui-même il était dans une chambre d’un château, il vit un miroir mais il y avait Dante derrière ce miroir, il s’approcha de Dante, traversa le miroir, une force inconnu le pousser à affronter Dante il lui demanda de le suivre, et ils se battirent sur une cour du château, alors que Vergil allait achever Dante il vit l’amulette de se dernier retrouva temporairement sa véritable personnalité, il lâcha Dante et partit.

Vergil se retrouva sur le toit du château, il ne comprenait pas ce qu’il lui arriver pourquoi avait t’il cette apparence, d’où lui venait cette nouvelle force qu’il avait, et surtout il avait l’impression que quelqu’un le manipuler à distance comme un pantin, il se rendit également compte que les démons ne l’attaquaient plus comme avant, au contraire ils obéissaient à ces ordres sans broncher, alors qu’il était entrain de songer à tout cela, des nuages envahirent le ciel et dans un éclair rouge l’oiseau démoniaque géant Griffon apparu sur le toit du Colysée, Vergil s’en approcha de plus près et vit que Dante était entrain de se battre avec Griffon, Vergil n’intervenait pas et au bout d’un moment l’oiseau s’enfuit, Vergil poursuivit et finalement l’isola dans une petite salle remplit d’eau où il s’affrontèrent à nouveau, Dante battu Vergil qui battit en retraite.

Vergil se rendit dans une salle isolé du château il se reposait de ses blessures, il avait de plus en plus de mal à contrôler son corps, Vergil se reposa jusqu’à ce que la nuit tomba une nuit véritablement noir où on ne voyait rien, l’orage, un vrai orage éclata Vergil sentit tout d’un coup la présence de Dante, il entendit le pont-levis s’actionnait, Dante n’était pas loin, il entendit également le bruit du cris d’un démon sûrement le démon Nightmare qui faisait face à Dante, plu tard la porte derrière Vergil s’ouvrit c’était Dante, alors qu’un nouveau engagé le combat une force surpuissante envahit Vergil cette fois ci il ne contrôlerait pas ses mouvements, ce n’était pas Vergil mais Nelo Angelo qui se battait contre Dante mais il perdit ce combat, son amulette se décrocha de son coup et il se téléporta.

Il se retrouva sur le bord de l’île, alors qu’il récupérait de ses blessures la force mystérieuse se dissipa violemment, Vergil était à nouveau lui-même mais il ressentait une douleur tellement extrème qu’il s’evanouit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vergil Sparda - Fiche validée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Suggestion] Instaurer une fiche de Présentation (validée)
» [Fiche] judoBoy
» [Fiche] jeune-demon et radine
» [Fiche] Sombre-Panda
» Fiche d'accueil et de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Town :: RPG(s) Secondaire(s) :: RPF - La Cité du Crépuscule - Saison 2 ~ "Vérités" :: 

 :: 
Palier d'Eveil
 :: Fiches supprimées
-
Sauter vers: