Twilight Town
Salutation à toi nouveau venu !

En cette année 2014, nous t'accueillons à bras ouvert !
Viens t'inscrire, et rejoints l'équipe de la Cité du Crépuscule toujours de bonne humeur et pleine de surprise !

A bientôt peut être pour partager les aventures de Sora et Cie ! Smile

Cordialement, Twilight et l'équipe administrative de Twilight Town !

Twilight Town


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

.:. Mes Partenariats .:.                      


Partagez | 
 

 :: II - Hall - Bibliothèque ::

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
An'Lian
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 139
Localisation : Là où rêves et réalité se rencontrent...
Emploi : Etudiante à plein temps T.T
Loisirs : ...
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   28/10/2009, 01:25

En dépit de la désagréable impression qui ne voulait pas disparaître, Frederic poursuivait sa lecture, tout en se posant des questions. Les sons étranges ne se manifestaient plus, et apparemment, il avait été le sul à les entendre, sinon, le Maire et son interlocuteur seraient descendus voir ce qui était anormal en ces lieux, puisqu’il était évident que les sons qu’avaient perçus le musiciens quelques minutes plus tôt n’étaient pas très normaux… Surtout que le Maire n’avait pas l’air de posséder d’instrument de musique dans sa demeure, et encore moins des clochettes. Et le musicien n’avait pas besoin d’avoir inventé l’eau chaude pour mettre en relation ce que lui seul avait entendu et le don que lui seul possédait, même si ce genre de phénomène ne s’était jamais produit auparavant. Mais à vrai dire, il n’avait jamais vraiment eu l’occasion de mettre en pratique le côté réellement utile de ce qu’il avait acquis à un prix élevé concernant sa propre personne. A moins, que, bien entendu, il n’ait des hallucinations, et dans un certain sens, affirmer cela ne serait pas complètement faux… Mais bon. Il n’était pas vraiment prêt à admettre qu’il avait des déficiences mentales, lui qui avait quitté son monde d’origine au mieux de sa forme. Ou presque. Il était vrai que passer quelques années de sa vie à errer dans les Ténèbres pouvait laisser quelques séquelles, mais le phénomène sur lequel le magicien s’interrogeait ne pouvait être causé par cela. Sinon quelqu’un lui aurait déjà fait remarqué qu’il n’avait pas la tête sur épaules, or, ni Naxlyd ni Twilight ne lui avait fait remarquer. Il n’était donc pas atteint de folie, tout du moins, dans l’immédiat… Il y avait aussi une possibilité pour que son inconscient lui joue des tours, mais ce qu’il avait entendu avait une étrange impression de… réel. Et étant donné que pour le moment il n’avait rien de mieux à faire que de lire ou de se creuser les méninges sur ce qu’il venait de lui arriver, le choix était bien vite fait. Les livres de Twilight ne s’envoleraient sûrement pas – à moins qu’ils ne soient magiques, mais Frederic n’en avait pas eu l’impression. L’attention du musicien se porta ainsi sur le souvenir qu’il avait du son de clochette qu’il avait entendu pendant les premiers instants de sa lecture, tentant d’identifier quelque chose de familier. Toutefois, il eut beau se creuser les méninges et faire travailler son esprit, la seule chose qu’il parvint à identifier, ce furent les notes qu’il avait entendues, détail qu’il garda dans un coin de sa mémoire.

Il semblait que le Maire et le citoyen que Frederic ne connaissait pas avaient fini leur discussion depuis un petit moment, puisque les voix des deux interlocuteurs ne parvenaient plus aux oreilles du musicien, qui, de toute façon, était incapable de saisir le sens des propos prononcés compte tenu de la distance et des obstacles qui l’avaient séparé de Twilight et du jeune inconnu. Ces deux derniers devaient à présent se trouver dans le Salon Blanc, là où le Maire avait dit quelques minutes plus tôt au magicien qu’il tiendrait une réunion avec ses partisans. Probablement pour les informer, en partie, de la mort du guerrier à laquelle avaient assisté Naxyld et C. Zelig en arrivant sur la Place des Fêtes. Le dénommé Auron, qui avait occupé une place importante dans le cœur de Twilight, d’après ce que le musicien avait pu en déduire des confidences que lui avait faites le Maire avant de partir pour la Salon Blanc. Le fil des pensées de Frederic s’interrompit lorsque l’homme aux yeux noir onyx entendit pénétrer une autre personne dans la Bibliothèque, qui n’était pas le Maire, mais quelqu’un qu’il connaissait, sans pouvoir prétendre le connaître parfaitement jusqu’au bout des ongles. Après tout, le guerrier originaire d’Eclypse lui en avait peu dit sur lui… et sur la raison pour laquelle il lui avait posé une unique question, portant sur ses sentiments, au sens de l’amour pour une femme. Et probablement qu’il ne le saurait pas avant un moment, puisque le musicien ne comptait rien lui demander de plus pour le moment, pas avant qu’il n’ait récupéré complètement des soins qu’il avait prodigués à Twilight. D’ailleurs, il se demandait vaguement comment allait le prendre ce dernier lorsqu’il apprendrait le prix de l’action de C. Zelig… qui ne regrettait rien, mais qui espérait que le Maire ne prenne par sur lui en sachant ce que le musicien avait fait. Et puis, de toute façon, c’était fait, et les rivières ne coulaient pas à l’envers, non mais sans blague. Les yeux rivés sur le texte du bouquin qu’il tenait, une part de l’esprit de Frederic était occupée à déchiffrer de nouveau les caractères, et une autre à s’occuper de la situation présente. Deux autres voix s’élevaient du hall, qui n’appartenaient plus au Maire et au citoyen inconnu, mais à deux filles, probablement assez jeunes compte tenu du timbre de leur voix. Encore deux personnes que Frederic ne connaissait pas, mais il n’avait pas la prétention de connaître tout et tout le monde alors qu’il était arrivé dans ce monde il n’y avait pas si longtemps que cela. De toute façon, ce n’était pas la première de ses préoccupations. Apparemment, le Maire le cherchait, ce qui signifiait que la réunion était plus ou moins terminée. Les mots qu’employa Naxyld firent légèrement tiquer le musicien, mais il parvint à cacher son étonnement en gardant la tête baissée vers le livre posé sur la table.

Ordonné’ ? Quelle drôle manière de tourner les choses, alors que le guerrier d’Eclypse avait affirmé suivre le musicien. Non pas que ce dernier fasse une crise de jalousie, loin de là. C’était juste que le fait que Naxyld se mette aussi facilement sous les ordres d’un autre qui dérangeait Frederic, mais après tout, il n’allait pas en débattre avec son compagnon. Ce dernier vivait comme il l’entendait, tout comme Frederic lui-même entendait se forger ses propres opinions et suivre sa propre voie. Si Naxyld préférait ne pas à avoir trop réfléchir et suivre les directives d’un autre, il ne l’empêcherai pas. Tout comme il ne forcerait en aucun cas le guerrier à suivre ses propres décisions concernant la Cité et la position qu’il prendrait vis à vis du conflit. D’un geste nonchalant de la main, le musicien tourna une page du livre qu’il lisait, tout en attendant la suite des propos de Naxyld. Car suite il allait y avoir, étant donné que le guerrier s’était rapproché et observait à présent la multitude de livres posés sur les différentes étagères de la Bibliothèque. Le musicien apprit donc la raison pour laquelle Twilight n’était pas venu de lui-même mais avait envoyé quelqu’un d’autre – ce qu’il ne blâmait pas, au passage. Il était question d’Auron, et Naxyld ignorait sûrement que le Maire lui avait déjà parlé de lui lorsqu’il était en sa compagnie dans la Salle de Contrôle. Il n’avait donc pas besoin de poser des questions à Twilight, surtout qu’il n’avait pas la volonté de remuer le couteau dans la plaie ouverte dans le cœur du Maire… Il était plutôt étrange de voir à quel point Frederic se préoccupait de l’homme aux cheveux argentés sans pourtant adhérer complètement à ses idéaux et convictions. Mais plus il y réfléchissait, plus Frederic se disait que se ranger du côté de l’Organisation pourrait être difficile et dangereux. Dans le sens où il n’était pas certain d’acquérir la confiance des êtres dénués de cœurs, et que ces derniers devaient posséder un certain talent pour la manipulation, comme leur avait montré Marluxia.

Finalement, le musicien ferma son livre. Dès l’instant où il avait appris que le Maire rendait hommage à Auron, il avait décidé qu’il se rendrait à la Colline du Couchant, avec ou sans Naxyld. Pour lui, c’était nécessaire, même s’il n’avait pas personnellement connu l’homme qu’était l’ami de Twilight, et que cette homme là avait certainement dû avoir des convictions proches de celles du Maire. Frederic se leva et se dirigea vers l’étagère de laquelle il avait retiré le livre, proche de l’endroit où se tenait Naxyld, puis le rangea dans l’espace vide qu’avait laissé son retrait. Au passage, il dénota dans son esprit le passage qu’avait fait Naxyld du tutoiement au vouvoiement, sans plus s’en offusquer. Que le guerrier s’adresse à lui de cette manière ne le dérangeait pas, cela l’amusait plus qu’autre chose puisqu’il ignorait la raison de ce changement. Et lui-même n’était pas prêt de vouvoyer de nouveau ou tutoyer le guerrier d’Eclypse, puisque seul le silence régnait. Il espérait juste que cela n’allait pas vexer le guerrier… Converser dans le silence était un art que certains maîtrisaient plus que d’autres. Un petit signe de la main accompagné d’un sourire fut la seule invitation donnée par Frederic à Naxyld de le suivre, puis le musicien se tourna vers la jonction entre le Hall et la Bibliothèque. S’en approchant, il constata que les deux jeunes filles étaient toujours présentes puisqu’elles discutaient, patientant dans les marches de l’un des escaliers. Frederic les salua d’un sourire puis poursuivit sa route vers le Salon Blanc, où attendaient les autres…


Manoir - Hall – Bibliothèque => Frederic C. Zelig => Salon Blanc
Revenir en haut Aller en bas
http://metalia-rpg.forum-actif.net
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   29/10/2009, 22:57

Eiko écoutait attentivement Laruxie. Apparemment le maire devait lui rendre ses « pouvoirs »…Sur le coup, la petite invokeuse ne comprit pas. Mais elle ne chercha pas à en savoir plus, après tout, cela ne concernait que le maire et elle. Ensuite, Laruxie dit à Eiko que Twilight allait lui poser des questions sur elle, sur son monde et le reste…Non mais oh ! Et puis quoi encore ?! Ah quoique…en y pensant, y’avait rien d’indiscret là-dedans. Eiko touche sa corne, et se remit alors à penser. Il est vrai que le maire ne savait rien sur elle, vu qu’elle venait d’arriver. Mais sur son monde, peut-être savait-il des choses ! Et puis, Djidane lui avait surement expliqué comment était Héra ! Il n’y a aucun doute là-dessus ! E
Eiko se mit alors à stresser un peu...Peut-être ne pourrait-elle pas retourner dans son monde ? Non, ce n’était pas le moment de penser à ça ! Eiko était heureuse d’avoir vu Djidane, alors, pas besoin de remettre son moral à la tristesse maintenant.
La petite fille regarda alors quelqu’un descendre des escaliers : c’était un homme qui était présent dans le Salon Blanc tout à l’heure (Naxylid). Elle ne lui porta pas plus que ça d’intention, mais enfin, elle le détailla tout de même, on ne sait jamais. Eiko reporta alors son regard sur Laruxie, et se demandait toujours ce qu’était cette histoire de pouvoir. Le fait d’en demander plus à Laruxie la démangeait, mais elle devait se retenir…Oh, et puis non !


-Dis Laruxie…c’est quoi les pouvoirs qu’il doit te rendre ?

Alors qu’Eiko posait la question, elle sentait déjà le fait de s’en vouloir d’être indiscrète monter en elle. Mais, après tout, si le maire posait des questions à tout le monde, pourquoi est-ce qu’Eiko n’aurait pas le droit ? Bon, certes, Twilight était le chef de la ville et Eiko une simple enfant citoyenne, mais même !
Maintenant il fallait attendre la réponse de Laruxie, et c’était même pas sûr qu’elle lui la donne…Après tout, tout cela ne regardait pas l’invokeuse…
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Lyriu
Lvl 48
Lvl 48
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1222
Age : 27
Localisation : Twilight Town
Emploi : ancienne gérante des chaumières
Loisirs : Torturer son petit frère (moi aussi je t'aime Angellis <3)
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   30/10/2009, 23:36

Après avoir parlé et expliqué la situation à Eiko je m'étais étirée attendant qu'elle parle, cependant elle mit du temps avant de poser sa question. Elle réfléchissait sûrement avec tout ce qu'elle devait encore apprendre il valait mieux qu'elle assimile assez vite sinon elle serait débordée par les évènements... ou peut-être pas. Entre temps des bruits de pas derrière nous résonnèrent, je jeta un coup d'oeil et je reconnu Naxyld qui se dirigeait vers la bibliothèque. Le bourdonnement de parole sortirent par la porte entrouverte puis d'autres pas passèrent, du coin de l'oeil je vis un jeune homme avec un haut-de-forme et une cape sortir de la bibliothèque et se diriger vers le Salon Blanc. Eiko posa sa question quelques secondes après.

-Dis Laruxie…c’est quoi les pouvoirs qu’il doit te rendre ?

Sur le coup, je ne compris pas pourquoi elle me pose cette question,en faite, je m'attendais à d'autres, pas à celle-ci! Je me repencha sur mes jambes et réfléchis...

-Eh bien, à vrai dire je ne m'attendais pas à ce que tu me demandes ça... Mais je ne peux pas vraiment te répondre, je n'en ai jamais eu l'utilité jusqu'à présent enfin je m'entrainais de temps à autre tout de même... mais...

Je m'embrouillais tout en cherchant une sortie de secours à cette question. Puis je tendis l'oreille vers le Salon Blanc et je remarqua qu'il y avait moins de bruits. Une échapatoire! Je me leva d'un bon et remonta les quelques marches jusqu'au premier étage. Je fis signe de me suivre à Eiko.

-Je crois qu'il est temps d'y aller.

Je poussa la porte de la bibliothèque et croisa Naxyld. J'adressa un sourire à l'homme puis actionna le mécanisme qui ouvrit le sol pour faire aparaître les escaliers allant jusqu'à la Salle de Contrôle. Je me retourna vers Eiko qui m'avait suivi, je lui fit un sourire puis je descendis les marches, je les contourna et enfin j'ouvris la porte mennant à notre destination.

Hall-Bibliothèque => Laruxie => Salle de Contrôle
Revenir en haut Aller en bas
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   3/11/2009, 13:13

Eiko regardait toujours Laruxie : elle avait l’air surprise de la question que celle-ci lui posait. Après tout, il n’y avait rien d’étrange dans cette question, non ? Eiko se gratta alors la tête et se demanda si elle n’avait pas fait une erreur en posant cette question. C’était une question tout à fait normale pourtant…La petite invokeuse ne comprit pas l’étrangeté de sa phrase, mais aucune importance. Le plus important pour l’instant était que Laruxie lui réponde à sa question, pour qu’Eiko puisse en savoir un peu plus sur elle, car pour tout dire…elle ne savait pas grand-chose d’elle. Et là, surprise, la jeune fille aux cheveux roses ne lui donna pas mieux d’informations…Eiko fut alors déçue : elle aurait tant aimé comprendre pourquoi elle n’avait plus ses pouvoirs, car après tout, Eiko aussi avait perdu les siens à un moment de sa vie. Mais enfin, pas la peine de s’attarder là-dessus. La petite invokeuse regarda alors Laruxie puis lui fit un sourire, totalement inutile. Si Laruxie ne voulait pas répondre à la question maintenant, ce n’était pas un problème, loin de là. De toute façon, tôt ou tard, Eiko comprendra bien qu’elle est la force de cette fille d’une manière ou une autre.
Laruxie se leva alors et dit qu’il était temps de se rendre à la salle de contrôle. Elle se mit donc à partir, et Eiko la suivit. Elle regarda attentivement la façon dont la jeune fille rose ouvrit le passage pour se rendre dans la pièce. Eiko entra alors après Laruxie.


Hall-Bibliothèque>> Eiko>>Salle de Contrôle
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Xemnas
Le Supérieur
Le Supérieur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 796
Age : 24
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   4/11/2009, 20:39

Toujours un silence radieux ou plutot surprenant. En même temps, cela se comprenait. Mort d'un homme, le respect envers lui, lui rendre hommage. Mais Naxyld en avait mal a la tête. Il ne pensait qu'à lui en ce moment. Le Guerrier n'était pas a sa place ici. Ce Monde était plus qu'étrange. Même les Guerres n'étaient pas les mêmes. Pourquoi était-ce s dure de repenser a ces moments passés. Il est vrai qu'il étaient tous mauvais mais le présent n'arrange pas les choses non plus. Il était temps d'aller voir le Maire. De plus, Frederic avait ranger son livre et était partis lui.
Ce que voulait faire Naxyld, c'était s'en aller de ce Monde, mais le Maire a besoin de lui pour l'instant, il est temps qu'il fasse quelque chose.
Mais en passant par la porte, le Guerrier entendit des voix, celles des filles présentes ici.

-Dis Laruxie…c’est quoi les pouvoirs qu’il doit te rendre ?

Des pouvoirs... volés. Ces pouvoirs doivent être rendus. Cette fille n'est pas ordinaire. Elle est particulière et cache des choses auquel elle ne veut pas faire part... tout comme Naxyld.

-Eh bien, à vrai dire je ne m'attendais pas à ce que tu me demandes ça... Mais je ne peux pas vraiment te répondre, je n'en ai jamais eu l'utilité jusqu'à présent enfin je m'entrainais de temps à autre tout de même... mais...
Hypothèse verifier. Cette fille ( Laruxie ) cache des choses, elle marque des pauses et se sent mal devant l'autre fille ( Eiko ). De quoi avoir des informations sous la main. Toutes informations et bonnes a prendre mais une chose est importante, la question a se poser est qui est " il " ? Cette fille ( Eiko ) qui a poser une question a pretendu la présence d'une personne. Qui cela peut-il bien être ? L'Organisation ? Le Maire ? Un Voleur tout simplement ?
Trop difficile a savoir mais Naxyld n'avait aps le temps de chercher des informations. Il fallait se meler des affaires, des siennes.
Il se mit donc en route, tout commes les filles le faisaient sans avoir remarquer que le Guerrier était a l'écoute de celles-ci. Le Guerrier d'Eclypse passa don la porte en regagnant la Salle ou est présent en ce moment même Frederic et le Maire.

Manoir - Hall – Bibliothèque => Naxyld => Salon Blanc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.khisland.info
Twilight
Lvl 100
Lvl 100
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14925
Age : 30
Localisation : La Cité du Crépuscule
Emploi : Gérant de la Cité du Crépuscule.
Loisirs : M'occuper des citoyens.
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   30/11/2009, 01:41

Colline du Couchant => Twilight, Naminé, Eiko, Djidane => Passage => Hall/Bibliothèque.

Le temps nous était compté ... sans vouloir être bref, j'espérait ne pas être partis comme un voleur de la Colline, laissant les autres agir à leurs missions.

Mais, ils m'avaient redonné confiance en moi, et semblait tous prêt à agir en conséquence. Ils étaient prêt à tout pour ce battre et deffendre ce qu'il compte le plus pour eux avant tout !

A présent, nous étions de nouveau rentré au Manoir, mais beaucoup moins qu'au départ. Ne restant que Naminé, Eiko, Djidane et moi même ... Le Passage que j'avait ouvert plus tôt à la Colline apparut dans le contre-bas du Hall du Manoir. En dessous même, d'où se trouvait une surface élevé pour monté au étage supérieur menant vers la Bibliothèque et le Salon Blanc. Ou bien plus précisément en face de la grande bée-vitrée qui donnais sur le Jardin un peu en désordre du Manoir Abandonnée ...

Nous voici donc tout les quattres de nouveau au Manoir. Eiko et Djidane un peu surpris par le soudain déplacement de ma part, mais Naminé elle restait plus habituer à ce genre de passage, dont elle connaissait les moindres secret ... Etant une Simili elle aussi avait ce don, dont elle ne se servais pas toujours en faite ... Naminé ... es-ce peut être le moment que de lui parler de ... ce que j'ai vue dans mon passé ? ... Je vais peut être juste lui demander son Livre a prêter si cela ne lui dérangerais pas ...


- Hmm, Djidane, et Eiko, rejoignés déjà Laruxie à la Salle de Controle. Djidane vérifie si il n'y a aucun dégâts et si Laruxie vas bien. Je vous rejoinds après, je dois juste parler a Naminé un instant ... Merci les amis ...

Ainsi Djidane et Eiko, seront de moins ici, pour m'éviter d'être contrarier dans ce que je devais dire ou plutot demander à Naminé, qui elle semblait très surprise et gênée de ce que je venais de dire ... Serait-elle perturbée par quelque chose d'important dont elle me cacherais la vérité ? ... Je n'en savais trop rien pour le moment, mais je ne savais pas quoi lui demander concernant ce que j'avais vue avec Chronos ici même. C'est pourquoi j'allais rester silencieux à ce sujet seulement ... J'attendis donc le départ de Djidane et Eiko. Puis voir si Naminé allait réagir ou non à tout cela ... Elle devais certainement se questionner sur quoi j'allais lui parler. Elle me posera peut être la question qui sais ? ... Nous verrons bien ...

Après cela, j'irais constater ce qu'il c'est passé dans la Salle de Controle, et par la même occasion rendrais les pouvoirs à Laruxie. Djidane lui s'occupera de crées un nouveau Capteur pour le prochain Gardien. Qui n'est nul autre que ce Kaze, dont la puissance est ressentis par tous présent sur la Colline ... Nous avons la chance d'avoir un tel élément. Il me rappel tant Auron ... Quand à Naminé, elle m'assistera et m'aidera pour rendre les pouvoirs de Laruxie. Eiko restera au coté de Djidane, étant donner qu'ils se connaissent ... Ils seront bien mieux ensemble qu'autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://darkheartI.skyblog.com
Garland
Lvl 18
Lvl 18
avatar

Masculin
Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : Terra
Emploi : Gros méchant
Loisirs : FF IX
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   2/12/2009, 18:48

Après quelques paroles échangées dans la panique par un peu tout le monde, le Maire pris la parole. Ecoutant les propositions de tout le monde, il eu toutefois l’idée de vérifier sur son capteur de Simili pour voir si l’inconnu était, oui ou non, un simili. Soulagement, Twilight les informa que non, il s’agissait donc bien de quelqu’un d’autre, ce qui ne voulait pas dire que ses intentions étaient bonnes. Le Maire de la Cité du Crépuscule se dépêcha donc de donner des ordres à tout le monde, il fallait retrouver celui qui se faisait nommer Unknown. Alors que la plupart des Gardiens étaient rapatriés un peu partout dans la Cité, Twilight demanda au génome de l’accompagner, lui, Eiko et Naminé dans le Manoir, sûrement pour voir ce qui avait été fait et si Laruxie allait toujours bien. Djidane, qui tenait toujours la petite Invokeuse par l’épaule, regardait les autres se mettre en mouvement alors que le Maire lança une réplique à Eiko qui fit sourire l’Ex-Tantalas.

-‘‘Tu parles, si il croit qu’il va se débarrasser d’Eiko comme ça, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au coude.’’

Le génome se tourna en direction créé par le Maire puis se frappa la poitrine avant d’y rentrer, chose qu’il avait l’habitude de faire pour montrer aux autres qu’il avait confiance en lui. Ainsi, le groupe de quatre le pénétra pour se retrouver dans le Manoir et, plus exactement, dans le Hall. Djidane jeta quelques coups d’œil autour de lui puis annonça, un sourire aux lèvres.

- Au moins, il ne semble pas avoir fait de dégâts, c’est déjà ça.

Le brigand regardait tout autour de lui, histoire de chercher un quelconque indice, mais se retourna subitement lorsque Twilight lui demanda d’aller jeter un coup d’œil à la salle de contrôle avec Eiko le temps qu’il parlait de quelque chose avec la petite similie aux cheveux blonds. Peu curieux, Djidane se contenta d’hocher la tête puis se dépêcha vers l’endroit où devait encore se trouver Laruxie, tout en sachant que la petite Invokeuse le suivrait.

Hall/Bibliothèque => Djidane, Eiko => Salle de contrôle.

désolé pour la taille du poste, j’ai pas beaucoup de temps en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko ~
Lvl 07
Lvl 07
avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : à Twilight Town
Emploi : ...
Loisirs : euh....rien xD
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   2/12/2009, 23:07

Après qu’Eiko eu raconté tout ce qu’elle avait à dire sur ce qu’il s’était passé au manoir, Namine s’approcha de la petite invokeuse et lui posa une main sur l’épaule, tout en disant qu’elle resterait ici avec elle. Djidane vient ensuite pour rassurer la petite fille, qui lui fit immédiatement un sourire. Tout le monde se mit alors à parler à son tour, chacun exprimant son idée sur ce qu’Eiko venait de conter. Djidane commença à poser des questions, et ainsi de suite. Certains eurent l’idée de se rendre au manoir seul pour voir ce qu’il s’y passait. Le maire dit alors que l’Organisation ne pouvait pas accéder à l’ordinateur, en quelque sorte. Il répondit ensuite à Haru que tout le monde allait retourner dans le manoir. Il parla ensuite d’une sorte de capteur, Eiko n’avait pas tout suivit, étant trop captivée par Djidane se trouvant près d’elle, et son attention étant surtout portée sur toutes les personnes présentes ici. Le maire dit alors qu’aucun membre de l’organisation n’était dans le manoir…mais alors, qui pouvait bien être l’homme en noir ? …aucune idée. Pour finir, le grand comme Eiko le nommait si bien, donna une tâche à chaque personne se trouvant sur la colline. Apparemment, la petite invokeuse devait aller au manoir avec Djidane, Namine et le maire. Tant mieux ! Elle n’avait aucunement l’envie d’aller errer seule dans les rues de la ville, et puis de toute façon, cela l’aurait étonnée que le maire la laisse aller ainsi se promener dans la cité.
Djidane et Namine se trouvait toujours près d’Eiko, qui s’en voulait toujours de ne pas avoir pu faire quelque chose pour Namine, lorsque que soudain, le maire ouvrit un passage. Mais, tout le monde avait ce pouvoir ici ? Eiko, peut-être, pourrait-elle le faire un jour ? Non, autant ne pas rêver…elle n’était pas assez forte pour cela, et puis, peut-être que ce mystérieux pouvoir était réservé uniquement aux personnes n’ayant pas de cœur et aux personnes venant du même monde. Le maire se tourna alors vers l’enfant, et lui dit que leur sortie à la colline était maintenant faite. Quoi ?! Comment ça faite ?! Non non non, Eiko n’était pas d’accord ! Ils n’étaient pas que tout les deux en plus ! Lorsqu’ils arriveront au manoir, Eiko irait immédiatement s’expliquer avec le grand là-dessus, hors de question qu’il s’en tire ainsi !

[…]

Ils étaient à présent tous dans le Hall, grâce à un moyen de transport rapide, dirons-nous…Twilight dit alors à Eiko et Djidane de se rendre dans la Salle de Contrôle pour voir Laruxie...Oui c’est vrai après tout, elle était seule là-bas ! Eiko se mit alors à suivre Djidane, mais avant de partir, elle se mit à courir vers le maire et le regarder dans les yeux


-Tu t’en sortiras pas comme ça, grand ! j’suis pas d’accord moi ! on avait dit tout les deux hein, et là, on était pas tout les deux…tu verras, on se débarrasse pas de moi comme ça hein !

Puis, elle se dirigea vers Djidane et tira la langue au maire…après tout, ce n’est qu’une enfant, mais aucune raison d’être impolie ! Elle lui fit ensuite un sourire, puis se mit en direction de la salle de contrôle avec Djidane.

Hall/Bibliothèque => Eiko => Salle de contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasylegend.forumactif.com/forum.htm
Namine
Lvl 50
Lvl 50
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 26
Localisation : entre la lumière et les ténèbres
Emploi : ...
Loisirs : Dessiner
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   7/12/2009, 00:13

Colline du Couchant => Twilight, Naminé, Eiko, Djidane =>(portail) => Hall/Bibliothèque.

Namine était très préoccupé par tout se qui se passait. Passant par la rencontre avec l’homme en noir à la découverte de la mort d’Auron et l’attaque des membres de l’organisation ? La sorcière blanche suivit le Maire avec Eiko et Djidane. Mais le « couple »(Djidane et Eiko ) devait partir avant le maire et la fillette. Le maire tenait à parler à Namine.

-Twilight : Hmm, Djidane, et Eiko, rejoignés déjà Laruxie à la Salle de Controle. Djidane vérifie si il n'y a aucun dégâts et si Laruxie vas bien. Je vous rejoinds après, je dois juste parler a Naminé un instant ... Merci les amis ...

*Aie, je pense que la ces le moment fatidique…Il vas falloir que je…lui dit tout ?*

Elle fit quand même un visage déranger…voir surprise un peu, surtout que se n’était pas vraiment le moment !Djidane parts dans le calme, comparer à Eiko qui fit une crise d’enfant « gâté » en tirant la langue avant de rejoindre l’homme singe dans la salle de contrôle. Namine regarda le Maire mais re regarda le sol trop déranger de le regarder dans les yeux. En regardant le Maire elle se lança.

-Vous deviez me dire quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://zero.kiryu.labrute.fr
Twilight
Lvl 100
Lvl 100
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14925
Age : 30
Localisation : La Cité du Crépuscule
Emploi : Gérant de la Cité du Crépuscule.
Loisirs : M'occuper des citoyens.
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   9/12/2009, 23:29

Au moins, tout ce passait vite comme prévus. Djidane partis en compagnie de Eiko vers la Salle de Controle. J'espérait vivement qu'il n'était rien arriver à Laruxie ! ... Sans quoi, elle risque d'être mal en point et il faudrais vite lui rendre ses pouvoirs.

Cependant, et avant toute chose. J'était rester ici en compagnie de Naminé, Eiko ne t'arda pas non plus à répliquer sur ma phrase dite plus tot lors de notre transport depuis la Colline. C'était assez simpa le dialecte qu'elle possédait. J'était stupéfait de voir cette jeune fillette aussi franche et impolie que cela ne me gêner pas du tout au contraire. J'était bien de voir que finalement, quelqu'un ce rend compte que je n'ai pas une affiche éternel de "chef" ou de "supérieur" ... voir nommé "Maire" pour cette cité ! ... Je suis avant tout quelqu'un ... un homme qui existe pour aider la Cité, et je ferais tout ce qui es en mon pouvoir pour continuer à le faire ...

Soit, après le départ de Eiko, et Djidane, tout deux rentrèrent dans la Salle de Controle, ne laissant plus que moi et Naminé face à face ... J'était un peu anxieux à l'idée de devoir lui demander cela ... mais il le fallait pour savoir certaine chose sur moi, sans devoir la brusquer dès le départ ... Je préfère y aller doucement ...


- Heu ... Oui oui Naminé, merci de bien vouloir resté à mon écoute mon amie. Voilà, en faite ses derniers temps quelque chose m'intrigue ... Et j'aurais eu besoin de faire quelques examens sur ton livre qui modifie les souvenirs des gens autour de toi ... Es-ce qu'il serait possible que tu me le prête un moment ? ... Bien sur, je ne veux pas te brusquer dans ma demande. Ne t'en fait pas je prendrais très bien soin de ton livre et te le restituerais en temps voulus. Ne t'en soucis pas. Smile

Lui disais-je avec un sourire très amicale envers elle. J'espérais qu'elle ne nie pas ma requête. Et qu'elle me le prêterais un moment. Ainsi je pourrais examiné et voir, si elle ne m'as pas jouer des tours concernant ma mémoire ... Ses dessins expliques souvent les souvenirs perdues de gens qu'elle leur prend. Je n'ai jamais vue son livre finalement ... Il est peut être temps de le faire ... Et constater pourquoi, je n'ai aucun souvenir de ce que j'ai vu ici même en compagnie de Chronos ... me voir moi, avec cet Unknown, et surtout Roxas et Naminé. J'étais de plus en plus intrigué sur cela ... Alors qu'autre chose urgeait le plus ... Et c'est sans tarder justement que une fois ma demande faite. Mon bipeur se mit en marche dans ma poche.

Je sortis alors vite fait le Capteur de Simili. Et appuya sur le seul et unique gros bouton d'en haut pour afficher l'écran radar des lieux de la Cité ... Au Manoir, j'y voyais Naminé dans cette pièce avec sa couleur respective la définissant. Et celle aussi particulière de Laruxie qui était à coté ... Ensuite, et dans le même lieu. Je vis la couleur qui sert à détecté les XIII juste devant la grille de mon Manoir ..., celui-ci s'approchais de plus en plus de la porte d'entré du Manoir ! Un Membre de l'Organisation se dirige donc ici !!!!!!!! SACRILEGE ... Je dois vite voir Djidane et les autres a la Salle de Controle ...


- Naminé ! Un Membre se dirige droit ici ... Je lui arpenta le bras alors soudainement ce qui surpris la jeune Simili au cheveux blonde. Et la traina en courant en direction de la Salle de Controle. Vite dépêchons avant qu'il n'entre. Je ne fuis pas, je dois faire quelque chose d'important avant de me battre ... Allons-y, pour ton livre, on en reparlera ...

Ainsi Naminé et moi partions vite assez en direction de la Salle de Controle, j'ouvrit la porte de celle-ci et m'y engouffra avec Naminé à l'intérieur ...

Hall/Bibliothèque => Twilight, Naminé => Salle de Contrôle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://darkheartI.skyblog.com
Zack Fair
Lvl 14
Lvl 14
avatar

Masculin
Nombre de messages : 251
Age : 27
Localisation : ???
Emploi : etudiant
Loisirs : jeux video et manga
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   12/12/2009, 13:06

Le bois=> Grille d'entrée=> Zack Fair=> Hall - Bibliothèque

Zack étant entre très rapidement dans la manoir abandonne se trouvère sur le hall
Il savait que peut être ce manoir pourrai répondre aux question qu'il se pose ou a retrouve ces compagnon
Il remarque que les lieux a étais laisse a l'abandon depuis des année et n'as jamais plus était habiter depuis c'est se qu'il pensait
Il voie des escalier devant lui l'ai montée et voyer a sa droite une porte et sa gauche une autre porte il hésiter a choisir
Il décide d'aller a la porte de gauche ne sachant pas ce qui s'y trouve derrière cette porte
Zack savait que de toute façon il devrait aller voire ce qui y'as derrière cette porte mais il savais pas non plus ce qui va trouver espérant trouve des réponse a ces question ou a la retrouvailles de ces compagnons

Hall - Bibliothèque=> Zack Fair=>Salon blanc
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-ultima-rpg.forumactif.com/forum.htm
Xaldin
La Lance Tourbillonnante
La Lance Tourbillonnante
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Les pieds dans l\'eau...
Emploi : N°3 de l\'organisation XIII
Loisirs : Manger de la glace
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   14/12/2009, 20:49

Grille d'Entré => Xaldin => Hall/Bibliothèque
.

Xaldin était arrivé dans le Hall d'entré du Manoir Abandonné. Celui-ci semblait pourtant avoir sentis la présence d'un individus passé ici avant que le Simili au draide n'apparaise via l'entré du Manoir. Pour éviter de devoir fouiller l'entièreté du Manoir, il eu l'idée d'invoquer deux Reflets pour faire le ménage, et le repérage à travers le Manoir. Si il envoyais un dans les deux pièces qui suivait, il pourrait facilement sentir si l'un ou l'autre allais se faire tuer ou non.

Il invoqua alors deux Similis Reflets qui apparaisèrent directement face à lui.


Apparition de Simili

- Reflets 2 -


Sans dire quoi que se soit, les deux Reflets savaient très où ils devaient aller, et tout les deux partirent dans leur directions. L'un vers le Salon Blanc, et l'autre vers la Salle de Controle. Si quelqu'un devait se trouvais à l'intérieur d'une des deux pièces le Simili au Lance Tourbillonante allais sentir leur mort. Et allais agir en conséquence. Il suffisait d'attendre à présent. Xaldin alla dans un coin de ce grand Hall, et croisa les bras attendant une réaction de la part des Reflets ...

Hall/Bibliothèque => Reflet => Salon Blanc

Hall/Bibliothèque => Reflet => Salle de Controle
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum
Nobody
Lvl 10
Lvl 10
avatar

Nombre de messages : 175
Localisation : ...
Emploi : Numéro VII du XIIIeme Ordre
Loisirs : Chercher son coeur, embêter les gens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   15/12/2009, 00:36

Cité du Couchant – Terrasse du Couchant => Saïx => Manoir abandonné – Hall, Bibliothèque

Le portail de Ténèbres, surgissant du sol, s’ouvrit au milieu du hall, au centre même de la salle, sans chercher à se faire discret. L’homme vêtu de cuir noir qui en sortit quelques instant après son apparition n’était nul autre que l’être non-existant répondant au Numéro VII au sein de l’Organisation XIII. Sorti du passage d’un pas déterminé, il semblait qu’il ait pris un peu d’avance sur celui qu’il avait sciemment invité à traverser les Ténèbres afin de le retrouver dans un lieu dit approprié pour un combat, le dernier combat que l’humain mènerait de sa vie… Le regard ambré du Devin Lunaire parcourut brièvement la salle presque vide avant de se poser sur le second être dénué de cœur présent en ces lieux. Comme il l’avait supposé avec exactitude, l’un de ses semblables se trouvait en ce lieu, en train d’agir… Enfin, si attendre dans un coin de la salle était supposé être de l’action. Toutefois, le Simili à la chevelure bleutée connaissait assez son semblable non-existant pour savoir que celui-ci ne restait pas à attendre les bras croisés sans raison… Sûrement avait-il mis au point une stratégie visant à fouiller de fond en comble le Manoir tout en économisant ses propres moyens. Enfin, en dehors des consignes que le manipulateur de Claymore avait données à ses semblables, il estimait que les Numéro III et XI étaient assez malins pour qu’il leur donne carte blanche sans leur dire ce qu’il fallait faire au pied de la lettre. Il n’y avait aucune raison pour que la Lance Tourbillonnante n’ait pas remarqué l’entrée peu discrète du Numéro VII dans le Manoir, et ceci fait volontairement. Le Simili au visage marqué par une marque cruciforme fit quelques pas en avant pour s’éloigner du portail de Ténèbres, toujours ouvert, tout en rabattant sa capuche de cuir noir sur son visage, dissimulant celui-ci à la vue de tout spectateur. Troubler son adversaire faisait autant patrie de son plan que de le tromper sans un once de remords, puisqu’il était incapable d’en éprouver, en amenant le Gardien dans un combat à deux contre un, dans lequel l’humain serait facilement vaincu, et où il trouverait à coup sûr la mort. Il rejoindrait ainsi son camarade Auron dans la liste de ceux qui s’étaient opposés à l’Organisation XIII sans en mesurer les conséquences, choix qu’il payerait de sa vie, sur laquelle marcheraient en toute impunité les membres du XIIIeme Ordre. Saïx se retourna, faisant face au portail, et présentant à celui qui surgirait bientôt de celui-ci un être au visage masqué et totalement drapé de noir, qu’il ne pourrait identifier que parce qu’il savait que celui-ci l’attendait à l’autre bout du chemin de Ténèbres.


- Tout ce qui constitue une gêne pour l’Ordre doit être éliminé, fit Saïx d’une voix monocorde. Et ce en parfait accord avec les ordres et les consignes qui ont été donnés.

Ces propos étaient bien évidemment destinés au seul être présent dans cette salle, en dehors du Simili aux cheveux bleus, qui devrait bientôt faire face à l’un des pions de Twilight, avec le support de son semblable maniant la Claymore. Xaldin était loin d’être bête, et Saïx le savait, et c’était pour cette raison qu’il s’était adressé en ces termes à la fois nébuleux pour qui ne faisait pas partie de l’Ordre et ne connaissaient pas le Numéro VII, et à la fois concis pour quelqu’un comme le Numéro III de l’Organisation. Se trouver en face d’un Saïx laconique comme toujours lorsqu’il n’était pas nécessaire de déballer des discours entiers sur un sujet ne devrait normalement pas poser de problèmes à la Lance Tourbillonnante. Tout comme l’objet des propos du Devin Lunaire, qui, concentré en ces deux phrases était compréhensible pour quiconque ayant l’habitude d’entendre ce genre de propos de la part de Saïx. La gêne n’était nulle autre que l’un des Gardiens de Twilight, que Saïx avait jugé comme étant facile à être éliminé sans gaspiller trop de ressources nécessaires à l’accomplissement de leur mission. Il n’y avait ni plus ni moins à comprendre, et de toute façon, le Numéro III verrait bien surgir tôt ou tard l’un des Gardiens de la Cité qui avait commis l’erreur de franchir l’un des portails de Ténèbres d’un membre de l’Ordre sur invitation de ce dernier. C‘était une occasion que le Numéro VII ne pouvait laisser passer… Le Devin Lunaire riva son regard ambré sur le portail e Ténèbres, qui se refermerait automatiquement dès que le dénommé Néo aurait mis les pieds hors de ce dernier. C’était bien trop dommage que les Similis n’aient pas la possibilité de piéger leurs ennemis dans un couloir de Ténèbres semblable à celui-ci. Cela leur éviterait bien des efforts…

Le Devin Lunaire croisa les mains derrière son dos et attendit patiemment que son adversaire pointe le bout de son nez, tout en surveillant du coin de l’œil Xaldin, qui avait intérêt à se préparer, psychologiquement au moins, au combat qui allait suivre entre le Gardien et les deux membres de l’Organisation XIII, bien que Saïx ne doutait pas de leur victoire prochaine… L’humain aux lunettes de soleil était bien trop affaibli en comparaison avec le seul qui avait réussi à tenir tête à de multiples assauts de la part des Similis de l’Ordre…
Revenir en haut Aller en bas
http://alfera.forumactif.com
Luffy
Lvl 36
Lvl 36
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 29
Localisation : Chez lui
Emploi : En recherche d'emploi
Loisirs : Jouer à la PS3, à la PSP, lire les mangas de One Piece, Fairy Tail,Bleach et Naruto, aller sur internet, regarder la TV
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   15/12/2009, 02:32

Cité du Couchant – Terrasse du Couchant => Néo => Manoir abandonné – Hall, Bibliothèque

Néo courra et sortit du portail de Saïx pour pouvoir l'affronter en duel. En sortant du portail, Néo le frappa directement sans attendre avec une vitesse qui l'avait retrouvé et le fit valser vers le milieu de la pièce. Il remarqua que le lieu du duel est le Hall dont il avait affronté pour la première fois Saïx avec l'aide de Djidane mais cette fois-ci, il fut le seul gardien. Seulement voilà, son adversaire a surement préparer un tour dont il a surement le secret. Il avança et sentit une autre puissance dans le coin.

- " Un autre membre. Intéressant"

Néo fit semblant de ne pas le voir car il savait probablement que son heure allait surement arrivé mais il voulait faire un dernier bon combat au cas où. D'un ton souriant, il passa à un ton moins content. Après avoir fini sa première attaque prépara une seconde attaque tout en se mettant en garde.

- Je t'attends. C'est quand tu veux pour contre attaquer.

Néo voulant prendre sa revanche tout en savant que le combat ne serait pas une partie de plaisir. Il attendait la réaction de son adversaire voire même celui de l'autre ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=1082491831
Xaldin
La Lance Tourbillonnante
La Lance Tourbillonnante
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Les pieds dans l\'eau...
Emploi : N°3 de l\'organisation XIII
Loisirs : Manger de la glace
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   21/12/2009, 15:20

Alors que le membre attendait un signe de ces deux similis envoyés dans les pièces adjacentes, un deuxième portail des ténèbres se matérialisa au centre de la pièce. Un membre de l’organisation en sortit, Xaldin pensa aussitôt a Marluxia ou Saix puisque c’était les deux seuls membres a part le n°III présent dans la citée mais Xaldin ne pouvait connaitre l’identité exacte du nouvel arrivant a cause de la capuche qui cacher son visage. Mais la lance fut de suite éclairer sur l’identité du membre puisque se dernier prononça plusieurs mots d’un ton propre au n°VII, mais au même moment l’un des deux similis fut tuer dans la salle de l’ordinateur principale.

-L’un de mes simili est mort dans la salle de contrôle…


Saix était suffisamment intelligent pour comprendre le sous entendu de la phrase de Xaldin sans qu’il y ait besoin de rentrer dans les détails. Mais alors que la lance tourbillonnante commencer à se diriger vers la pièce de l’ordinateur, un gardien apparu en sortant directement du vortex du devin lunaire. Donc voila a quoi faisait référence les paroles de Saix, c’était cet homme qui devait être éliminé, Xaldin pensa quelque instant a laisser son confrère se charger de l’individu seul mais y renonça puisque si il voulait une chance de battre le maire, ils devraient tout deux être en pleine forme. Il fit apparaitre une lance dans sa main droite et s’avança vers le centre de la pièce près à combattre tandis qu’un léger vent se lever dans la pièce…

-Mon deuxième simili vient tout juste de se faire tuer dans le salon.
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum
Nobody
Lvl 10
Lvl 10
avatar

Nombre de messages : 175
Localisation : ...
Emploi : Numéro VII du XIIIeme Ordre
Loisirs : Chercher son coeur, embêter les gens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   22/12/2009, 20:33

Avant même que le Gardien ne surgisse du portail de Ténèbres, le Numéro III de l’Organisation émit une constatation haut et fort, à la fois adressée à lui-même et à son semblable dont le visage était dissimulé par sa capuche. Ainsi c’était ce qu’avait attendu la Lance Tourbillonnante en restant dans le Hall, dans un coin de la salle. Un rapport de la part de simples Reflets, subordonnés aux Similis humanoïdes de l’Organisation. Ceux-ci pouvaient effectivement faire de bons éclaireur, non pas par leur capacité à être discret, mais par leur faiblesse face à un être humain doté d’un peu plus de force qu’un citoyen ordinaire de ce monde. Et ce de fait, les Reflets invoqués par le Numéro III pouvaient facilement être éliminés par une personne sortant de l’ordinaire, et pouvant représenter une menace pour les membres de l’Organisation. Certes, ceux-ci n’étaient pas aussi faibles que de simples Reflets, mais le fait qu’un Simili de rang inférieur se soit fait tuer au lieu d’avoir tué donnait tout de même quelques indications. Et, entre autre, celle capitale, de savoir si ils étaient ou non seuls dans le Manoir investi par le Maire. Et, en l’occurrence, ils étaient loin d’être seuls puisque le Reflet ne s’était sûrement pas tué tout seul – il n’était pas assez stupide pour ça, même si son niveau d’intelligence était loin d’être désirable. Toutefois, la Salle de Contrôle n’était pas trop proche du hall où le combat se déroulerait, ce qui laisserait un peu de temps aux deux Similis pour défaire leur ennemi qui allait se montrer d’une minute à l’autre. Bien que droit comme un i, le Devin Lunaire avait contracté ses muscles et s’attendait à débuter le combat dès que le Gardien sortirait du passage. Et si celui-ci était assez stupide pour lui sortir quelque chose du genre ‘à toi l’honneur, puisque j’en ai plus que toi’, il était prêt à attaquer sans une once de remord l’humain vêtu de noir. Celui-ci avait déjà fait preuve d’assez de stupidité pour suivre un membre du XIIIeme Ordre dans son passage de Ténèbres, alors, pourquoi pas ? Même à mains nues, le Numéro VII était capable de porter un premier coup assez douloureux si son adversaire n’y était pas préparé. Ce ne fut toutefois pas le cas, puisque l’ennemi qui surgit du passage ouvert par le Simili fut celui qui prit l’initiative sans attendre d’avantage. Préparé à une telle éventualité, le Numéro VII avait bandé ses muscles quelques instants après que le premier doigt de l’homme soit sorti du passage, et il encaissa sans broncher le coup qui lui fit bien plus de peur que de mal – enfin, façon de parler, il n’avait pas vraiment eu peur – en l’envoyant planer sur quelques mètres.

Le Devin Lunaire culbuta dans les airs dans un mouvement réflexe plutôt inattendu de la part d’un homme de sa carrure, et, ne restant qu’un bref instant sur les mains, la tête renversée, il se rétablit, les deux pieds sur le sol, les jambes fléchies. Sa main passa dans un mouvement rapide au niveau de sa tête pour retirer la capuche qui le gênerait plus qu’autre chose, laissant cascader sa chevelure bleutée le long de son dos. Ses mains vinrent se placer automatiquement en protection, avant même qu’il n’eut fait apparaître son arme, et son regard ambré se posa brièvement sur Xaldin, pour revenir sur son adversaire. Ils devaient faire vite. Le Simili aux cheveux bleutés s’élança vers son adversaire, ne laissant pas à celui-ci le loisir de tourner son regard vers son second adversaire, qui venait de lâcher un autre commentaire à l’adresse de son semblable. Dans son élan, le Devin Lunaire fit apparaître dans sa main droite la Claymore à l’effigie des Similis, sans ralentir son mouvement, la tête de l’arme pointée vers l’arrière. Ramenant son bras tendu vers lui, il posa sa deuxième main gantée sur le manche de son arme, et, la faisant pivoter, il frappa de toutes ses forces le sol devant lui, alors que quelques mètres à peine le séparaient de son adversaire. Il sentit le carrelage de la pièce se craqueler sous l’effet du choc, mais il n’en avait cure. Cette première onde de choc, destinée à déstabiliser son adversaire, fut suivie d’un autre coup, directement porté sur son ennemi, qui s’en mordrait les doigts si l’idée lui venait de stopper larme massive à main nue. Si il esquivait le coup, l’arme irait percuter une nouvelle fois le sol, formant une seconde onde de choc dont il aurait à se préoccuper. Si, par contre, il se prenait le coup, il ne devrait pas être étonné de sentir quelques uns de ses os craquer sous le choc, à moins d’avoir une protection plus conséquente que son costar ridicule qui ne le gênait certes pas dans ses mouvements, mais qui faisait office de pitoyable défense.

Et même que si Xaldin avait suffisamment de jugeote, il profiterait de l’assaut de son semblable pour faire bien plus que matérialisé une simple lance, ce qu’il avait fait jusque-là – et il allait sans dire que le Devin Lunaire avait espéré une réaction un peu plus prompte de sa part. Il était impératif que la Lance Tourbillonnante comprenne que les deux Similis n’avaient pas le loisir de lambiner, et qu’une victoire rapide reposait sur une coopération prompte et efficace de leur part. D’autant plus que, comme l’avait signalé le Numéro III, le Manoir semblait être plutôt fréquenté, à croire que c’était l’heure de pointe… La Salle de Contrôle n’étant pas souvent fréquentée par les citoyens ordinaires – au vu de son importance, c’était une déduction plutôt logique – il fallait bien se douter que ce n’était pas n’importe qui qui avait pris soin du Reflet envoyé par Xaldin. Quant à l’individu – ou aux individus – présent(s) dans le Salon Blanc, il ne s’agissait pas non plus d’un élément négligeable… En gros, en bref, il ne fallait pas que toute cette histoire prenne de plombes à être réglée.
Revenir en haut Aller en bas
http://alfera.forumactif.com
Luffy
Lvl 36
Lvl 36
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 29
Localisation : Chez lui
Emploi : En recherche d'emploi
Loisirs : Jouer à la PS3, à la PSP, lire les mangas de One Piece, Fairy Tail,Bleach et Naruto, aller sur internet, regarder la TV
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   22/12/2009, 21:04

Néo après avoir vu ce qui s'est passé après son attaque que Saïx avait résisté à son attaque surprise. Vu ce qu'il avait espéré de la part de Saïx. Ce dernier fit deux attaques successives avec son arme. Une qui touchait le sol ce qui fit un craquement sur le sol. Néo sauta pour s'envoler.

- "Cette technique me servait pour voyager mais là je n'es pas le choix. Elle sert aussi à se battre."

Néo esquiva la première attaque mais la deuxième attaque arriva directement vers lui. En s'envolant dans la pièce, il l'esquiva aussi mais d'un cheveux.

- "ouf, un peu de plus et j'y passais."

Néo resta dans les airs et contre-attaqua Saïx. Il faisait le tour pour le prendre par derrière et lui mit un coup pour le mettre à terre. Son attaque était d'une telle violence que se battre au sol fut moins important face à un adversaire costaux. Et il fallait aussi innover pour pouvoir montrer à son adversaire qu'il ne blaguait pas

- "Et voilà, tu croyais que j'étais venu sans me préparer. je ne me bat pas seulement au sol mais aussi dans les airs comme je l'ai fais lors de mon combat final face à l'Agent Smith (Matrix Révolution). Je vais t'éliminer pour de bon."

Il attendait la réaction des deux membres de l'organisation 13 : Xaldin et Saïx en préparant et en se concentrant sur sa prochaine attaque dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=1082491831
Xaldin
La Lance Tourbillonnante
La Lance Tourbillonnante
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Les pieds dans l\'eau...
Emploi : N°3 de l\'organisation XIII
Loisirs : Manger de la glace
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   30/12/2009, 04:14

Le combat avait commencé sans attendre, Saix c’était prit un prit coup par surprise et l’avait encaissé sans broncher, mais le coup ne devait pas être si puissant puisque se dernier avait tout de suite contre attaquer sans aucun temps morts. C’était un combat que Xaldin allait surement apprécier, un combat ou les combattants donner leur maximum sans attendre, le genre de combat ou seul le plus fort survivrais et non pas un faible a qui la chance sourirait. La contre attaque de Saix fut inefficace puisque le gardien esquiva d’une façon peu commune, se dernier c’était littéralement envoler dans les aires, un technique plutôt rare pour un être humain.
Mais cet homme ne devait pas avoir de chance, voler pouvait lui donner un puissant avantage si il ni avait pas Xaldin… Surtout que se dernier refusait d’être ignorer lors d’un combat, peut être que le gardien pensait faire un duel avec le devin lunaire mais se n’était absolument pas le cas et la lance tourbillonnante aller tout de suite lui faire comprendre son erreur.
En effet alors que l’homme en noir qui se trouvait toujours dans les commencé a tourné autour de Saix, le n°III tendit son bras en arrière et lança la lance qu’il tenait en main droite. L’arme fila dans les aires prés à s’abattre sur son ennemi mais avant cela, trois autres lances apparurent auprès de cette dernières, maintenant c’était quatre lances qui allaient essayer de tuer le gardien.
Mais Xaldin n’en resta pas la puisque à peine avait il lâché son arme qu’il se jetait dans les aires en faisant apparaitre une nouvelle lance dans sa main droite prés a abattre ces armes sur son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum
Nobody
Lvl 10
Lvl 10
avatar

Nombre de messages : 175
Localisation : ...
Emploi : Numéro VII du XIIIeme Ordre
Loisirs : Chercher son coeur, embêter les gens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   3/1/2010, 19:10

Finalement, le dénommé Néo qui faisait office d’adversaire au Devin Lunaire ne devait pas uniquement faire figuration parmi les Gardiens de la Cité, qui, après tout, avaient été choisis par Twilight, un guerrier d’une assez grande valeur. Enfin, en dépit de la valeur du Maire, celui-ci était aussi d’un sentimentalisme propre à ceux qui défendent les valeurs dites ‘justes’, et le Numéro VII n’aurait pas été surpris s’il retrouvait quelques Gardiens méritant ce titre au nom de leur amitié. Enfin, c’était ce qu’avait pensé le Simili à la chevelure bleutée lorsqu’il avait fait face à l’homme aux lunettes de soleil lors de sa précédente venue en ces lieux, lorsqu’il avait combattu non pas un Gardien, mais un Gardien et un allié ayant potentiellement le même statut. D’ailleurs, il ne serait pas bien étonné s’il apprenait que le jeune homme à la queue de singe faisait partie des Gardiens de la Cité. Mais pour en revenir à la situation présente, ce genre de préoccupation était secondaire. Rapidité et efficacité étaient les deux concepts que Saïx gardait perpétuellement à l’esprit, tout en évaluant avec une logique froide la situation évoluant sous ses yeux et qu’il devait, dans le meilleur des cas, tourner en sa faveur. Ce qui, pour l’instant, n’était pas vraiment le cas. Le premier coup qu’avait porté Saïx avait très peu de chance de toucher son adversaire, mais était destiné à créer une forte onde de choc affectant son opposant. Si celui-ci restait les deux pieds sur terre, ce qui, normalement, était le cas de la majeur partie du commun des mortels. Sauf que celui-là ne devait pas faire partie de cette majorité puisqu’il s’envola dès que la Claymore du Simili eut heurté le carrelage du Hall dans un grand fracas. Cela dit, cet acte inattendu n’arrêta pas le Devin Lunaire dans son élan, qui fut presque frustré de voir son arme passer à quelques cheveux de son adversaire lorsque celui-ci l’esquiva. Presque. La frustration n’avait plus de place en son être dénué de cœur, comme toutes les autres émotions qu’il aurait pu ressentir en cet instant. Comme la joie d’empoigner son arme à deux mains et d’assouvir la vengeance des XIII. Comme le mépris pour cet être aussi égoïste à ses yeux que les Similis l’étaient. Encore que, ce dernier simulacre de sentiment était l’un des derniers vestiges qui restait en Saïx de son existence humaine. Tout ceci n’était pas important, seule la réflexion primait, ainsi que les réflexes mécaniques qu’avait acquis son corps à force de batailles. Un corps solide mais néanmoins pas invulnérable, constitué de chair et d’os plus ou moins fragiles, sensibles à certains chocs. Aussi le Simili à la chevelure bleutée serra inconsciemment les dents lorsque la main – ou le pied ? – de son adversaire heurta violemment son dos, alors que son corps était appelé à redescendre vers le sol par les lois de la gravité. Le Devin Lunaire heurta donc le carrelage brun dans une chute qui fut tout sauf gracieuse.

L
a douleur affluait depuis l’endroit où Néo l’avait touché pour l’envoyer manger le sol – pas au sens propre, hein – mais celle-ci était bien loin d’obnubiler l’esprit de Saïx qui était habitué à la douleur, aussi vive soit-elle. Les réflexions continuaient à s’enchaîner dans l’esprit du Numéro VII alors même qu’il subissait l’attaque de son adversaire, ou que lui-même entreprenait une quelconque action visant à nuire à son ennemi. Ce dernier n’était pas un citoyen originaire de la Cité du Crépuscule, cela était définitivement certain, démontré par a + b. Les citoyens normaux s’habillaient rarement en costar. Et il était encore plus rare d’en voir voler dans les airs, comme le faisait son adversaire. Les lois de la gravité avaient cessé d’avoir une emprise sur le Gardien, et celui-ci pouvait se déplacer à sa guise dans la salle, que ce soit sur le sol ou dans les airs. Cette capacité avait été un atout pour l’homme en noir lorsqu’il avait riposté sévèrement aux offensives du Devin Lunaire, qui était beaucoup familiarisé avec les airs que ne l’était son semblable Xaldin. La Lune était – et est toujours, d’ailleurs – certes dans le ciel, mais son serviteur restait en principe les deux pieds sur terre. Le fait que Néo ait réussi à prendre le Numéro VII par derrière signifiait aussi qu’il possédait une rapidité et une agilité dont il fallait se méfier, même s’il avait bénéficié de son effet de surprise en dévoilant l’un de ses atouts. Il demeurait toutefois que le Gardien était toujours dans un affrontement à deux contre un, dans lequel la Lance Tourbillonnante possédait un avantage très similaire au sien, celui de défier les lois de la gravité. Le Gardien ne pourrait donc pas chercher un peu de répit du côté des hauteurs, puisque Xaldin l’y traquerait impitoyablement. Sans compter que, à présent, le Devin Lunaire savait qu’il fallait se méfier du Gardien, et pourquoi. Se battre tout en n’ayant pas un minimum d’informations sur l’adversaire et en n’adoptant pas une tactique un minimum réfléchie était stupide, aux yeux de Saïx ; or il ne se trouvait pas stupide à ses propres yeux – ou s’il le faisait parfois, il faisait tout pour corriger cela. Sûrement que l’humain cachait d’autres atouts dans sa manche, mais le combat qu’il livrait n’était pas un affrontement où chaque combattant a pour seule finalité celle de triompher de son adversaire. Si les deux Similis venaient à bout du Gardien avant qu’il ne puisse montrer tout ce qu’il savait faire, c’était tant mieux.

Toutes ces réflexions n’avaient pas été faites pendant un laps de temps aussi grand qu’il n’y paraît. Saïx ne resta qu’une seconde le nez dans le carrelage, et lorsqu’il se releva en poussant sur ses bras, il avait déjà à l’esprit les conclusions des cheminements logiques se déroulant dans son esprit. Le sifflement dans les airs qu’il avait perçu quelques instants avant se révéla être produit par les lances de son semblable, qui s’était décidé à agir, et qui, après avoir lancé quatre de ses armes telles des javelots, abattait impitoyablement sur son adversaire la pointe de l’une de ses autres armes multiples et identiques. Ignorant la douleur qui continuait à affluer de l’endroit où Néo l’avait frappé dans le dos, Saïx fit un bon sur le côté, et abattit une nouvelle fois son arme sur le sol, créant cette fois-ci une ligne de flammes de deux mètres de haut, perpendiculairement aux attaques de son semblable, mais d’une force bien moindre. Cette attaque, exécutée alors que le Devin Lunaire n’était pas dans son état de Berserker n’était qu’une pâle copie de celle qu’il exécutait lorsque l’astre lunaire lui conférait tout son pouvoir, mais elle était néanmoins suffisante pour faire effet sur le Gardien si celui-ci venait à se trouver sur le trajet de la ligne verticale de flammes bleues. Assailli par Xaldin, il y avait des chances pour que le Gardien ne puisse totalement esquiver l’attaque du Devin Lunaire, sauf s’il sortait un autre atout hypothétique…
Revenir en haut Aller en bas
http://alfera.forumactif.com
Luffy
Lvl 36
Lvl 36
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 29
Localisation : Chez lui
Emploi : En recherche d'emploi
Loisirs : Jouer à la PS3, à la PSP, lire les mangas de One Piece, Fairy Tail,Bleach et Naruto, aller sur internet, regarder la TV
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   4/1/2010, 04:14

Néo après avoir réussi ses différentes attaques contre Saïx même si ce dernier se releva comme s'il n'avait rien et prépara une autre de ses attaques.

- "Pas mal du tout; Même si mon attaque est un succès, il (Saïx) a réussi quand même à se relever en forme. D'après ce que je vois. Il faut que je continue à l'attaquer en volant."

Néo regarda aussi Xaldin. Seulement voilà, ce dernier fit apparaitre 4 lances. Une qu'il tenait dans la main droite. Il lança la première lance en direction de Néo. Il réussi à l'esquiver mais la pique de cette lance transperça son manteau noir. Cette première lance toucha ensuite le mur en l'air.

- "Zut. Encore une attaque esquivé de justesse de peu encore mais cette fois par l'autre membre de l'organisation 13 (Xaldin). A mon avis à deux contre un, ce combat ne se déroulera pas comme prévu. Heureusement que j'ai donné mon capteur à Haru."

Ensuite, après l'attaque de Xaldin, l'attaque de deux mêtres de haut de Saïx toucha sa cible. Mais cette fois Néo tomba avec un manteau couvert de flamme à cause de Saïx. Il brula. il l'enlève pour éviter de trop brulé et périr. Seulement voilà, il s'affaiblissait de plus en plus alors qu'il avait subit deux attaques. Est-ce l'attaque de Saïx, celle de Xaldin ou bien les deux ? Néo voulait savoir mais il n'aura le temps de demander. Il se mit le pied droit à genoux, s'essouffla et commença à se demander si ce n'est pas l'heure pour lui de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=1082491831
Xaldin
La Lance Tourbillonnante
La Lance Tourbillonnante
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Les pieds dans l\'eau...
Emploi : N°3 de l\'organisation XIII
Loisirs : Manger de la glace
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   12/1/2010, 23:43

Le gardien était en mauvaise situation et cela se voyait très clairement, se dernier n’avait pas réussit à esquiver toutes les attaques des deux similis et il commençait à fatiguer, il perdait ces forces et le combat aller bientôt prendre fin.
Xaldin avait raté l’homme en noir de très peu, d’abord les quatre lances qu’il avait lancé avait frôlé Néo lui déchirant une partie de son manteau au passage. Mais alors que Xaldin pensait pouvoir abattre ces deux dernières armes sur son ennemi, se dernier réussit à esquiver laissant le simili totalement au dépourvu pendant un petit laps de temps, mais le gardien ne put en profiter puisque l’attaque du devin lunaire le toucha. Néo était maintenant au sol et recouvert de flamme, mais il se débarrassa de son manteau et se releva qu’a moitié, toujours un genou a terre il commençait a souffrir du combat. En faite se n’était rien de plus qu’un homme comme les autres, il avait réussi a surprendre les deux similis en volant mais il n’avait plus aucun autre atout, du moins c’est se que pensait Xaldin même si il ne pouvait en être sur. En temps normal il aurait peut etre chercher a jouer un peu avec son adversaire avant de l’achever mais la il ne pouvait se le permettre. Comme son nom l’indiquait, se n’était qu’un gardien et le simili aux dreadlocks devait économiser ces forces au maximum pour son combat contre le maire, pour sa vengeance contre Twilight.
Mais alors que le simili contait attaquer a nouveau, il s’arrêta et jeta un bref coup d’œil a la porte d’entrée. En effet il avait cru entendre un bruit mais il nen était absolument pas sur, peut être que se n’était qu’une frasque de son imagination… mais dehors il y avait les similis envoyait pas Xemnas, si seulement il avait pensé a mêler l’un des siens a ceux montant la garde devant l'entrée, il aurait pus savoir se qui se passait a la grille d’entrée. Donc s’il y avait de nouveaux adversaires qui arriver par la grille d’entrée, cela voulait dire que les deux similis étaient encerclés. Et soudain cela apparu aux yeux du n°III, un piège ? non c’était impossible puisqu’il ne pouvait pas prévoir que Xaldin viendrait, ni que Saix serait la lui aussi et pourtant…
Il fallait finir se combat au plus vite et trouver Twilight avant que tout ces gardiens soit présent. Mais se dernier ne devait pas être dans le manoir puisque si non il serait directement venu les affronter, se n’était pas son habitude de laisser combattre les autres a sa place. Comment trouver le maire dans sa ville ? Mais soudain Xaldin eu une nouvelle idée… mais cette dernière ne pouvait se réaliser qu’une fois que se gardien serait vaincus. Donc le n°III fit disparaitre les quatre lances qui avaient raté Néo et les fit réapparaitre a ces coter. Puis il s’éleva de quelque centimètre au-dessus du sol et fit apparaitre un léger courant d’air dans la pièce, mais se courant d’air se transforma très vite en un puissant vent qui se mit a tourner autour du gardien, il tournait encore et encore laissant des marques sur les mures, de longues griffures qui entaillait le bois. En effet le se vent de plus en plus puissant qui tournait dans la pièce commençait a prendre la forme d’un dragon mais cette technique était longue a mettre en place et demandait pas mal d’énergie pour la mettre au max donc Xaldin décida de la lancer a moitié finis, elle n’était peut être pas finis mais elle ferait assez dégât sur Néo.
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum
Nobody
Lvl 10
Lvl 10
avatar

Nombre de messages : 175
Localisation : ...
Emploi : Numéro VII du XIIIeme Ordre
Loisirs : Chercher son coeur, embêter les gens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   13/1/2010, 23:58

Le citoyen avait posé le genoux à terre, ne s’étant pas relevé entièrement. Le regard ambré se posa sur les lunettes masquant les iris de l’homme, tentant de déchiffrer sans succès ce qu’il se passait dabs les yeux de l’humain, jugeant que les yeux étaient un assez bon indicateur sur l’état d’esprit des combattants – excepté lorsqu’il s’agissait des siens, inexpressifs. Le plastique foncé empêchait le Simili de percevoir si la détermination était toujours présente dans le regard de son adversaire, ou plutôt, de sa proie, mais la posture de cette dernière semblait infirmer l’hypothèse selon laquelle la volonté de combattre du Gardien était encore intacte. Sur le sol, à proximité du Gardien continuait de brûler le manteau noir qui avait déjà subi quelques dommages de la part d’une lance de Xaldin, les flammes bleutées dévorant le tissu rapetissant petit à petit, au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient. Cet homme n’allait pas vivre longtemps, sa vie allait se terminer dans les minutes qui suivaient s’il restait ainsi, et pour une raison bien simple : le XIIIeme Ordre se devait d’être impitoyable, et en plus de le devoir, il l’était, envers ses ennemis. Le Simili aux cheveux bleutés braqua son regard ambré et indifférent vers son adversaire, dont l’essoufflement traduisait la fatigue, et son infériorité nettement apparente. Cet homme avait choisi, la voie qui le mènerait au désespoir de la mort, à l’échec lors de sa dernière action au cours de sa vie brève pour ainsi dire. Saïx avait vu maintes et maintes fois des hommes au bord de la mort s’accrocher avec désespoir à l’étincelle de vie qui les quittait inéluctablement, et, bien que quelques valeureux ou stupides guerriers – la différence était ténue – déclarent mourir sans regret, tout homme qui voyait sa vie le quitter bien trop tôt tentait d’une manière ou d’une autre de survivre, même dans une action désespérée. Et si rien n’était possible, ils regardaient simplement la Faucheuse de leurs yeux suppliants, inefficace face à l’inéluctable. Le Gardien n’en était pas là, mais il en était proche, d’après ce que Saïx pouvait supposer. Tenterait-il de sauver sa vie en suppliant ? Peu probable, Twilight choisissait des guerriers qui avaient un minimum de foi en sa prétendue cause. Le Devin Lunaire fit pivoter son arme entre ses mains, replaçant la tête de son arme vers le sol, et posa brièvement son regard sur Xaldin.

La Lance Tourbillonnante réduisait à néant l’avantage que le Gardien pensait avoir gagné. Cependant, le Numéro VII remarqua une légère hésitation de la part de son semblable, qui se serait normalement jeté à l’assaut du Gardien sans plus attendre, profitant de la faiblesse de ce dernier pour l’acculer encore plus au bord du gouffre qu’était la mort. Le Simili aux cheveux bleutés suivit le regard de son supérieur, et tomba sur la porte, derrière laquelle il semblait y avoir un peu d’agitation, si Saïx prenait la peine d’écouter attentivement les bruits qui provenaient de l’extérieur. Une confrontation ? Des Similis étaient sûrement présents à l’entrée du Manoir, et avaient dû tomber sur un groupe de citoyens… Ce qui signifiait que les deux membres de l’Organisation XIII n’avaient aucun intérêt à rester trop longtemps dans le hall du Manoir, et qu’ils devaient ainsi finir leur travail assez rapidement. Le Numéro III parvint apparemment à la même conclusion puisque les quatre lances qu’il avait lancées dans le but de transpercer le Gardien et qui avaient manqué de peu leur cibles disparurent pour se re-matérialiser auprès du Simili aux cheveux noirs. Il était impossible que ceux qui se trouvaient à l’extérieur du Manoir soient accourus en ces lieux dans l’espoir d’aider le Gardien, qui n’avait eu aucune occasion d’appeler à l’aide, et qui avait d’ailleurs parut sûr de lui aux yeux des autres citoyens lorsqu’il avait lancé son défi à Saïx, qui l’avait relevé tout en ne laissant pas connaître la destination du portail qui les avaient amenés auprès de Xaldin. De plus, une fois leur tâche achevée – ce qui n’allait sûrement pas tarder, vu la manière dont se déroulaient les choses – les deux Similis pourraient s’éclipser sans possibilité de poursuite grâce à leurs portails de Ténèbres, pour ainsi continuer l’achèvement du plan qu’ils avaient mis au point pour traquer Twilight et le débarrasser le plus possible des Gardiens qui lui collaient aux basques. Le Numéro III ne perdit pas son temps, s’élevant au-dessus du sol et invoquant les vents qui obéissaient toujours à son appel, préparant une attaque magique d’ampleur. Un léger courant d’air traversa la pièce, prenant de plus en plus d’intensité. Une attaque magique d’ampleur prenait toujours un laps de temps assez grand pour être préparé, aussi le Devin Lunaire se plaça devant son semblable, sans pour autant le gêner, mais le défendant d’une éventuelle attaque physique pendant l’invocation de son sort. Et, histoire de gagner du temps, le Simili aux cheveux bleutés lança sa Claymore sans plus de cérémonie, qui se planta dans le sol près du Gardien, donnant naissance à une nouvelle onde de choc déstabilisante.

Cette petite diversion donna assez de temps au Numéro III de l’Ordre pour arriver à mi-chemin de sa création, un dragon formé de vents tranchants prêt à tout découper sur son passage. Alors que le sort n’était pas achevé, la Lance Tourbillonnante le lança sur le Gardien, qui ne fut que peu affecté par l’onde de choc provoquée par Saïx. La création magique de Xaldin heurta de plein fouet l’homme en noir, le lacérant de toutes parts, et le faisant reculer jusqu’à l’un des murs du hall. Loin d’être impressionné par la prestation de son semblable, le Simili aux cheveux bleutés tendit sa main droite, dans laquelle son arme se matérialisa après avoir disparu de l’endroit où elle s’était plantée dans le sol. Il s’élança vers son adversaire, et, avant que celui-ci ne puisse se relever ou se rétablir grâce à son don de lévitation, il assena un coup violent au Gardien, le frappant dans les côtes comme s’il dégainait une épée, qu’il entendit craquer sous l’effet de la pression de son arme. Sa deuxième main vint chercher le manche de l’arme qui avait fini sa course en hauteur, et, contractant ses muscles pour dévier la course de la Claymore, Saïx abattit de nouveau l’arme sur son adversaire, usant en plus de son poids et de celui de la Claymore pour atteindre violemment l’épaule de l’homme, qui titubant, trouva le mur derrière lui et s’effondra le long de celui-ci. Les vents appelés par Xaldin étaient toujours présents et perdaient peu à peu en intensité, ne traçant que de minces estafilades sur la peau des deux combattants proches du mur, et faisant virevolter la longue chevelure bleutée du Devin Lunaire. Le Numéro VII changea de nouveau la trajectoire de son arme, la faisant remonter légèrement en diagonale, pour frapper le torse de Néo à l’aide des pointes bleutées présentes sur la tête de son arme, comme il l’aurait fait avec une masse d’armes hérissée de pointes. Son adversaire, ou plutôt, sa victime, fut plaquée contre le mur, le souffle coupé. Saïx retira lentement son arme, la ramenant vers lui à l’aide de sa main droite seule, tandis que l’homme en noir glissait de nouveau le long du mur, et posa son regard ambré sur le Gardien.

- C’est fini, déclara-t-il de sa voix monocorde. Maudis ton impuissance, ton choix, et sombre dans le désespoir de la mort.

Et, fléchissant ses appuis, le Devin Lunaire lança de toutes ses forces – qui n’étaient pas moindres – son poing ganté à l’endroit où son arme avait brisé les côtes, et les pointes transpercé chair et poumon, condamnant le Gardien à la mort, ceci en excluant toutes les autres lésions dont devait souffrir l’humain qui ne devait plus être capable de tenir sur ses deux pieds. Battu à mort, c’est ainsi que le Gardien périrait, puisque le Numéro VII se servait d’une arme essentiellement contendante, et non tranchante. Ouvrant son poing qui avait heurté sa cible avec précision, le Devin Lunaire se redressa et effectua quelques pas en arrière. Puis il tourna la tête vers les différents endroits d’où pouvaient provenir des potentiels ennemis, scrutant de son regard ambré les éventuels pions susceptibles d’entrer sur l’échiquier…
Revenir en haut Aller en bas
http://alfera.forumactif.com
Luffy
Lvl 36
Lvl 36
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 29
Localisation : Chez lui
Emploi : En recherche d'emploi
Loisirs : Jouer à la PS3, à la PSP, lire les mangas de One Piece, Fairy Tail,Bleach et Naruto, aller sur internet, regarder la TV
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   14/1/2010, 18:07

Néo commençait à se sentir de plus en plus mal. Il savait maintenant que son heure allait arriver.

- "Deux membres de l'organisation 13 surtout ceux-là sont assez dangereux. je vois bien que je suis comme Auron. Faible face à ces derniers."

Néo après avoir pensé, continuait à souffrir. Il essaya de bouger mais fut totalement battu pat eux. Il pensait à Haru.

- "Si c'était lui qui avait prit ma place et moi à la sienne. Les choses aurait été de même mais pour lui car ces deux là sont extrêmement forts."

Néo fit tellement enchainé par les différentes attaques de Saïx et de Xaldin qu'il ne pouvait plus bouger un pouce. Entre les secousses de l'attaques de Saïx et sa claymore, sa défense en avait prit un sacré coup. Avec l'attaque de Xaldin qui fut assez violente. Les deux membres avaient surement prévu ces différentes attaques. Après ça, Néo entendit un léger bruit mais ne savait pas d'où cela venait;

- "Qu'est-ce-que ce léger bruit que j'entent. On dirait que je ne suis pas le seul à l'entendre. Je me demande si ce n'est pas des renforts. Si c'est le cas d'où provint ce bruit."

Néo, après ça, attendit le jugement final. Sa mort allait arriver. Cette dernière serait Xaldin et Saïx aussitôt ce dernier dit à Néo quelque chose :

Saïx : - C’est fini, déclara-t-il de sa voix monocorde. Maudis ton impuissance, ton choix, et sombre dans le désespoir de la mort.

Néo allait surement rejoindre pour de bon l'enfer de la Matrice. Il attendit ce qui allait de passer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/profile.php?id=1082491831
Garland
Lvl 18
Lvl 18
avatar

Masculin
Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : Terra
Emploi : Gros méchant
Loisirs : FF IX
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   14/1/2010, 20:18

Salle de contrôle => Djidane Tribal <= Hall/Bibliothèque

Depuis la Bibliothèque, le génome entendait de grands bruits de combat dans le Hall. Il n’y avait que peu de solutions, la plus probable étant que quelqu’un, sûrement Néo ou Haru, peut-être les deux, soit déjà aux prises avec les deux membres de l’Organisation XIII. Dans ce cas là, Djidane espérait ne pas arriver trop tard. Dans les autres solutions qu’il avait en tête, les Similis pouvaient être en train de dévaster le Manoir, même s’il ne voyait pas pour qu’elle raison, ou encore en train de se battre entre eux, cela pouvait toujours arriver. De toutes, la première solution était la pire, hors, il fallait éviter le pire. Ainsi, l’ex-Tantalas pressa le pas, se précipitant sur le balcon qui surplombait le Hall. Sous ses yeux, le drame était accomplit. Néo, apparemment seul à combattre, était complètement étalé au sol, incapable de bouger. A vrai dire, les blessures que l’on pouvait apercevoir d’ici étaient déjà tellement sérieuses que l’homme en noir pouvait être déjà mort à l’heure qu’il était. Le jeune homme à la queue de singe agrippa la balustrade et la serra de toutes ses forces tout en s’écriant.

- Néo ! Non !

Djidane balaya la salle du regard, seuls deux similis se tenaient là, comme prévu. Le génome connaissait déjà le premier : de longs cheveux bleus, cette cicatrice cruciforme sur le visage, cette grande Claymore et, surtout, ce visage froid. Toutefois, Saix était accompagné par un autre membre de l’Organisation, inconnu au jeune blond cette fois. De long cheveux noirs coiffés en tresses, autour de ce dernier flottait bien une demi-douzaine de lances, voilà le genre de type qui pouvait attaquer et se défendre sur plusieurs fronts à la fois. Tout seul contre eux deux, Néo n’avait eu aucune chance, et Djidane ne devait pas en avoir beaucoup plus. Toutefois, ce dernier ne pouvait pas laisser le Gardien à la merci de ces deux enveloppes vides ! Si Néo était toujours en vie, le génome devait tout faire pour éviter que ses adversaires ne l’achèvent, peut-être tiendrais-t-il jusqu’à l’arrivée d’Haru ? En fait, n’importe qui serait utile, il fallait juste qu’il se dépêche d’arriver, qui que ce soit.

- ‘‘Déjà Auron… Et Maintenant Néo ? Ils ne croient tout de même pas s’en tirer aussi facilement hein ? Je vais leur faire voir moi…’’

Il n’y avait qu’une seule façon de pouvoir tenir contre deux membres de l’Organisation XIII en même temps, peut-être même arriverait-il à prendre l’avantage ? Il ne connaissait que le style de combat de Saix, l’autre lui étant inconnu. En fin de compte, ça ne changerai rien à leur sort, l’ex-Tantalas n’allait pas leur permettre de s’en tirer sans blessures. Même s’il ne contrôlait pas ce pouvoir, la scène qu’il avait devant les yeux lui suffit pour sentir ces picotements sur toute la surface de son corps, il en avait presque l’habitude maintenant. Son corps était maintenant en parfaite harmonie avec ses émotions, il allait pouvoir libérer toute sa force et la déchainer sur ses adversaires. Alors, une grande lumière émana du corps du jeune blond, tellement éclatante que l’on ne pouvait la regarder de face. Rapidement, la lumière disparue, laissant à la place un Djidane complètement transformé. Ses vêtements avaient disparus, même si le tout était compensé par une pilosité bien plus que suffisante. D’ailleurs, toute cette pilosité, en passant aussi par sa queue de singe et même pas ses cheveux, s’étaient colorés d’un rose éclatant, laissant échapper de légers éclairs d’énergie de même couleur par moments.

Sortant ses armes à vitesse éclair, il ne laissa pas le temps à ses adversaires de réagir. Déjà qu’il était plus rapide que Saix en temps normal et qu’il devait bien être légèrement au dessus de Xaldin, une fois en Transe il était clairement au-delà. De même sa force augmentait considérablement, lui permettant non seulement de frapper plus fort mais, en plus, lui donner l’occasion d’utiliser ses différents pouvoirs à leur plein potentiel. Ainsi, le génome sauta directement du balcon, rassemblant ses deux dagues pour former une nouvelle arme. Exécutant une rotation avec dans les airs pour se donner encore plus de vitesse, il lança son arme tourbillonnante en direction de Xaldin avant de retomber aux pieds du Numéro VII. Les deux mains au sol, un genou à terre, Djidane n’allait pas attendre de recevoir un coup. D’un coup, il poussa sur ses bras pour faire passer ses jambes, repliées, devant lui avant de les tendre d’un coup, direction le ventre du Devin Lunaire. Si un coup tel que celui n’allait sûrement pas l’empêcher de combattre, il était suffisamment efficace pour l’envoyer à quelques mètres de là, et c’était la seule chose que souhaitait l’ex-Tantalas. Continuant toujours dans son mouvement, il plia ses bras, sans pour autant perdre l’équilibre et se propulsa du côté de la Lance Tourbillonnante. Cette série de mouvement ne lui ayant demandé que quelques secondes à peine, le Simili venait tout juste de parer sa dernière attaque aérienne avec l’une de ses lances lorsque le jeune homme atterrit à ses côtés, rattrapant son arme en plein vol. Le génome canalisa son énergie alors séparait à nouveau son arme, de manière à se retrouver avec deux dagues en main. Au moment de la rupture entre les deux armes, un grand symbole blanc éclata sur Xaldin, l’envoyant lui aussi à plusieurs mètres.


-‘‘Bien, le combat peut commencer maintenant’’

Avec quelques pas chassés, Djidane se mit entre Néo et ses deux adversaires.

- Même pas la peine d’essayer de l’approcher, je ne vous laisserais pas faire !

En un temps record, le jeune homme à la queue de singe avait réussi a éloigner les deux simili du Gardien, profitant de l’effet de surprise créé par son entrée en Transe. Toutefois, les Similis ne connaissaient pas la peur, Djidane l’avait compris, ils avaient surement déjà analysés le problème et ne se laisseraient plus faire aussi simplement… Sans compter qu’ils avaient l’avantage du nombre, encore plus si l’on comptait les lances du Numéro III, le génome ne pourrait jamais tenir ce rythme mais, s’il concentrait ses effort non pas sur le fait de vaincre ses adversaires mais seulement sur celui de les tenir éloignés de Néo, il devrait pouvoir y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Xaldin
La Lance Tourbillonnante
La Lance Tourbillonnante
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Les pieds dans l\'eau...
Emploi : N°3 de l\'organisation XIII
Loisirs : Manger de la glace
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   23/1/2010, 21:48

L’attaque de Xaldin avait bien fonctionner, son dragon de vent avait lacérer a de nombreux endroits le corps de Néo, la technique n’était qu’a moitié réaliser donc elle ne devait pas vraiment être mortel si le gardien recevait des soins dans un futur proche. Mais les similis n’avaient pas finit leur travaille, le dragon attaquait toujours le gardien que Saix était déjà sur lui au risque de recevoir quelques lacérations. Le devin lunaire attaqua brutalement et avec efficacité, des cotes furent casser lors du premier coup, ensuite se fut au tour de l’épaule et vue ou l’arme avait transpercé le gardien, on pouvait imaginer que c’est poumons étaient percer. Le gardien avait perdu, il était quasiment impossible de croire qu’un homme pouvait continuer à combattre après avoir reçus autant de dégât. Il ne restait plus qu’a lui porter le coup fatal même si on pouvait deviner que la mort était déjà prête à l’embrasser.

Xaldin commença a s’avancer vers le gardien qui était a terre contre le mur, mais soudain il y eu un flash lumineux dans la pièce. Le n°III se retourna prêt a se défendre et vit un homme recouvert d’une fourrure légèrement rousse, mais a peine avait – il poser ces yeux sur le nouveau gardien que se dernier avait déjà bondit dans les aires et lancer son arme contre Xaldin. Les six lances formèrent un mur devant leur maitre pour le protéger. La lance tourbillonnante qui avait repoussé l’attaque du gardien vit Saix voler plusieurs mètres en arrières, mais il n’eu pas le temps de réagir que Djidane avait déjà rattrapé son arme dans les aires et au lieu d’abattre cette dernière sur le simili, il la sépara en deux dagues, Xaldin ne vit qu’un grand symbole blanc avant d’être propulsé en arrière.

Se nouveau gardien était très rapides et avait l’air de savoir combattre, il avait réussit à repousser les deux similis de Néo, c’est vrai que Djidane les avait eu par surprise mais les mouvements qu’il avait réalisé en si peu de temps montrer bien qu’il fallait se méfier de lui, il était beaucoup plus fort que Néo. Mais les deux membres de l’organisation ne pouvait se permettre de combattre un nouveau gardien, il fallait trouver Twilight et le combattre avec toute leurs forces, se qui ne pouvait se faire si ils combattaient tout les gardiens.

- Désoler mais je refuse de laisser ton ami survivre…

Xaldin c’était remit sur pied et avait parlé en direction de l’homme a la fourrure rose. Il n’avait pas finit sa phrase qu’il avancer déjà vers Néo. La lance tourbillonnante avait fait apparaitre sa meilleure défense, son bouclier de vent, il se retrouvait maintenant dans une bulle de vent, un vent extrêmement puissant qui pouvais repousser bon nombre d’attaque et dans le cas présent il servait juste pour ne pas se faire arrêter par Djidane.
Le nouveau gardien essaya bien d’empêcher le simili d’avancer mais Xaldin était résolu à finir le travaille, il avait mit sa défense au maximum et avait ajouté deux lances a son bouclier, les deux armes tournaient dans tous les sens sans se laisser arrêter par le sol, on pouvait donc comparait le bouclier a une sorte de scie. Xaldin se retrouva donc devant Néo, il l’avait laissé traverser son bouclier pour etre sur que la mort l’emporte. Le gardien ne pouvait plus se lever, il était assis le dos appuyer contre le mur et regarda droit dans les yeux le simili aux dreadlocks, les six lances se rassemblèrent un peu au dessus du n°III, toutes tournées vers Néo.


-Ne t’inquiète pas, tes amis te rejoindront bientôt.

Il avait dit cela sur un ton froid, un ton qui était généralement utiliser par Saix et sortit de la bouche du n°III cela pouvait paraitre bizarre, il était extrêmement sérieux. Puis les six lances se plantèrent toutes dans la poitrine du gardien puis disparurent peu de temps après. Les yeux de Néo se fermèrent lentement avant de glisser lentement dans les bras de la mort.

-Ton heure n’est pas encore venu Gardien, mais elle ne t’ardera pas…

Puis Xaldin disparu dans les ténèbres, son bouclier de vent mis quelques instant à disparaitre laissant apparaitre le corps mort de Néo.


Hall Bibliothèque --> Xaldin --> Colline du couchant
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-town.forum2jeux.com/profile.forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: :: II - Hall - Bibliothèque ::   

Revenir en haut Aller en bas
 
:: II - Hall - Bibliothèque ::
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [REGISTRE] Catalogue des oeuvres de la Grande Bibliothèque ducale
» La bibliothèque à étagères / Bandes dessinées
» Dépoussièrage de la bibliothèque
» La bibliothèque à étagères / matériels navals
» Hall aux morts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Town :: RPG(s) Secondaire(s) :: RPF - La Cité du Crépuscule - Saison 2 ~ "Vérités" :: 

 :: 
- Entrez -
 :: Le Manoir Abandonné
-
Sauter vers: